Le grand Bull Market des actions US impulsé par Donald Trump a vraisemblablement de beaux jours devant lui

Les esprits des gens sont tellement imprégnés par le poids de la déflation, dans laquelle on baigne depuis des années du fait des politiques de répression financière des banques centrales et de l’incapacité des politiciens à mettre en place des politiques de relance économique qui tiennent la route pour résorber le chômage de masse et la « Stagnation Séculaire », qu’ils sous-estiment ce que Trump (à la fois Roosevelt et Reagan au plan économique et monétaire) est en train de préparer. Et pensent à tort que sa politique conduira à plus d’inflation alors qu’elle conduira à plus de croissance. On peut avoir de la croissance sans inflation!

http://www.marketwatch.com/story/five-out-of-six-models-agree-inflation-will-have-hard-time-reaching-2-target-2016-11-29

Par contre ceux des investisseurs qui ont compris la politique de Trump achètent les actions qui sont en passe de décoller puissamment.

http://www.telegraph.co.uk/news/2016/11/09/what-happens-if-donald-trump-wins-the-first-100-days-of-a-trump/

http://www.marketwatch.com/story/trump-to-tap-ex-goldman-sachs-banker-steven-mnuchin-as-treasury-secretary-2016-11-29

Trump s’emploiera à limiter le plus possible les dégâts du libre-échange sur l’économie US:

http://uk.businessinsider.com/this-is-the-damage-imports-have-done-to-americas-industries-2016-11

Le Bull Market terrasse le Bear Market:

cydlerdusaekkeq

cx5kwjwuoaazgmf

Bonnes analyses haussières sur les actions US:

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/consumer-confidence-economy-trump/2016/11/29/id/761119/

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-29/trump-victory-sends-consumer-confidence-soaring-post-lehman-highs

http://www.newsmax.com/Finance/DrEdwardYardeni/trump-socialists-populists-economy/2016/11/29/id/761134/

http://www.investing.com/analysis/what-happened-to-the-earnings-recession-200166750

http://www.marketwatch.com/story/us-stocks-on-pace-for-muted-open-as-analysts-argue-traders-got-carried-away-2016-11-29

http://www.marketwatch.com/story/speculators-who-dismiss-the-strength-of-this-move-will-regret-it-2016-11-29

http://www.marketwatch.com/story/why-the-next-bull-market-begins-now-2016-11-28

http://www.marketwatch.com/story/why-the-rally-by-us-stocks-is-just-getting-started-in-one-chart-2016-11-28

http://www.marketwatch.com/story/what-trump-needs-to-do-now-to-keep-the-market-rally-going-2016-11-28

http://www.marketwatch.com/story/just-how-bullish-is-the-stock-market-right-now-2016-11-28

______________

http://www.marketwatch.com/story/why-the-rally-by-us-stocks-is-just-getting-started-in-one-chart-2016-11-28

mw-fa866_valug_20161128062302_ns

vlg-pierre-pierre

________________________

Il y a encore beaucoup trop de shorts sur les actions US pour qu’elles puissent baisser:

https://www.dailyfx.com/forex/technical/ssi/spx500/2016/11/28/ssi_spx500.html

La confiance dans la Trump Family se développe:

tumblr_inline_ohen3nnezy1twazxm_1280

Lire:

https://fr.style.yahoo.com/dearivanka-pourquoi-certaines-personnes-132301568.html

Les tristes années des échecs d’Obama sont en train de se terminer:

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-29/obamas-legacy-obamacare-failure-drone-policy-failure-guantanamo-failure-nsa-spying-f

Rambus écrivait hier 29 novembre 2016 en commentaire de son graphique ci-dessous:

« Last week we looked at this monthly line chart for the SPX which was showing a buy signal was fast approaching if the MACD and blue histogram turned positive by the end of the month. Unless the markets crash tomorrow this monthly line chart for the SPX will give a long term buy signal. Note the double bottom with the breakout and backtest this month that resembles the 2002 double bottom long term buy signal. »

spx-montly

Les bonds US se reprennent à la hausse, rester long TMF acheté hier modérément:

tmf-pierre-pierre

http://www.marketwatch.com/story/treasury-yields-near-highest-levels-of-the-year-2016-11-29

Correction à la baisse des taux longs US et correction à la hausse des Bonds US qui devraient faire remonter l’euro/dollar US et faire rebaisser le US Dollar Index, comme prévu

usdi-pierre-pierre

Les actions européennes suivront… L’échec du referendum italien n’aura pas d’impact sauf le probable départ de Renzi, ce qui serait une bonne nouvelle. Si Hollande, Valls et Merkel pouvaient aussi démissionner…

Même les actions italiennes remontent…

ftse-mib

Le triste symbole de la « reine de l’Europe » assise sur son trône… qui n’est qu’un WC! Ce qui en dit long sur Merkel et sur l’Europe…

charlie_1

Lire:

http://www.20minutes.fr/medias/1970643-20161129-charlie-hebdo-debarque-allemagne-angela-merkel-trone

Merci Donald pour le beau Noël 2016

cx9odxcuqaa9rjt

Les actions US devraient continuer de monter contre l’or

Chart of the Day  
For some perspective on the market, today’s chart presents the Dow priced in another global currency — gold. Today’s chart illustrates how it currently takes 16.1 ounces of gold to ‘buy the Dow’ (i.e. the Dow / gold ratio) — well off the 44.8 ounces it took back at its peak in 1999. From the 1990 peak until 2011, the Dow (priced in gold) endured a massive bear market. Since 2011, however, the Dow priced in gold has rallied within the confines of an upward sloping trend channel. More recently, the Dow/gold ratio successfully retested support and then surged in a post-election rally.

20161130

Il semblerait que le psychodrame de l’OPEP puisse se dénouer favorablement pour la reprise du prix du pétrole… sur lequel nous restons cependant sans position.

http://www.investing.com/news/commodities-news/oil-prices-spike-5-on-opec-deal-optimism-444510

http://www.investing.com/news/commodities-news/u.s.-shale-producers-may-be-main-beneficiaries-of-any-opec-deal-444502

_____________________________________________________________________________

L’Inde et l’or:

The Deep State’s Attempt To Suppress India’s Gold Demand

http://www.independent.co.uk/news/world/asia/india-cashless-society-banknotes-narendra-modi-ban-currency-a7442316.html

http://www.atimes.com/article/unexplained-indian-cash-deposits-attract-50-tax/

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-29/investors-flee-gold-fund-at-fastest-pace-in-over-three-years-after-trump-win

Les pays producteurs de pétrole semblent incapables de se mettre d’accord rapidement sur la réduction de leur production

Les pays producteurs de pétrole semblant incapables de se mettre d’accord rapidement sur la réduction de leur production, ce qui pourrait faire baisser sensiblement le prix de l’or noir, nous allons ce jour à l’ouverture prendre nos profits sur tous nos achats de sociétés pétrolières et resterons jusqu’à nouvel avis, par ailleurs, sans position sur le pétrole lui-même et les ETF correspondants (UWTI, XLE, etc.).

http://www.marketwatch.com/story/why-the-opec-meeting-is-likely-to-disappoint-in-one-chart-2016-11-29

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-29/oil-tumbles-opec-deal-seen-increasingly-unlikely-sbc-says-very-low-chance-agreement

http://oilprice.com/Energy/Oil-Prices/The-Economy-Needs-Higher-Oil-Prices-Goldman-Sachs.html

Les taux d’intérêt à long terme ayant atteint pour le moment de fortes résistances, ils devraient rebaisser avant de se reprendre courant 2017, d’autant qu’une baisse du prix du pétrole aurait des effets déflationnistes. Nous voyons ces taux corriger temporairement à la baisse. Nous allons donc acheter ce jour le TMF, d’autant que cet instrument est aussi de nature à protéger nos achats d’actions US et du Dax pour le cas où la baisse du prix du pétrole provoquerait leur correction à court terme.

sc-taux-us

tmf

L’embellie économique relative à l’élection de Trump et à son programme se confirme:

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-29/us-gdp-revised-higher-32-q3-beating-expectations-stronger-consumer-spending

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-28/trump-victory-leads-biggest-surge-dallas-fed-hope-past-decade

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/OECD-Trump-economy-world/2016/11/28/id/760866/

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-28/oecd-boosts-global-growth-forecasts-trump-optimism

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-28/oecd-lifts-global-growth-forecasts-on-expected-trump-stimulus

_______________________________

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-28/british-economy-will-slow-less-than-initially-thought-oecd-says

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-29/brexit-redux-ecb-ready-buy-more-italian-bonds-if-referendum-rocks-markets

A écouter et voir:

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/olivier-delamarche-vs-marc-touati-12-quid-du-pic-de-5-ans-pour-les-credits-au-secteur-prive-en-zone-euro-2811-889395.html

http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/olivier-delamarche-vs-marc-touati-22-le-programme-de-francois-fillon-peut-il-etre-efficace-2811-889397.html

L’incompréhension des phénomènes économiques et monétaires par la plupart des investisseurs est étonnante

Non les taux d’intérêt à long terme ne montent pas à cause d’une anticipation supposée de l’inflation, mais à cause d’une anticipation justifiée de l’augmentation des dépenses publiques,

_______

Preuves de l’absence de risque inflationniste: le double écroulement de l’or et des TIPS -instruments de protection contre l’inflation- mais aussi la hausse du dollar US (une monnaie atteinte par un risque d’inflation ne monte pas mais baisse), sans compter le fait que la vitesse de circulation de la monnaie reste au tapis et qu’il ne faut pas s’attendre à des hausses de salaires. Certes les prix de certains biens ou services montent mais la cause de ces hausses a d’autres raisons que l’inflation monétaire quasi inexistante qui le restera longtemps.

