L’Union européenne étant rejetée par les peuples pendant que la BCE s’emploie activement à détruire l’euro, le Brexit est à peu près certain avant éclatement de l’ensemble de l’UE

Toutes les études récentes démontrent que les peuples ne veulent plus du Super-État européen centralisé, inefficace et anti-démocratique dont le rapport coûts/bénéfices est ultra négatif.

https://fr.news.yahoo.com/les-europ%C3%A9ens-moins-en-moins-favorables-%C3%A0-lue-053155670–business.html

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/06/08/union-europeenne-les-francais-de-plus-en-plus-eurosceptiques_4941770_3214.html#xtor=AL-32280515

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/autriche-le-resultat-de-la-presidentielle-conteste-par-l-extreme-droite-577442.html#xtor=AL-13

http://www.atlantico.fr/decryptage/sentiment-europeen-en-berne-ou-attentes-decues-lecons-forte-hausse-defiance-francaise-egard-ue-christophe-bouillaud-2727307.html

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-06-07/brexit-contagion-is-spreading-across-the-eu-pew-study-finds

La responsabilité de l’Allemagne et de Merkel dans le chaos européen est centrale:

http://www.newsmax.com/Finance/JohnMauldin/germany-threat-european-union-brexit/2016/06/06/id/732516/

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-07/turkey-resorts-blackmail-warns-europe-it-will-unleash-refugees-if-no-visa-free-trave

https://m6info.yahoo.com/jean-reno-quot-ceux-qui-1445112328953910.html

Ainsi que la Deutsche Bank l’en accuse violemment, la BCE s’emploie activement à détruire l’euro, lequel n’est temporairement remonté que pour des raisons externes à sa réalité propre.

Les taux d’intérêt négatifs européens (et japonais) sur l’ensemble de la courbe des taux jusqu’aux taux à 10 ans que la BCE (et la Banque du Japon) ont organisés portent en germe le krach obligataire à venir et, à court terme, l’assèchement des liquidités via la stérilisation du cash par les banques privées et les investisseurs, la sortie en masse des obligations d’Etat puis des obligations d’entreprises européennes (et japonaises) et la fuite des capitaux vers les obligations d’État et d’entreprises US (ce qui faisant actuellement baisser les taux US fait aussi baisser le dollar US d’autant que la Fed semble paralysée quant à la remonté de son directeur mais fera fortement remonter la monnaie US plus tard en raison du flux de capitaux internationaux vers les USA et donc vers le dollar US).

Trois liens très importants à lire:

http://www.telegraph.co.uk/business/2016/06/08/desperate-ecb-risks-destroying-european-project-with-negative-ra/

https://www.dbresearch.de/PROD/DBR_INTERNET_EN-PROD/PROD0000000000407094.pdf

http://uk.businessinsider.com/deutsche-bank-ecb-and-negative-interest-rate-impact-on-eurozone-2016-6

————————

http://www.bloomberg.com/gadfly/articles/2016-06-08/ecb-distorts-corporate-credit-market-with-little-to-show-for-it

http://www.bloomberg.com/news/videos/2016-06-09/bevan-draghi-hugely-distorting-corporate-bond-market

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/bce-les-defis-du-programme-de-rachat-d-obligations-privees-577236.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/taux-bas-cette-grande-anomalie-qui-en-dit-bien-plus-que-longs-discours-etat-economie-mondiale-mathieu-mucherie-2726025.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/bce-milliards-euros-injectes-dans-economie-pour-rien-pourquoi-ocde-se-trompe-en-pensant-que-europe-est-dans-trappe-liquidites-2723719.html

Avec des taux à moyen et long termes négatifs, les banques privées ne prêtent plus, elles accumulent le cash dans leurs coffres… D’où l’interdiction du cash par les pouvoirs publics qui se profile.

http://uk.businessinsider.com/commerzbank-reportedly-explores-storing-cash-to-avoid-negative-rates-2016-6

Et les Primary Dealers se retirent du commerce des obligations d’Etat…

https://anthonybsanders.wordpress.com/2016/06/06/treasury-primary-dealer-auction-purchases-fall-to-record-low/