_______

tips

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-24/u-k-workers-face-dreadful-decade-of-wage-stagnation-ifs-says

Non la hausse du taux directeur de la Fed, très en retard par rapport au niveau actuel des taux longs US, ne fera pas monter ces taux longs mais les fera temporairement baisser parce qu’il ne s’agira que d’un simple rattrapage,

Non la hausse du dollar US n’est pas liée à la hausse des actions US, mais au différentiel de plus en plus positif entre les taux longs US et les taux longs étrangers, raison pour laquelle il rebaissera temporairement du fait de la correction prochaine des taux longs US,

Non la hausse des taux longs US qui reprendra en 2017 ne fera pas baisser les actions US mais les fera monter, du fait de la fuite renouvelée des investisseurs hors des obligations d’Etat vers les actions,

http://www.marketwatch.com/story/bbond-apocalypse-could-wipe-out-retirees-2016-11-17

Non les actions européennes et japonaises ne vont pas s’effondrer mais suivront nécessairement à terme, mollement, sans entrain, avec retard, la hausse des actions US, le marché leader (on sortira donc des actions européennes courant décembre 2016); ce sont les actions de certains marchés émergents qui seront à la peine,

Non les politiques monétaires de taux zéro ou négatifs et de Quantitative Easings des banques centrales n’ont pas aidé à la résolution de la crise, elles n’ont fait que gagner du temps mais au détriment d’une répression financière accrue contreproductive et de la création d’une bulle obligataire et immobilière insoutenable,

Non l’immobilier ne poursuivra pas sa hausse de prix dans un contexte de hausse des taux longs qui nécessairement pèsera négativement sur le crédit dans ce secteur,

http://www.newsmax.com/Finance/Personal-Finance/mortgage-interest-rates-trump-home-loan/2016/11/23/id/760447/

Non l’or ne montera pas, mais chutera beaucoup plus après un rebond technique de court terme, au fur et à mesure que ceux qui le détiennent réaliseront qu’il ne les protège contre rien du tout, mais stérilise inutilement leurs actifs qui seraient mieux employés et plus rentables ailleurs,

Non les politiques de l’offre ne permettront pas aux économies qui les pratiquent de sortir de la récession, ce sont les politiques de la demande (baisse massive des impôts, investissement dans les infrastructures et la défense) qui le leur permettront, quitte à laisser filer temporairement les déficits publics que la croissance future finira -en principe- par rééquilibrer puis à réduire,

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/pourquoi-politique-l-offre-reste-120545309.html

________

C’est ici que réside le risque Trump à échéance de quelques années parce que si sa politique ne relance finalement pas la croissance, elle pourrait conduire à un krach déflationniste du crédit entrainé par de nombreux défauts suite à l’explosion de l’endettement public et privé devenu non finançable. Mais il n’y a pas d’autre choix que de prendre ce risque si l’on veut sortir les USA -et probablement le reste du monde en raison du leadership de l’économie US qui entrainera les autres pays- de la « Stagnation Séculaire ».

________

Non, la sortie des USA des traités de libre-échange et leur retour au protectionnisme modéré, dans le cadre du dumping fiscal que Trump va mettre en place, ne couleront pas les USA mais les Etats libre-échangistes (se souvenir du scénario de la guerre de sécession aux USA qui s’est soldée par la victoire du Nord protectionniste contre le Sud libre-échangiste),

http://www.atlantico.fr/decryptage/mondialisation-tue-vraiment-dans-pays-occidentaux-et-aucun-ceux-qui-gouvernent-ne-en-est-rendu-compte-nicolas-goetzmann-2890569.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-24/chile-mexico-u-s-have-highest-inequality-rates-oecd-says

Non le désengagement des USA du bourbier mondial (la fin de la « Pax Americana ») n’est pas une mauvaise nouvelle ni pour eux ni pour le reste du monde, parce que ce sont eux qui sont à l’origine de la plupart des guerres et déstabilisations internationales depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que De Gaulle l’analysait,

Non l’Union européenne et la zone euro ne sont pas à terme viables sans évolution le plus vite possible vers une solidarité fiscale et budgétaire collective, c’est-à-dire un budget central commun et une harmonisation des taxes, impôts et dépenses entre tous les États-membres, que l’Allemagne persiste à refuser par pur égoïsme et dont les peuples européens ne veulent pas tant la construction européenne est dévalorisée,

Non le rejet des Italiens du référendum Renzi ne changera rien à court terme ni à la situation de l’Italie, ni à celle de l’UE, dont on sait depuis la faillite de la Grèce et le vote des Anglais pour le Brexit qu’elle est irrévocablement destinée tôt ou tard à l’éclatement politique et au retour aux souverainetés nationales,

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-26/italian-yes-vote-won-t-solve-nation-s-problems-investor-says

Non l’immigration massive et l’islamisation de l’Europe ne conduiront pas à plus de croissance et de stabilité dans des sociétés multiraciales et multiculturelles pacifiées (« L’identité heureuse » selon le concept d’Alain Juppé reprenant celui encore plus débile de « Mondialisation heureuse » d’Alain Minc), mais à terme à une guerre civile ou à quelque chose qui lui ressemble,

Il faut se défaire des idées fausses véhiculées par les supposés « économistes » et les médias qui popularisent leurs délires.

Merkel est le « mauvais génie » de l’Europe, puisse-t-elle être mise à la porte par les Allemands en 2017 en même temps que les autres cancres, Hollande, Renzi, etc.

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-28/in-post-truth-era-merkel-aims-to-trump-online-fiction-with-fact

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-25/europe-lets-self-destruct

http://www.lemonde.fr/international/article/2016/11/25/turquie-erdogan-menace-d-ouvrir-les-frontieres-aux-migrants-vers-l-europe_5037808_3210.html#xtor=AL-32280515

En France, le second tour de la présidentielle de 2017, du fait de l’élimination de Juppé et de la gauche discréditée, se jouera probablement entre François Fillon et Marine Le Pen; Fillon aura du mal à se faire élire sur son programme actuel récessif et austéritaire totalement aligné sur le modèle imposé par l’Allemagne et la commission de l’UE:

http://uk.businessinsider.com/fillon-defeats-juppe-french-primaries-presidential-election-2016-11

http://www.atlantico.fr/decryptage/henri-guaino-est-pas-parce-que-on-va-se-prosterner-colombey-ou-parce-qu-on-se-revendique-gaullisme-social-que-on-exprime-choix-2890268.html

http://www.bfmtv.com/politique/marine-le-pen-francois-fillon-c-est-le-pire-programme-de-casse-sociale-qui-n-ait-jamais-existe-1064246.html

http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/merkel-fillon-ou-le-retour-de-la-glaciation-economique-de-la-zone-euro-618787.html

http://www.slate.fr/story/129287/electeurs-gauche-defaite-de-nicolas-sarkozy#xtor=RSS-2

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-gauche-ps-aveugle-en-se-frottant-mains-idee-victoire-francois-fillon-jean-petaux-2886537.html?yahoo=1

A propos du pétrole, ne l’acheter que s’il baisse à 39 voire un peu plus bas ou s’il remonte au-dessus de 50 USD le baril (mais garder les actions des sociétés pétrolières).

crude-oil

http://uk.businessinsider.com/nomura-note-70-chance-of-a-big-opec-oil-production-cut-2016-11

http://oilprice.com/Energy/Energy-General/OPECs-Matrix-If-1-Million-Bpd-Are-Cut-Oil-Will-To-Rally-To-59.html

http://blogs.barrons.com/focusonfunds/2016/11/22/credit-suisse-pre-opec-outlook-70-oil/?mod=mw_hpm

http://www.bloomberg.com/news/videos/2016-11-28/macquarie-see-oil-supply-demand-balance-in-1q-2017

http://oilprice.com/Energy/Crude-Oil/What-Happens-To-Oil-If-Trump-Tears-Up-Iran-Nuclear-Deal.html

Trump & family super stars

Les ragots de racisme et de comportement sexuel inapproprié véhiculés sur Trump par Obama et Hillary Clinton n’ont pas porté tant ils sont éloignés de la réalité:

cx5iao5veaarfgv-jpg-large

trump_president_ben_garrison

cx5kwjwuoaazgmf

 

Aux USA quand la consommation va, tout va

http://www.marketwatch.com/story/black-friday-online-shopping-surpasses-3-billion-for-the-first-time-2016-11-25

Les ETF US que les investisseurs ont acheté le plus la semaine dernière (à noter la sur-représentation des XAR et PPA que nous avons achetés avant l’élection de Trump):

inflows

« Trump’s economics policies include: substantial tax cuts, spending at least $300 billion on infrastructure, increasing defense spending and shaking up major trade deals.

President-elect Trump plans to change the status quo not only in Washington D.C. politics, but for global financial markets, as well.

All the proposed infrastructure spending is expected to put upwards pressure on “demand-pull” inflation which would be a catalyst for tighter monetary policy.

Regardless of the U.S. negative economic data, I believe that the U.S. equity markets are destined to trend higher now.

‘Hot money’ is supporting the market. The FED will not stop supporting this market.

Stocks should continue to rise for the remainder of 2016 with the belief that Trump’s stimulus package will boost company profits and growth. Last week, investors returned into investing of equities.  This was evidenced by the massive Equity ETF flows, last week, of $31 billion.

Institutional investors have been caught on the wrong side of all market ‘asset classes’ such as long bonds and gold, short stocks, etc. »

http://uk.businessinsider.com/were-now-approaching-a-traditionally-strong-period-for-us-stocks-2016-11

http://www.forbes.com/sites/investor/2016/11/25/must-see-charts-for-the-5-largest-dow-gainers-since-the-election/#7ecd2d8e138c

http://www.investing.com/news/stock-market-news/s-amp;p-500,-dow-hit-record-highs-on-black-friday-443667

Les analyses déflationnistes A MOYEN TERME des bons économistes restent encore justifiées:

Is Trumponomics Inflationary?

http://www.marketwatch.com/story/why-trump-may-be-deflationary-after-all-2016-11-25

L’analyse de Daneric:

http://danericselliottwaves.blogspot.ch/2016/11/bond-yields-gold-dollar-and-deflation.html

D’où la prévision du même Daneric de chute finale de l’or vers 475 USD l’once… au cours des prochains mois ou des prochaines années

gold-daneric

Comme le montre le graphique de Rambus du ratio DJIA / GOLD, la hausse des actions US est baissière pour l’or:

indu-gold-ratio-combo-last-one

Le gouvernement indien confirme son plan d’instaurer une société sans cash ni métal précieux.

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-27/indias-modi-admits-plan-shifting-nation-cashless-society

Les marchés d’actions sont souvent à l’image des sentiments que les dirigeants politiques inspirent aux épargnants-investisseurs

Pendant plusieurs années les actions US ont fait plus ou moins du sur-place parce qu’Obama les plombait par sa sinistrose et ses sermons moralisateurs « pensée unique » qui donnaient aux épargnants-investisseurs envie de s’endormir ou de s’auto flageller en s’apitoyant sur les malheurs du monde, dont il était par ailleurs le principal responsable du fait de son incapacité à mener des politiques dynamiques de relance intérieure via la baisse maximale des impôts aux USA et de coopération extérieure avec la Russie ou la Chine sur les grands problèmes internationaux.

______________________

Arrive Trump et tout change… Parce qu’au-delà des lamentations de ses détracteurs patentés -« bobos » minoritaires-, le nouveau président, avant même d’entrer en fonction, inspire un formidable optimisme dans la mesure où IL DONNE L’IMPRESSION qu’il va enfin prendre à bras le corps les problèmes qu’Obama a laissé pourrir pendant ses huit ans de mandat et ne plus se préoccuper que des USA et de leurs concitoyens en désengageant l’Amérique de ses prétentions hégémoniques mondiales. A ce propos, avec Trump il ne faut pas s’inquiéter de son supposé extrémisme mais tout au contraire qu’il revienne sur la plupart de ses promesses de campagne, ayant servi à le faite élire, ce que d’aucuns considèreront comme du pragmatisme et d’autres comme une trahison.

La confiance des consommateurs revient aux USA:

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-23/trump-victory-sends-black-american-consumer-confidence-surging-22-month-highs

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-23/american-hope-spikes-highest-18-months-after-trump-win

Cassure à la hausse de l’indice Retail:

rlx-day-retail

__________

http://www.latribune.fr/opinions/editos/trump-le-pragmatique-619223.html#xtor=AL-13

http://www.liberation.fr/planete/2016/11/23/trump-revient-sur-plusieurs-promesses-de-campagne_1530280

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/trump-retourne-veste-promesses-campagne-061834992.html;_ylt=Annm0NiZm440je5xL1dUXjaSbaJG;_ylu=X3oDMTF0NGdkdTByBG1pdANGaW5hbmNlIEZSIGhvbWUgc3RyZWFtBHBvcwMxNQRzZWMDTWVkaWFCTGlzdE1peGVkTFBDQVRlbXA-;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

http://uk.businessinsider.com/breitbart-trump-clinton-charges-lock-up-2016-11

https://www.project-syndicate.org/commentary/trump-sense-of-power-by-robert-j–shiller-2016-11/french

http://uk.businessinsider.com/trump-action-on-climate-change-depends-on-how-much-its-going-to-cost-us-companies-2016-11

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-23/mexican-cement-company-offers-help-trump-build-his-big-beautiful-powerful-border-wal

L’apparence physique des dirigeants, dans notre société de l’image et de la communication, compte aussi: la famille Trump est séduisante, son épouse et ses enfants sont beaux, respirent la santé et l’opulence; alors que Merkel et son époux boursouflés, mal habillés, sont affreux et semblent désargentés.

______________________

Idem de l’Europe, dont les marchés d’actions actuellement se trainent sans être en mesure de se redresser vraiment, alors que la faiblesse de l’euro et les records des marchés d’actions US auraient dû les propulser à la hausse, parce que Merkel, Hollande, Juncker ou Renzi, clowns tristes enlisés dans leurs analyses multiculturelles bien pensantes, dans leurs politiques migratoires destructrices, dans leur réaction molle face au terrorisme islamiste et dans leur dévotion erronée au centralisme de l’Europe de Bruxelles et à la politique monétaire punitive sans issue de la BCE (répression financière via les taux négatifs), comme au libre-échange inégal manipulé par les dévaluations monétaires dites « compétitives » -créateur de chômage de masse et de paupérisation des peuples occidentaux-, donnent envie de prendre ses jambes à son coup et de partir, ou d’investir, ailleurs.

C’est un peu la même chose pour l’or que tous ceux qui prévoient chaque jour la « fin du monde » achètent, sans réaliser que si cela devenait le cas on le leur confisquerait, alors qu’il ne s’agit plus que d’une « relique barbare » (parce qu’il ne redeviendra plus jamais l’étalon monétaire mondial) stérilisant inutilement de l’argent qui, placé ailleurs, serait directement et rapidement productif. Plus aucun État ne pourra rétablir la libre convertibilité de sa monnaie de papier en or à taux fixe parce qu’il perdrait aussitôt la totalité de son stock d’or, les détenteurs de monnaies de papier venant les échanger contre du métal, et qu’il se priverait aussi de toute possibilité nouvelle de dévaluation compétitive!

A contrario, les actions britanniques montent parce que le Brexit est une promesse de renouvellement de la nation anglaise qui disparaissait lentement mais surement sous la férule bornée de la Commission de l’UE avant qu’elle fasse le choix optimiste et courageux de sa souveraineté.

La cassure de l’or en dessous de 1.180 USD l’once devrait le faire plonger progressivement vers 1.050 (ne surtout pas en acheter même s’il remonte temporairement du fait d’une reprise saisonnière de l’euro/dollar US en décembre):

gol-gold-dold

Nous pensons toujours que le dollar US devrait rebaisser et l’euro/dollar US, qui vaut actuellement 1,0610, remonter d’ici fin novembre ou en décembre 2016

usd-index

usdx-gif

___________________________________

En France, la droite la plus bête du monde (menée par « Juppé Jurassic Park » et Bayrou avides de revanche), après avoir désigné son champion Fillon, est en train de faire tout ce qu’elle peut pour lui faire perdre la présidentielle de 2017 en présentant son programme comme dangereux et infaisable et lui-même comme un tenant de l’extrémisme, alors que l’effondrement d’Hollande et de la gauche offrent à l’opposition un boulevard…

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/primaire-a-droite-215-parlementaires-denoncent-les-attaques-contre-fillon_1853504.html#xtor=AL-447

http://www.atlantico.fr/decryptage/en-lui-inspirant-guerre-frontale-avec-fillon-entourage-alain-juppe-va-entrainer-dans-mur-jean-marc-sylvestre-2886547.html

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2016/11/22/francois-bayrou-juge-le-programme-de-francois-fillon-dangereux_5035890_4854003.html#xtor=AL-32280515

http://www.economiematin.fr/news-france-presidentielle-age-alain-juppe?ref=yfp

Ce qui est, en revanche exact, c’est que, Fillon et Juppé, restant enfermés dans le carcan de l’Union européenne fixé par l’Allemagne de Merkel, Europe dont ils se gardent bien de parler, comme restant muets que la question de la place l’islam en France, leurs programmes d’austérité ont de fortes chances d’échouer s’ils étaient appliqués tels quels:

http://www.latribune.fr/economie/presidentielle-2017/merkel-fillon-ou-le-retour-de-la-glaciation-economique-de-la-zone-euro-618787.html

________________________

Aux USA, on peut espérer, avec Trump, voir son pouvoir d’achat s’accroitre; en Europe, avec Merkel, Hollande, Juncker ou Renzi, ce n’est plus du tout d’actualité. D’où l’attitude offensive des épargnants-investisseurs US et le repli défensif des épargnants-investisseurs européens. Comme la méfiance de ces derniers qui se traduit par la hausse du ratio actions US / actions européennes battant de nouveaux sommets (d’ailleurs dès que la saisonnalité sera favorable à une reprise du Dax courant décembre nous en sortirons progressivement).

dax-pierre-leconte

Important:

http://www.marketwatch.com/story/why-do-markets-keep-getting-populism-wrong-2016-11-23

https://www.bloomberg.com/view/articles/2016-11-22/how-brexit-may-save-european-growth-after-all

_________________________

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-23/to-understand-europe-s-political-tremors-take-a-look-at-italy

https://www.project-syndicate.org/commentary/capital-flight-from-italy-by-carmen-reinhart-2016-11

http://www.atlantico.fr/decryptage/poussee-m5s-italie-en-route-vers-moment-trump-mouvement-5-etoiles-marc-lazar-2886941.html

Depuis le début de la crise de 2007 – 2008, les actions US sur-performent les actions européennes:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-23/european-stocks-trade-at-one-month-high-as-miners-rally-further

ratio-actions

Les politiques austéritaires de l’offre pratiquées en Europe entretiennent la déflation-récession alors que la politique de choc de la demande qui sera pratiquée par Trump stimulera la croissance de l’économie domestique US, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle les banques centrales, qui sont allées au bout de leurs QE et de leurs taux zéro ou négatifs, dorénavant les recommandent aux gouvernements.

https://www.bloomberg.com/view/articles/2016-11-23/central-bankers-hope-trump-eases-their-burden

Les actions japonaises remontent du fait de la chute du yen:

http://blogs.barrons.com/asiastocks/2016/11/23/credit-suisse-goes-bullish-on-nikkei/?mod=BOL_hp_blog_astw

http://uk.businessinsider.com/credit-suisse-on-japanese-equities-2016-11

http://www.marketwatch.com/story/japans-nikkei-stock-market-index-climbs-to-10-month-high-2016-11-24

nillei-nikkei

Quant au libre-échange, dont ses concepteurs anglais (Adam Smith, David Ricardo, etc.) recommandaient qu’il ne soit mis en place qu’entre des pays dont les prix, les salaires et les prestations sociales sont proches, dans le cadre d’un système monétaire d’étalon-or stabilisant les parités monétaires entre-elles, alors que c’est dans un tout autre monde qu’il prend place actuellement; raison pour laquelle la théorie des avantages comparatifs s’est transformée en pratique des désavantages définitifs! En caricaturant quelque peu, le libre-échange actuel ne consiste plus qu’à faire fabriquer par des esclaves au bénéfice de potentats locaux les marchandises que les multinationales vendent avec des super-profits à des chômeurs! D’où sa contestation qui ne fait que commencer. Parce que l’on ne peut pas laisser la Chine et quelques autres pays continuer de pratiquer leurs dumpings monétaire, salarial et social à grande échelle qui faussent le commerce international au détriment de l’Occident surtout et du reste du monde accessoirement. Relire Maurice Allais…