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-07/its-seismic-shift-japans-biggest-bank-quit-jgb-primary-dealer

Toutes les règles européennes vont à vau-l’-eau…

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-09/mario-draghi-now-buying-junk-bonds

http://www.lepoint.fr/economie/le-crepuscule-du-pacte-de-stabilite-et-de-croissance-europeen-07-06-2016-2044922_28.php#xtor=CS3-190

https://www.project-syndicate.org/commentary/imf-greek-debt-reduction-deal-by-daniel-gros-2016-06

Draghi, que Merkel et autres chefs d’Etat ou de gouvernement européens, devraient démettre de ses fonctions immédiatement pour forfaiture (il a violé tous les traités européens et les statuts de la BCE) et incompétence (la mise en place de taux négatifs jusqu’aux 10 ans étant une tragique et monstrueuse erreur “euthanasiant” les rentiers, les investisseurs, les caisses de retraite, les fonds de pension, les compagnies d’assurance et les banques privées pour relancer une illusoire inflation qui ne reviendra plus en raison de la mondialisation et du libre-échange intégral globalisé structurellement déflationnistes), nous prépare un “Lehman Moment” en Europe.

Il faut en finir avec l’indépendance des banques centrales voire les supprimer puisque les politiques de centralisme monétaire décidées par quelques individus “hors sol” non élus qui les dirigent ne produisent que des distorsions majeures conduisant à des bulles d’actifs destinées à répétitivement se désintégrer, ainsi que cela immanquablement arrivera à la bulle obligataire et des taux négatifs actuelle, tout en cassant le pouvoir d’achat des monnaies qui constituent “le bien commun” universel dont la préservation de la valeur (sauf ajustement exceptionnel) devrait être la tache principale des banquiers centraux et des gouvernements.

http://www.marketwatch.com/story/fund-managers-fear-central-banks-will-create-next-lehman-moment-2016-06-08

Le niveau déjà ahurissant du QE européen n’a produit que de la déflation. Pourquoi penser qu’accroitre ce QE à l’infini produirait autre chose que plus de déflation encore?

ECB purchases_0

CdS95Y7WIAAT25o

Non seulement le vote des Britanniques pour le Brexit est à peu près certain le 23 juin 2016, mais encore, dans la plupart des Etats de l’Union européenne, les peuples rejetant leurs dirigeants de droite ou de gauche quasiment tous européistes, mondialistes et immigrationnistes (dont les programmes sont “blanc bonnet – bonnet blanc” puisqu’ils rivalisent dans la destruction des salaires et des protections sociales pour appliquer le credo européen de l’ultra flexibilité) se prononceront contre eux aux prochaines élections, ce qui entrainera l’implosion de l’UE actuelle et le retour à “l’Europe des Nations”. 

http://www.atlantico.fr/rdv/politico-scanner/remontee-pro-brexit-motivations-surprises-que-revelent-detail-sondages-derniere-ligne-droite-sophie-pedder-europe-union-2726255.html?yahoo=1

http://uk.businessinsider.com/brexit-supporters-moe-likely-to-vote-in-eu-referendum-2016-6

http://uk.businessinsider.com/eu-referendum-itv-and-tns-polls-pound-falls-on-brexit-support-rise-2016-6

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/pour-l-europe-un-mois-de-juin-de-tous-les-dangers-575151.html#xtor=AL-13

Nous en tirons comme conclusions temporaires que les seuls actifs à détenir ce sont principalement les actions US et accessoirement le pétrole.

http://www.investing.com/news/commodities-news/wti-oil-jumps-to-fresh-11-month-high-as-crude-stocks-fall-3.2m-barrels-407230

http://www.marketwatch.com/story/oil-prices-march-past-50-amid-signs-of-us-inventory-falls-2016-06-08

http://www.investing.com/news/commodities-news/iran-set-to-join-oil-freeze-talks-after-output-at-4-mpbd:-isna-389611