41k48dm9q6l-_sx312_bo1204203200_

https://www.amazon.fr/mondialisation-destruction-emplois-croissance-L%C3%A9vidence/dp/2908735121

[6 ans déjà] Le testament de Maurice Allais (1911-2010)

Moins de libre-échange aurait l’avantage d’obliger les Etats à relancer les croissances nationales domestiques:

http://www.latribune.fr/economie/international/trump-ou-le-reve-de-l-age-d-or-isolationniste-des-etats-unis-615677.html

La pauvreté dans le monde, dont le libre-échange globalisé est en grande partie responsable, ne faiblit pas:

Nearly 1/2 of the world’s population — more than 3 billion people — live on less than $2.50 a day. More than 1.3 billion live in extreme poverty — less than $1.25 a day.

https://www.dosomething.org/us/facts/11-facts-about-global-poverty

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/11/25/en-depit-de-la-reprise-les-inegalites-battent-toujours-des-records_5037660_3234.html#xtor=AL-32280515

La chute de prix de l’or et la démonétisation en Inde (une triste anticipation de la société sans cash ni métal précieux que veulent généraliser certains dirigeants politiques et banquiers centraux):

http://www.marketwatch.com/story/gold-etf-has-another-day-of-pain-falls-to-lowest-since-february-2016-11-23

http://www.kitco.com/news/video/show/For-Petes-Sake/1432/2016-11-22/A-Market-Bombshell–India-Faces-Potential-Gold-Import-Ban

http://www.kitco.com/news/2016-11-23/Indian-Gold-Import-Ban-Fact-or-Fiction.html

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-25/cash-crackdown-escalates-india-may-impose-60-tax-unaccounted-deposits-curbs-gold-hol

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-23/india-s-cash-canceling-experiment

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-23/modi-s-cash-ban-spells-bonanza-for-money-losing-power-retailers

https://fr.news.yahoo.com/inde-embauchez-quelquun-faire-queue-devant-banque-095341234–finance.html

http://www.newsmax.com/Finance/PatrickWatson/india-cash-crackdown-rupee/2016/11/22/id/760209/

Il y a lieu d’être particulièrement optimiste pour fin 2016 et 2017 sur les actions US, d’autant que la hausse des taux longs, loin d’être finie parce qu’elle a pour origine l’anticipation de l’augmentation massive des dépenses publiques (et non pas l’anticipation de l’inflation ainsi que l’analysent à tort certains commentateurs), continuera à faire sortir les investisseurs des obligations d’Etat et de l’or vers les actions et certaines matière premières industrielles:

http://www.marketwatch.com/story/stock-markets-record-november-points-to-strong-december-2016-11-23

http://www.marketwatch.com/story/share-buybacks-will-return-with-a-vengeance-next-year-2016-11-21

http://www.reuters.com/article/us-investment-summit-bernstein-idUSKBN13D2CB

http://www.businessinsider.com/deutsche-bank-rotation-from-bonds-to-stocks-is-just-getting-started-2016-11

http://www.reuters.com/article/us-global-markets-rotation-idUSKBN13K1K8

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-23/bonds-fall-as-u-s-data-tops-estimates-ecb-lending-speculation

http://www.marketwatch.com/story/key-treasury-yield-jumps-to-16-month-high-2016-11-23

http://www.marketwatch.com/story/its-time-for-investors-to-open-their-eyes-to-the-trouble-in-bond-etfs-2016-11-23

Nouveaux records:

cb34ddd7592ff4cd72ffcad1ba8ee8df-dernier-dernier

wils-pierre

La hausse du cuivre est un facteur positif pour les actions et l’économie comme celle du pétrole d’ailleurs:

Important:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-24/how-to-boost-the-global-economy-higher-oil-prices-goldman-says

http://www.marketwatch.com/story/saudi-arabia-to-push-for-deep-production-cuts-at-opec-meeting-next-week-2016-11-25

copper-copper

A noter que plusieurs de nos actions pétrolières sont à leur plus haut, en dépit des hésitations du marché du pétrole lui-même qui continue de se chercher avant la réunion de l’OPEP:

mara

Possible accalmie de la hausse des taux longs US à court terme avant leur reprise en 2017 après l’arrivée de Trump à la Maison Blanche:

http://jlfmi.tumblr.com/post/153536033355/rising-rates-really-reaching-resistance

Quelques nouvelles du gouvernement Trump:

https://www.bluewin.ch/fr/infos/international/2016/11/23/trump-choisit-une-jeune-gouverneure-comme-ambassad.html

http://uk.businessinsider.com/trump-federal-reserve-board-of-governor-appointments-2016-11

https://fr.news.yahoo.com/fin-non-recevoir-londres-%C3%A0-la-suggestion-trump-093156766.html

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-24/hammond-tells-farage-not-to-hold-his-breath-over-u-s-role

http://www.newsmax.com/Politics/US-Trump-Ross-Profile/2016/11/24/id/760515/

Notre premier objectif de hausse sur les actions US est de l’ordre de +7% d’ici à la mi janvier 2017

On nous demande quel est notre premier objectif de hausse des actions US. En se basant sur le Wilshire 5000, l’indice le plus large contenant le plus d’actions US, notre premier objectif de hausse est de 22990 à 24539 selon la méthode de Fibonacci et le graphique weekly soit de l’ordre de +7% au minimum d’ici à la mi janvier 2017 et l’entrée de Trump à la Maison Blanche avant nouvelle correction significative temporaire. Le P&F de StockCharts est un peu plus optimiste avec un objectif de 24799 soit de l’ordre de +8%. Évidemment, le S&P500, le DJIA ou le Nasdaq peuvent monter plus ou moins en dessus ou en dessous de ce pourcentage qui n’est qu’indicatif.

wil-target

sharpchartv05-servletdriver-wil

Saisonnalité actions US:

sup-gif

Tous ceux qui ont conseillé d’acheter l’or au motif que le yuan chinois monterait au ciel dès lors qu’il entrerait dans la composition des DTS du FMI, ce qui ferait s’effondrer le dollar US, ou que le krach des actions était imminent, ont eu tort. Ce à quoi ils devraient maintenant faire attention, c’est à la possibilité que l’Inde interdise prochainement les importations d’or, comme elle vient de démonétiser une partie de sa monnaie, pour empêcher trafics et économie souterraine. Une telle interdiction pourrait faire chuter l’or -de toutes façons baissier-  à des niveaux de prix extrêmes bien plus bas que son plus bas de 2016.

Important:

http://www.marketwatch.com/story/potential-gold-import-ban-by-india-could-be-biggest-bombshell-since-nixon-2016-11-22

http://timesofindia.indiatimes.com/pm-modis-address-to-the-nation/liveblog/55315325.cms

gold-weekly-bearish-falling-wedge-123-pl

Notre prochain commentaire sera publié à la fin de cette semaine.

La combinaison de la saisonnalité, de l’élection de Trump et du probable accord de réduction de la production pétrolière par l’OPEP et la Russie est explosive à la hausse pour les actions US

« 4 Major U.S. Stock Indexes Close at Record Highs for 1st Time Since 1999 »

Les marchés haussiers:

actions US (et accessoirement actions japonaises et européennes), pétrole, cuivre

Les marchés baissiers:

obligations d’Etat, or, argent-métal

Les marchés neutres:

dollar US, Euro

——————————————————————————————–

Nous avons hier sur la cassure des 2190 à la hausse sur le S&P500 augmenté nos positions longues actions US dans tous les secteurs

45143982f7bec3437bb18352bbc0b119

Comme le remarque Rambus, le potentiel de hausse du S&P500 et autres indices boursiers US est très important (il se pourrait que nous soyons au début d’un nouveau Bull Market):

spx-macd

L’euro/dollar US a tenu et devrait remonter, rester neutre sur le dollar US et l’euro:

xeu-usd

Le US Dollar Index n’a en réalité pas cassé à la hausse:

usd-pierre

http://www.newsmax.com/Finance/HansParisis/dollar-currency-investors-ecb/2016/11/21/id/759920/

Ne pas acheter d’or qui reste baissier, même s’il peut se stabiliser à court terme, idem pour les obligations d’Etat US et d’autres pays:

gold-day-1-dernier

tlt-dernier

Bullish

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/stocks-dow-insutrials-S-P-500-record-highs/2016/11/21/id/759994/

http://www.marketwatch.com/story/energy-may-be-next-stock-market-sector-lifted-by-the-trump-trade-2016-11-21

http://www.marketwatch.com/story/how-trumps-latest-potential-hires-could-send-the-stock-market-through-the-roof-2016-11-21

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-21/deutsche-bank-trump-could-push-the-u-s-economy-and-stock-markets-to-new-records

http://www.investing.com/analysis/investors-weekly-update-200165631

http://www.marketwatch.com/story/iraq-to-offer-proposals-on-output-cuts-at-opec-meeting-2016-11-20

Bearish

http://www.marketwatch.com/story/these-3-markets-are-ripe-for-a-big-reversal-2016-11-21

Grand rééquilibrage en dehors des obligations d’Etat vers les actions:

La Fed soutient Trump:

https://fr.news.yahoo.com/etats-unis-stanley-fischer-fed-soutient-mesures-relance-132222756–finance.html

L’ « America First » de Trump bouleverse la donne tant économique que politique mondiale:

http://www.atlantico.fr/rdv/geopolitico-scanner/politique-etrangere-trump-america-first-rupture-totale-ou-continuite-partielle-avec-leading-behind-barak-obama-geopolitico-2882027.html

http://www.20minutes.fr/monde/1966047-20161122-retrait-traite-transpacifique-immigration-energie-toutes-annonces-donald-trump

http://www.marketwatch.com/story/donald-trump-vows-to-withdraw-from-tpp-on-day-one-2016-11-21

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-21/for-analysts-trump-can-literally-make-everything-great-again

http://www.ouest-france.fr/europe/russie/poutine-assure-que-trump-veut-normaliser-les-relations-usa-russie-4624531?ref=yfp

Obama tente pitoyablement de gêner Trump:

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/obama-hits-the-gas-in-race-to-regulate-before-trump-takes-reins

La pauvre Europe est enlisée:

https://www.bloomberg.com/view/articles/2016-11-21/merkel-s-fourth-election-will-be-her-toughest

https://fr.sputniknews.com/international/201611181028772743-merkel-complot-anti-trump-europe-usa/

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-20/wolfgang-sch%C3%A4uble-resorts-threats-and-extortion-over-brexit

https://fr.gatestoneinstitute.org/9330/europe-revolution-migrants

————————————————————————–

Élections françaises: encore beaucoup d’incertitudes

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/sondage-42-des-francais-ont-vote-faire-perdre-nicolas-sarkozy-1570164?estat_svc=s%3D298098196837%26svc_mode%3DA%26svc_campaign%3Dpolitique%26svc_partner%3Dyahoo%26svc_position%3DSondage+%3A+42%25+des+Fran%C3%A7ais+ont+vot%C3%A9+pour+faire+perdre+Nicolas+Sarkozy

Au lieu de se retirer avec élégance comme Sarkozy, Juppé va essayer de détruire Fillon, ce qui donnera inutilement des armes à la gauche…

http://www.francetvinfo.fr/politique/les-republicains/primaire-de-la-droite/video-le-programme-de-francois-fillon-est-d-une-tres-grande-brutalite-sociale-affirme-alain-juppe-sur-france-2_1932279.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe]

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/sarkozy-%C3%A9limin%C3%A9-duel-d%C3%A9s%C3%A9quilibr%C3%A9-fillon-073606663.html;_ylt=Avr1awdQwnj6kbWtuBhB6n2SbaJG;_ylu=X3oDMTF0NGpmZTV0BG1pdANGaW5hbmNlIEZSIGhvbWUgc3RyZWFtBHBvcwM0MARzZWMDTWVkaWFCTGlzdE1peGVkTFBDQVRlbXA-;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/primaires-jeu-massacre-ne-va-081710243.html;_ylt=AtxCAu.hrJ8cSiGigeWZWQ.SbaJG;_ylu=X3oDMTF0bzR1M2JrBG1pdANGaW5hbmNlIEZSIGhvbWUgc3RyZWFtBHBvcwM1MQRzZWMDTWVkaWFCTGlzdE1peGVkTFBDQVRlbXA-;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/la-chute-mortifere-de-nicolas-sarkozy-cache-celle-annoncee-d-alain-juppe-618307.html#xtor=AL-13

http://www.atlantico.fr/decryptage/alain-juppe-francois-fillon-lequel-deux-est-adversaire-plus-complique-pour-fn-vincent-tournier-2883409.html

http://www.economiematin.fr/news-macron-trump-bulle-elections-presidentielle-2017-annonce-candidature-sannat?ref=yfp

https://fr.news.yahoo.com/hollande-face-au-d%C3%A9fi-surprise-fillon-125611772.html

http://www.liberation.fr/france/2016/11/21/hollande-et-le-secret-defense-le-parquet-ouvre-une-enquete_1529956

L’importance de la saisonnalité pour les marchés financiers

Le 18 novembre 2016, John Murphy de StockCharts.com écrivait:

TREASURIES ARE LEADING GLOBAL BOND YIELDS HIGHER… Another reasons why the dollar has gotten so strong this month is that U.S. bond yields are moving up faster than foreign yields. The Wall Street Journal pointed out this morning that the premium (or spread) between 10-Year Treasury and 10-Year German yields has climbed to the highest level since 1989 (27 years ago). Chart 2 shows the Treasury- bund yield premium surging this month above its spring 2015 high. The lower line shows the premium of the 10-Year Treasury yield over the 10-Year Japanese bond surging to the highest level in nearly three years. That also explains why the Euro and yen have been falling against the dollar (more on the yen shortly). Treasury yields have also risen faster than UK yields this month. All of which leads us to this week’s bullish breakout in the Dollar Index.

20161118003-sc

Autrement dit, il expliquait que la raison de la hausse actuelle du dollar US réside dans le différentiel en augmentation entre les taux longs US et les autres (allemands, japonais, etc.).

C’est le même phénomène qui, conduisant les obligations d’Etat -US et les autres- à chuter, fait monter les marchés d’actions US et japonais principalement, alors que les marchés d’actions européens se sont stabilisés (mais, comme le marché d’actions japonais, devraient finir par monter eux aussi) et fait chuter les marchés d’actions émergents (ce qui est normal compte tenu de la double hausse des taux longs US et du dollar US qui les pénalise mécaniquement).

14795840149481697882178

C’est encore le même phénomène qui, tout naturellement, fait baisser l’or, l’argent-métal et les actions des sociétés minières.

http://www.newsmax.com/Finance/InvestingAnalysis/soros-druckenmiller-gold-etf/2016/11/18/id/759608/

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/gold-slumps-to-five-month-low-as-yellen-talks-up-rate-increase

L’euro/dollar US devrait toutefois atteindre un support important dans la zone 1,04590 / 1,08818 sur laquelle il pourrait se stabiliser selon le graphique ci-dessous de  « DailyFx ». Il vaut actuellement: 1,0630:

technical-weekly-dollar-does-damage_body_eurusd-png-full

Puis se reprendre vers 1,1280 voire même un peu plus haut d’ici la fin 2016, d’autant que l’on assiste traditionnellement en décembre à des rapatriements de capitaux vers l’Europe donc à l’achat d’euros de la part des entreprises européennes avant la clôture de leurs bilans ainsi que le montre le graphique de saisonnalité de l’euro généralement haussier en décembre:

eur_usd-gif

Le même phénomène se produisant traditionnellement aussi pour le yen, ce qui explique la saisonnalité baissière de l’US Dollar Index en décembre:

usdx-gif

Si l’histoire se répète et que cette analyse de stabilisation puis de correction prochaine à la baisse du dollar US est juste, on devrait assister d’ici fin 2016 à une stabilisation des taux d’intérêts longs et de l’or (or qu’il ne faut néanmoins pas acheter, les obligations d’Etat non plus, parce qu’ils sont entrés dans des Bear Markets) mais à une poursuite de la hausse des actions US et japonaises, les actions européennes décollant enfin, d’autant que lorsque la baisse des obligations d’Etat reprendra en 2017 elle accélérera le processus d’exode des investisseurs des obligations et de l’or vers les actions.

Raisons pour lesquelles nous restons principalement long actions US (que nous renforcerons sur toute cassure à la hausse des 2190 sur le S&P500), Dax et cuivre accessoirement, sans position sur tous les autres actifs, arbitrés sur le dollar US contre l’euro; quant au pétrole nous avons exposé notre stratégie dans notre dernier commentaire.

http://www.newsmax.com/Finance/InvestingAnalysis/donald-trump-investors-stocks-bonds/2016/11/18/id/759726/

http://www.bloomberg.com/news/videos/2016-11-17/surprise-trump-may-be-great-for-business-video

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/jpmorgan-sees-50-billion-wave-from-insurers-flooding-into-etfs

http://uk.businessinsider.com/facebook-is-doing-a-6-billion-stock-buyback-2016-11

Objectif 2600 pour le S&P500 en 2017 ?

http://www.marketwatch.com/story/technical-charts-signal-the-sp-500-may-top-2600-next-year-2016-11-14

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-20/why-deutsche-bank-thinks-sp-going-2500-next

d118a98431ddc795aca9b843a4e4e04a-pl-pl

Le cuivre est sur-acheté à court terme mais de nouveau haussier, en acheter plus s’il corrige vers 2,20 / 2,30 USD:

copper

A noter que la saisonnalité du pétrole est haussière en décembre – janvier, ce qui irait bien avec un accord de réduction de production par l’OPEP et la Russie fin novembre 2016:

crudeoil

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-20/saudi-arabian-stocks-climb-on-optimism-for-oil-production-cut

http://www.reuters.com/article/us-opec-talks-iran-idUSKBN13D140

http://uk.businessinsider.com/one-of-the-largest-energy-companies-thinks-oils-worst-days-are-behind-it-2016-11

http://www.rfi.fr/emission/20161117-monde-besoins-petrole-augmentation-aie?ref=yfp

L’Iran est coincé. Parce que s’il s’oppose à l’accord, il subira des mesures de rétorsions de la part de l’Administration Trump, qui a besoin d’une hausse du prix du pétrole pour rentabiliser la production d’énergie fossile aux USA, dès son entrée en fonction:

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-19/iran-optimistic-on-opec-production-cuts-after-barkindo-visit

A noter qu’Obama est en train de manœuvrer pour solidifier le deal nucléaire qu’il a fait avec l’Iran avant l’arrivée de Trump:

http://www.marketwatch.com/story/obama-may-solidify-iran-nuke-deal-before-leaving-office-2016-11-20

Ne pas oublier que toute hausse du prix du pétrole est mécaniquement haussière pour les marchés d’actions US, européens et anglais.