Le plus haut du pétrole WTIC pourrait être atteint fin juillet – début aout 2016 (au même moment que celui des actions US, ce qui confirme que la hausse actuelle de ces dernières est étroitement liée à la hausse du prix du pétrole, les deux mouvements ayant commencé ensemble en février 2016).

http://www.marketwatch.com/story/how-oil-rescued-the-stock-market-2016-06-08

WTI Crude Oil D

Et qu’il y a lieu de rester très prudents sur les monnaies dont les fluctuations risquent de devenir prochainement extrêmes. Nous restons pour le moment grosso modo 50% en USD et 50% en euros (pas d’autres monnaies comme la livre sterling ou le yen, quant au franc suisse n’étant plus que le clone de l’euro le traiter n’a plus d’intérêt) et nous aviserons les 20 et 22 juin voire avant s’il y a lieu de modifier cette proportion.

Et si la livre sterling dévissait de 20% et plus? Une fluctuation dans le style du mouvement du franc suisse en janvier 2015 mais en sens inverse…

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-06-08/snb-trauma-haunts-currency-traders-planning-for-brexit-vote

————————————

http://www.bloomberg.com/news/videos/2016-06-03/el-erian-yen-is-a-nightmare-for-the-boj

http://www.zerohedge.com/news/2016-06-08/nirp-goes-political-japans-abe-opposition-party-demands-withdrawal-negative-interest

La BNS est comme la BCE devenue folle… son bilan atteint environ 100% du PIB de la Suisse et son taux directeur est négatif de -0,75%

http://www.marketwatch.com/story/swiss-foreign-currency-reserves-jump-in-may-2016-06-07

http://www.marketwatch.com/story/this-classic-safety-trade-wont-save-you-from-brexit-2016-06-08

L’euro/dollar US est en phase de reprise modérée mais devrait rester bloqué dans un trading range 1,11 / 1,16 avec une possibilité de monter vers ces 1,16 au maximum avant de rechuter comme le montre le graphique hourly ci-dessous.

Euro USDollar HH

Nous pensons que les actions US monteront au moins jusqu’à la fin juillet – début août 2016 et les conventions présidentielles républicaine et démocrate US qui procéderont à la désignation des candidats et réservent probablement beaucoup de surprises. Nous reviendrons bientôt sur ce sujet de la présidentielle US.

Le système fractal indique un plus haut en fin juillet – début aout 2016 tant pour le S&P500 que pour le Nasdaq (voir dans la partie basse des graphiques daily la ligne rouge qui culmine fin juillet – début août):

SP 500 Index D

Nasdaq Composite D

La prochaine couverture massive des shorts sur les actions US, des hedge funds en particulier, devrait les faire monter à des niveaux bien plus élevés qu’actuellement. NOUS N’ACHETONS PAS D’AUTRES ACTIONS, ni européennes, ni asiatiques ou japonaise, ni émergentes. Et évidemment NOUS N’ACHETONS AUCUNE OBLIGATION D’ÉTAT. Tout en gardant via le TMV une petite position short sur les obligations US dont la surévaluation est historiquement ahurissante.

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-06-09/hedge-funds-trailing-stock-rally-may-be-s-p-500-s-next-big-buyer

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/stock-market-melt-up-hsbc/2016/06/07/id/732746/

Les sociétés US croulent sous le cash qu’elles investissent dans les actions US:

U.S. non-financial firms had $1.89 trln in liquid assets in Q1, down from revised $1.90 trln in Q4 2015

Éviter les actions européennes:

http://www.investing.com/news/stock-market-news/european-stocks-lower-as-draghi-warns-on-economy;-dax-down-1.2-407408

Bulle obligataire:

Ce qu’en dit Bill Gross de Janus Capital, le meilleur gestionnaire obligataire mondial:

Global yields lowest in 500 years of recorded history. $10 trillion of negative rate bonds. This is a supernova that will explode one day…

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-06-09/gross-says-negative-rates-are-like-supernova-that-will-explode

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-06-08/thiel-says-real-bubble-is-in-government-bonds-negative-rates

Excellent livre récent à lire:

l-euro-survivra-t-il-9782758701637