Trump fera les deux politiques que la plupart des pays, les Européens en particulier, devraient faire: 1/ relancer l’économie intérieure par la voie fiscale et budgétaire (baisse massive des impôts des particuliers et des entreprises, investissements massifs dans les infrastructures et la défense) étant donné que les banques centrales sont déjà allées au maximum de leurs politiques monétaires ultra laxistes sans faire repartir les économies, 2/ en finir avec l’émigration massive (qui déstabilise les coûts sociaux de pays non préparés pour la recevoir, casse le contrat social entre les citoyens et les Etats mais aussi l’identité des peuples indigènes d’où leur protestation collective contre les « élites »):

http://www.marketwatch.com/story/trump-stock-market-rally-signals-new-era-of-huge-government-spending-2016-11-10

http://www.forbes.com/sites/andyjsemotiuk/2016/11/10/what-trumps-presidency-means-for-illegal-immigrants-and-immigration-to-the-u-s/#453ac9a44ca3

dax-gif

Comme exposé dans notre dernier commentaire, la raison du retard des actions européennes à monter (alors que la faiblesse de l’euro aurait dû les propulser mécaniquement à la hausse) tient au très mauvais leadership de l’Europe par Merkel (au pouvoir en Allemagne depuis onze ans!) qui étouffe sa croissance via l’austérité, aggrave les tensions avec les pays de l’Europe de l’Est qui refusent l’immigration et la Grèce ruinée, continue d’empêcher le rétablissement de relations normales avec la Russie, exacerbe la question ukrainienne, poursuit de sa vindicte le Royaume-uni pour avoir choisi le Brexit, continue dans la voie sans issue de la négociation de l’admission de la dictature islamique turque en son sein et, maintenant, se dresse contre Donald Trump à peine élu au risque d’aggraver l’isolement européen, comme au niveau lamentable de la classe politique européenne en général (des Tsipras, Hollande, Renzi et autre Juncker) incapable de traiter le rejet de l’Europe de Bruxelles (non démocratique, coûteuse et inefficace) par les peuples en la réformant de A à Z et de la sécuriser via le rétablissement de frontières intérieures et extérieures solides de nature à empêcher sa subversion migratoire, le terrorisme et tous les trafics. Espérons que les peuples européens se débarrasseront en 2017 de toute cette clique pitoyable.

Merkel, que beaucoup de gens néanmoins tiennent en estime, est en réalité une dissimulatrice qui a étonnamment réussi à occulter son triste passé communiste et dont l’objectif semble être, aux dires de certains de ses détracteurs les plus affirmés, la destruction de la civilisation traditionnelle européenne au profit d’une idéologie mondialiste « no border » multiraciale et multiculturelle cassant les nations!

Révélations sur le passé communiste d’Angela Merkel

http://www.tdg.ch/monde/europe/merkel-atelle-cheffe-propagande-communiste/story/30056453

http://www.atlantico.fr/decryptage/allemagne-angela-merkel-porte-flambeau-democratie-occident-ravage-populisme-impuissance-euh-non-sorry-mister-obama-remi-bourgeot-2880166.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/economie-allemande-victime-collaterale-brexit-et-election-trump-berlin-saura-t-elle-resister-tentation-envoyer-facture-au-reste-2880519.html

Toujours en retard d’une guerre, l’Europe va réclamer à corps et à cri aux Américains le maintien de l’OTAN, alors que ces derniers ont choisi avec Trump l’isolationniste l’ « America First » et lâcheront l’inutile boulet européen qui leur coûte trop cher pour se rapprocher de la Russie, avec laquelle ils reviendront à un partage du « Vieux Continent » entre deux zones d’influence et s’entendront pour régler le moins mal possible la question du Moyen-Orient comme du terrorisme de l’État islamique, d’Al Nostra, d’Al Quaida, des Talibans, des frères musulmans et consorts, au lieu de poursuivre les politiques des Bush père et fils, de Bill Clinton et d’Obama de double langage et de déstabilisation de la région pour en contrôler le pétrole, lesquelles n’ont bénéficié qu’à l’Arabie saoudite, l’élément le plus dangereux de l’islam radical, avec laquelle leurs relations ont été anormalement complaisantes.

http://uk.businessinsider.com/wolfgang-schaeuble-sets-out-tough-line-for-the-uk-in-brexit-talks-article-50-financial-passport-2016-11

http://uk.businessinsider.com/eu-wants-up-to-60-billion-exit-fee-in-brexit-negotiations-article-50-2016-11

http://www.atlantico.fr/pepites/dirigeants-europeens-et-barack-obama-souhaitent-maintenir-sanctions-contre-russie-2883146.html

http://www.marketwatch.com/story/french-unemployment-jumps-10-2016-11-17

http://www.lepoint.fr/presidentielle/presidentielle-2017-hollande-veut-piquer-des-idees-a-hillary-clinton-11-11-2016-2082487_3121.php#xtor=CS3-190

https://fr.sputniknews.com/economie/201611171028745015-grece-dette-allegement-refus/

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-15/how-trump-will-impact-european-union

http://www.marketwatch.com/story/ecb-must-be-cautious-over-exiting-stimulus-mersch-2016-11-17

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-20/trump-s-nato-spending-demand-would-break-denmark-s-welfare-state

Alors que les Européens devraient négocier avec Trump et Poutine un nouveau deal global:

http://www.atlantico.fr/decryptage/dominique-villepin-election-donald-trump-pourrait-permettre-veritable-debat-transatlantique-et-renegociation-necessaire-traite-2878706.html

https://francais.rt.com/france/28401-villepin-syrie-russie

Nous recommandons la lecture de l’excellent et facile à lire ouvrage « Mythe et paradoxes de l’histoire économique » déjà ancien de Paul Bairoch que nous avons bien connu (en vente quelques euros sur Amazon) qui traite des questions du libre-échange et du protectionnisme au moment où il redevient d’actualité, ce qui permettra de comprendre pourquoi le recours à un protectionnisme mesuré serait bénéfique, contrairement à ce que dit la doxa ultra libérale, aux USA et à l’Europe:

51rog4mpell-_sx326_bo1204203200_

« Certains mythes économiques ont la vie dure. L’idée du XXe siècle comme paradis du libre-échange, ou celle d’une prospérité de l’Occident bâtie sur le pillage des colonies confortent ainsi bien des enthousiasmes ou des indignations. Mais elles ont l’inconvénient majeur d’être totalement fausses. Paul Bairoch, spécialiste renommé de l’histoire économique, entreprend dans cet essai à la fois alerte et richement documenté de démolir une vingtaine d’idées reçues de la même veine, sans égard pour leur coloration idéologique ».

https://www.amazon.fr/Mythes-paradoxes-lhistoire-%C3%A9conomique-Bairoch/dp/2707148407

__________________________________

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/la-demondialisation-a-deja-commence-avant-meme-trump-617943.html#xtor=AL-13

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-14/you%E2%80%99ll-only-understand-trump-and-brexit-if-you-understand-failure-globalization

http://www.economiematin.fr/news-le-cancer-de-la-mondialisationo-ol-inversion-des-normes-sur-la-planete?ref=yfp

https://www.bloomberg.com/view/articles/2016-11-01/free-trade-s-bleak-outlook

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-14/may-calls-on-u-k-to-prove-capitalism-can-work-for-everyone

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/caroline-galacteros/galacteros-du-nouveau-a-washington-une-chance-pour-le-monde-17-11-2016-2083760_2425.php#xtor=CS3-190

Le pétrole

Si nous avons bien joué sur les actions US, d’abord en arbitrant nos positions longues avant l’élection présidentielle US puis en les dés-arbitrant après, en laissant alors courir nos positions longues qui sont actuellement  à leurs plus hauts, à partir de notre analyse selon laquelle la hausse des taux d’intérêt à moyen et long termes US faisant baisser les obligations d’Etat provoquerait mécaniquement le report des détenteurs d’obligations les liquidant en panique vers les actions selon le principe des vases communicants, d’autant que, le dollar US montant, l’or et autres métaux précieux n’offraient pas d’alternative de placement. Nous avons aussi bien joué sur les obligations d’Etat et l’or, en nous abstenant d’en acheter depuis plusieurs mois comme en achetant récemment avant l’élection de Trump le cuivre.

Bonne analyse de Ray Dalio, le patron de Bridgewater:

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/ray-dalio-donald-trump-bonds-ronald-reagan/2016/11/15/id/758999/

joe-friday-tlt-testing-key-support-test-after-big-loss-nov-18

Bonds could fall 15% more, if this gives way, says Joe Friday

Sur toute cassure à la hausse de 2190 sur le S&P500, nous augmenterions nos positions longues sur les ETF d’actions US:

1479477521015759591941

Si les actions US que nous conservons sont très bien orientées quel qu’en soit le secteur, les actions européennes, en particulier le Dax sur lequel nous restons néanmoins  long (parce que très sous-évalué), continuent à faire du sur-place (qu’est-ce-que les Allemands, perdant une fortune sur les obligations d’État allemandes qui s’effondrent, font-ils de leur argent? A croire qu’ils n’achètent que des actions US!), vraisemblablement parce que les Européens, ayant perdu confiance dans la capacité de l’UE à retrouver une vraie croissance, dirigée par la pitoyable Merkel qu’Obama, toujours sous le choc de l’élection de Trump, vient de façon grotesque d’introniser comme la leader du « monde libre » avec l’assentiment des béni-oui-oui Hollande et Renzi qui s’alignent sur les diktats de la Gross Deutschland!

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/final-polls-show-renzi-s-referendum-heading-for-defeat-in-italy

Merkel fait tout pour compliquer le Brexit:

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-16/u-k-s-may-urged-by-europe-to-end-chaos-in-brexit-planning

Alors qu’elle n’est qu’un pitoyable clown ayant ouvert toute grande l’Europe à l’immigration musulmane massive et signé l’ignoble pacte avec le dictateur turc Erdogan qui poursuit ses chantages! Tout en maintenant, par entêtement idéologique coupé des réalités, l’Union européenne, capitale Berlin, dans l’austérité; alors que Trump -que tout le monde bêtement critique avant même qu’il ait montré de quoi il est capable- va relancer les USA puissance dix (certes en creusant les déficits mais peut-on faire autrement?) et mettre un terme à la déstabilisation islamique dans son pays et peut être ailleurs.

http://www.lepoint.fr/monde/ou-va-le-monde-pierre-beylau/l-europe-capitale-berlin-16-11-2016-2083400_231.php#xtor=CS3-190

Actions US:

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/fed-s-bullard-says-trump-policies-may-improve-u-s-productivity

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/trump-s-made-equities-great-again-as-investors-flee-bonds

http://www.marketwatch.com/story/trump-trade-sparks-stampede-out-of-bond-funds-into-stocks-2016-11-18

http://www.marketwatch.com/story/trump-tech-selloff-a-rare-opportunity-to-buy-megacaps-2016-11-17

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-16/hedge-fund-with-2-billion-sets-bets-on-crazy-in-a-trump-world

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-18/market-calm-back-as-short-term-volatility-falls-most-ever-chart

http://www.liberation.fr/planete/2016/11/17/le-pari-du-president-trump-la-relance-par-les-grands-travaux_1528959

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/wall-street-strat%C3%A9gie-d-investissement-apr%C3%A8s-l-%C3%A9lection-090343821–finance.html

USA géopolitique:

http://www.latribune.fr/economie/international/trump-est-un-dirigeant-de-grande-confiance-shinzo-abe-617734.html#xtor=AL-13

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/caroline-galacteros/galacteros-du-nouveau-a-washington-une-chance-pour-le-monde-17-11-2016-2083760_2425.php#xtor=CS3-190

USA divers:

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-17/constitutional-law-experts-confirm-trumps-muslim-registry-not-illegal

http://uk.businessinsider.com/trump-border-wall-muslim-registry-2016-11

https://fr.news.yahoo.com/trump-nomme-tenants-dune-ligne-dure-s%C3%A9curit%C3%A9-limmigration-160555405.html

Les géants de la techno US vont-ils rapatrier les emplois aux US?

http://www.newsmax.com/Finance/Companies/apple-iphone-donald-trump-china/2016/11/18/id/759591/

____________________________________________________________

cqlbnkjwcaaj3qx

 

proxy

Hollande est tellement dévalué qu’il n’y a plus rien à en dire; quant à Renzi, le Machiavel de pacotille, qui n’est arrivé au pouvoir qu’à la suite d’un coup d’Etat masqué, il disparaitra aussi vite qu’il est apparu lorsqu’il perdra le référendum constitutionnel auquel les Italiens diront non. L’ensemble de la classe politique européenne est lamentable.

https://fr.news.yahoo.com/obama-fait-adieux-%C3%A0-merkel-passe-flambeau-031857236.html

https://fr.news.yahoo.com/face-%C3%A0-trump-merkel-catapult%C3%A9e-leader-monde-libre-091011167.html

rtr4afl2

Restent deux actifs à considérer: le dollar US et le pétrole.

Sur le dollar US, notre prévision reste celle d’une correction à court terme de la devise US (même si la résistance vers 100,50 a été marginalement franchie sur le USD Index suite à la folle décision de la Banque du Japon -baissière pour le yen- d’acheter sans limitation toutes les obligations d’Etat japonaises disponibles), dont l’emballement haussier est allé trop vite trop loin. Ce qui nous a conduit le 17 novembre 2016 à vendre nos dollars US disponibles en cash contre euros et francs suisses pour rester neutre. Nous pensons que l’euro/dollar US pourrait remonter vers 1,10 au moins d’ici la fin 2016.

http://uk.businessinsider.com/bank-of-japan-announces-unlimited-bond-buying-program-2016-11

Sur le pétrole, nous avons mal joué en liquidant progressivement à perte -sur les UWTI mais pas sur les actions pétrolières- nos positions longues (pour n’en garder que quelques unes, pour ceux de nos clients dont la tolérance au risque est la plus grande) au double motif que l’accord des producteurs de l’OPEP de réduction de leur production est saboté par l’Iran et que la hausse du dollar US exerçait un effet mécanique baissier sur le pétrole qui risquait avant la fin novembre d’aller plus bas. Au lieu de baisser bien en dessous de 43 USD le baril sur le WTIC, il est remonté à 46,50 puis a corrigé un peu à nouveau. La question se pose donc maintenant de savoir s’il faut acheter à nouveau du pétrole ou s’abstenir de le faire?

Ainsi que Clive Maund le pense, la cassure à la hausse des 52 USD le baril sur le WTIC serait fortement et durablement haussière mais celle des 39 / 40 à la baisse serait temporairement baissière, parce que à moyen terme le pétrole vaudra de toutes façons beaucoup plus cher. Nous nous abstiendrons donc de toute nouvelle opération à court terme sur le pétrole WTIC et ne l’achèterions à nouveau que s’il rechute vers les 39 ou bien s’il casse les 50 à la hausse.

 

sc-petoe

L’Arabie saoudite et la Russie ne peuvent que s’entendre pour faire remonter le prix du pétrole, hausse dont la prochaine Administration Trump a aussi  besoin pour rentabiliser l’extraction des énergies fossiles, ce qui est au centre de son programme de revitalisation des États fédérés US sinistrés. Si rien ne sort de positif de  la réunion OPEP / Russie; Trump n’aura qu’à remettre l’Iran, le grand perturbateur avec la Turquie d’Erdogan, hors la loi en annulant les accords passés avec ce pays par Obama qui, au surplus, menacent Israël que Trump a à cœur de protéger, sans rien stabiliser au Moyen-Orient, comme le Congrès US est en train de le préparer… 

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-18/russias-energy-minister-speaks-doha-here-days-first-opec-headline-dump

http://www.marketwatch.com/story/saudi-deal-optimism-sparks-rebound-for-oil-prices-2016-11-17

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/iran-irak-pri-geler-la-135726127.html

http://www.bloomberg.com/news/videos/2016-11-17/iran-s-oil-boom-threatened-by-trump

http://uk.businessinsider.com/us-renews-sanctions-on-iran-and-impose-new-ones-on-syria-2016-11

Il est à souhaiter que Trump expulse la Turquie d’Erdogan, le suppôt de l’État islamique – Daesh, de l’OTAN.

32969ce9ca9fb165dbf52eb41d4756cf

http://www.lepoint.fr/monde/la-turquie-bloque-la-liberation-de-raqqa-la-capitale-de-daech-17-11-2016-2083632_24.php#xtor=CS3-190

http://www.slate.fr/story/128822/turquie-europe-impuissante-faux#xtor=RSS-2

Le dollar US

En raison de son projet de stimuler l’emploi et la croissance économique US médiocres laissés par Obama,

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-16/11-very-depressing-economic-realities-donald-trump-will-inherit-barack-obama

par des baisses massives d’impôts comme par la dérégulation et par la hausse tout aussi massive des dépenses publiques US aux fins de reconstruire les infrastructures, le système de santé et l’appareil de défense militaire, Trump (alors qu’il ne s’installera à la Maison Blanche que le 20 janvier 2017 dans deux mois) a déjà fait et fera monter beaucoup plus les actions, sans qu’il soit possible de dire au stade actuel si tout cela améliorera durablement l’emploi; mais il a déjà fait et fera baisser beaucoup plus les obligations d’Etat du fait de la hausse des taux d’intérêt à moyen et long termes US qui se poursuivra avec vigueur, après une accalmie de courte durée de fin d’année. Le grand basculement des investisseurs des obligations d’Etat vers les actions est en cours depuis juillet 2016 et continuera jusqu’à ce que les taux d’intérêt à moyen et long termes atteignent des niveaux prohibitifs qui, alors, feront « retomber le soufflé » vers le milieu voire la fin de son mandat.


http://www.marketwatch.com/story/trumps-15-corporate-rate-certainly-doable-says-former-top-house-tax-writer-2016-11-15

Pendant les premières années du mandat de Trump, il devrait y avoir une forte hausse des actions et une forte baisse des obligations d’État

http://www.marketwatch.com/story/the-decades-long-bond-bull-market-is-done-says-bill-miller-2016-11-15

http://blogs.barrons.com/asiastocks/2016/11/16/bridgewaters-ray-dalio-trump-ended-the-30-year-bond-bull-run/?mod=BOL_hp_blog_astw

Inutile de dire que la hausse des taux longs fera baisser les prix de l’immobilier US en renchérissant fortement le prix des emprunts pour l’acheter. Idem en Europe. Un facteur de plus qui fera monter les actions.

http://www.newsmax.com/Finance/CharlesSizemore/reits-bond-yields-treasurys-invest/2016/11/15/id/759002/

A noter que le Nasdaq repart à la hausse et retrouve son leadership:

nasdaq-pierre

Selon John Murphy (Nov 16, 2016)

SOME TECHNOLOGY WINNINGS WENT INTO FINANCIALS… A lot is being made of the fact that technology stocks have underperformed the broader market since last Tuesday’s election. I suggested last week that technology selling was most likely a rotation out of some expensive technology stocks (mainly in the Internet) and into less expensive value stocks like financials. That was most likely because of the surge in bond yields to the highest level in ten months and significant rotations out of former market leaders (like technology) into former market laggards like financials, industrials, healthcare, and materials. Those former losers have surged to market leadership over the last week while technology has slipped. Chart 1 shows a « ratio » of the Technology SPDR (XLK) divided by the Financials SPDR (XLF) plunging over the last week. Most of that came from financial buying rather than technology selling. But the ratio shows a dramatic change in market leadership. There may be good news on that chart however. It has reached a potential support level formed during August 2015, and its 14-day RSI (top of chart) is extremely oversold. That suggests that the technology selling (and financial buying) has been overdone. It’s also reassuring to know that most of the technology selling has been concentrated in one group — Internet stocks.

20161116004-sc

20161116007-sc

Forte reprise de Apple:

20161116008-sc

Quelles conséquences pour le dollar US de la politique de Trump?

Nous écrivions dans notre dernier commentaire:

« A noter que, dans un contexte déflationniste et récessionniste, c’est le dollar US qui monte parce qu’il reste la dernière valeur refuge et que le cash devient roi, ce qui signifie que, actuellement vulnérable à une nette correction temporaire à court terme d’ici fin novembre voire en décembre 2016, sa hausse devrait ultérieurement reprendre mais rapidement se stabiliser; l’or, qui peut remonter à court terme, s’orientant alors quant à lui vers son effondrement.

A court terme, Rambus voit la résistance vers 100,50 sur le USD Index tenir, c’est aussi le scénario de l’UBS ».

Commentaire du 17 novembre 2016 de Investing.com

« A rally in the U.S. dollar showed signs of fatigue early on Thursday, after the greenback hit its highest level in nearly 14 years against a basket of major currencies the day before, as U.S. bond yields pulled back from multi-month highs.

The dollar index was last down 0.25% at 100.12 by 5:50AM ET (10:50GMT), after climbing to 100.59 the day before, a level not seen since April 2003.

Meanwhile, the yield on the U.S. 10-year Treasury was down 2.5 basis points at 2.198% in early trade, pulling back from a 10-month high of 2.302% set earlier in the week.

The dollar’s rise moved in step with the surge in U.S. yields in recent sessions, as markets wagered that increased fiscal spending and tax cuts under a Trump administration will spur economic growth and inflation, which would ultimately lead to an era of higher interest rates ».

Nous prévoyons donc que le dollar US devrait baisser jusqu’en fin 2016 (vers 96,85), remonter temporairement au moment de l’installation de Trump en janvier 2016 (sans casser à la hausse les 100,50), puis rechuter jusqu’au milieu voire la fin de son mandat (au moins vers 93 mais probablement plus bas vers 87,50) lorsque l’endettement public deviendra progressivement hors de contrôle et que la déflation /récession repartira de plus belle. Pour, alors, finalement monter et casser les 100,50. Le dollar US ne monte pas quand tout va bien, mais quand tout va mal!

1479335201968334795073-dernier

usd-3-year-day-last

Pour ce qui concerne la Federal Reserve US, si elle ne profite pas en décembre 2016 de la double hausse récente des taux à moyen et long termes US et du dollar US en relevant son taux directeur, ce qui ne serait alors qu’un ajustement cosmétique sans aucune conséquence pour les marchés financiers, pour le mettre en ligne avec les données actuelles du marché, elle ne le relèvera plus jamais!

Les taux longs US et le dollar US étant remontés à leurs niveaux de décembre 2015 lors du premier relévement du taux directeur de la Fed, elle peut à nouveau effectuer sans risque un second relèvement.

10yrated

 

330ytssss

usdrate

Lire:

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/wilbur-ross-federal-reserve-interest-rate-hike/2016/11/16/id/759310/

http://www.marketwatch.com/story/heres-one-reason-why-the-fed-might-not-hike-interest-rates-in-december-2016-11-16

La politique de Trump aura-t-elle un effet inflationniste ou déflationniste?

A notre avis, toute politique consistant à endetter massivement un État déjà sur-endetté (près de 20.000 milliards de USD de déficits publics actuellement dans le cas des USA, soit près d’un doublement pendant les 8 années de présidence Obama qui, de ce point de vue, ont été catastrophiques d’autant que la croissance induite a été faible parce que l’argent public a été mal employé) lui apporte une embellie de croissance à court terme mais, à moyen et long termes, se retourne contre lui en affaiblissant ladite croissance.

En revanche, les politiques d’austérité (européennes par exemple, imposées par l’Allemagne et la Commission de l’UE) sont évidemment négatives pour la croissance, tant à court comme à moyen et long termes, dans la mesure où elles diminuent le pouvoir d’achat des agents économiques en raison de la hausse des impôts et de la baisse des salaires et des prestations sociales) sans diminuer vraiment les déficits publics qui, à partir d’un certain niveau, sont auto-entretenus et impossibles à diminuer sans provoquer de catastrophe.

Incidemment, c’est vers cette catastrophe que les programmes d’austérité et de libéralisme mal compris (hausse de la TVA, baisse massive des dépenses publiques, précarisation des emplois publics et privés, baisse des impôts réservées aux seules entreprises) des candidat de la droite et du centre conduiront en France s’ils sont appliqués.

En fait, en matière d’endettement, il ne faut pas aller trop loin ni ne pas en faire assez, c’est une question de dosage et d’emploi à bon escient des fonds publics.

Ces dernières années, ce sont les banques centrales qui, via leur fixation artificielle de taux d’intérêt zéro voire négatifs et d’injection de liquidités massives elles aussi artificiellement créées, ont évité à la déflation de s’aggraver, tout en la perpétuant parce que ne provoquant pas le choc de nature à éliminer du Système économique et bancaire les mauvaises créances et les emprunteurs zombies comme les banques trop nombreuses mal capitalisées.

Depuis juillet 2016, les taux à moyen et long termes -alors anormalement bas- remontent, ce qui s’est accéléré avec l’élection de Trump, pas du tout parce que les investisseurs anticipent le retour de l’inflation ou la hausse des taux directeurs des banques centrales pour la contrer mais parce qu’ils craignent l’augmentation massive des dépenses publiques après les élections US et européennes.

taux

234df6e9c23791661e812f6203cf12d7

En fait, le recours à plus d’endettement public est finalement déflationniste parce que le krach obligataire rampant ou à partir d’un certain point ouvert qu’il provoque via l’empilement de dettes publiques et privées non remboursables, surtout dans un contexte de hausse des taux à moyen et long termes, finit par casser la croissance.

De telle sorte que la politique d’endettement massif des USA de type keynésienne vers laquelle Trump semble s’orienter devrait être positive à court et moyen termes (pour les actions mais pas pour les obligations) puis négative ensuite (pour tous les actifs) parce qu’elle pourrait provoquer une récession déflationniste renouvelée et un effondrement du crédit, alors que celle qu’Hillary Clinton préconisait aurait été négative dès le début et constamment ensuite pour tous les types d’actifs comme pour l’économie US. Quant à la dérégulation financière et bancaire de type reaganienne que Trump préconise, elle risque de mener à de nouveaux excès spéculatifs de la part des banques privées (du type subprimes).

http://www.latribune.fr/economie/international/etats-unis-pourquoi-donald-trump-mise-tout-sur-la-finance-deregulee-616373.html

http://www.lepoint.fr/economie/donald-trump-fait-tourner-la-tete-des-marches-15-11-2016-2083283_28.php#xtor=CS3-190

Nous restons résolument haussier sur les actions US + Dax:

wlshweekly1-der-der

wlshweekly-nati

spx-leconte-leconte

f68f8b434c72fb2b5f18e4b236ba47f8

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-16/europe-stocks-little-changed-miners-rise-chemical-makers-fall

http://www.marketwatch.com/story/stock-market-speculation-is-alive-and-well-suggesting-higher-prices-ahead-2016-11-15?link=MW_latest_news

http://www.newsmax.com/Newsfront/warren-buffet-stocks-rise-trump/2016/11/11/id/758425/

http://www.marketwatch.com/story/technical-charts-signal-the-sp-500-may-top-2600-next-year-2016-11-14

A noter que, dans un contexte déflationniste et récessionniste, c’est le dollar US qui monte parce qu’il reste la dernière valeur refuge et que le cash devient roi, ce qui signifie que, actuellement vulnérable à une nette correction temporaire à court terme d’ici fin novembre voire en décembre 2016, sa hausse devrait ultérieurement reprendre mais rapidement se stabiliser; l’or, qui peut remonter à court terme, s’orientant alors quant à lui vers son effondrement.

A court terme, Rambus voit la résistance à 100,50 sur le USD Index tenir, c’est aussi le scénario de l’UBS:

usd-day-1-rambus-pl-pl

Puis, après quelques allers-retours en dessous de 100,50 pendant une période assez longue, finalement casser à la hausse beaucoup plus tard:

usd-no-ramb-ramb

Les analystes sont divisés sur la tendance du dollar US:

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-15/yen-rebound-to-100-possible-on-trump-risks-macro-currency-says

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-14/trump-s-dollar-to-trounce-euro-as-forecasters-see-parity-in-2017

le scénario de l’UBS:

https://fr.finance.yahoo.com/actualites/leuro-sappr-ciera-en-2017-161224705.html;_ylt=Ap2jzxAze8tsnDAVQqv2anmSbaJG;_ylu=X3oDMTF0c2dscm1wBG1pdANGaW5hbmNlIEZSIGhvbWUgc3RyZWFtBHBvcwMxMgRzZWMDTWVkaWFCTGlzdE1peGVkTFBDQVRlbXA-;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

La Federal Reserve devra alors rester accommodante pour ne pas accélérer la hausse des taux et celle du dollar US, de telle sorte que Yellen, si elle se fait pas virer, sera plus ou moins paralysée.

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-15/trump%E2%80%99s-mandate-yellen-print-more-money-or-you%E2%80%99re-fired

claims1

Les centaines de milliards de dollars US, d’euros et autres monnaies, générés par les pratiques extrêmes des banques centrales (QE et autres), n’ont pas crée d’inflation parce que la vitesse de circulation de la monnaie et le multiplicateur du crédit sont restés très bas (les agents économiques cessant d’emprunter et les banques de leur prêter); les centaines de milliards de nouvelles dépenses publiques envisagées ne créeront pas non plus d’inflation parce qu’il s’agira de crédit public, de monnaie virtuelle, dont le poids du remboursement futur sera intenable: Plus de dette entrainera plus de défauts, plus de défauts produiront plus de déflation…

http://www.barrons.com/articles/is-inflation-returning-dont-hold-your-breath-1479157171

http://www.atlantico.fr/decryptage/chute-prix-obligations-etat-apres-annees-hausse-que-zone-euro-et-france-ont-craindre-remontee-trop-brutale-taux-jean-paul-2879586.html

Il n’y a que deux facteurs susceptibles de provoquer l’inflation:

1/ une très forte hausse des salaires, durablement supérieure au taux de croissance annuel de l’économie, ce qui ne peut pas se produire dans une économie ouverte mondialisée avec une grande partie de la population non ou mal employée comme celle des USA;

2/ une guerre commerciale internationale conduisant à la fermeture partielle ou totale des frontières commerciales, ce dont personne ne veut, ni Trump lui-même, qui n’aura jamais, en dépit de ses rodomontades électorales, la volonté ou la capacité de l’organiser, se bornant à quelques augmentations négociées avec ses partenaires commerciaux de droits de douane -et la suspension symbolique de tout nouveau traité de libre-échange et autres accords sur le climat comme la COP 21 ou de défense comme l’OTAN- permettant de faire revenir des emplois aux USA ou d’en créer via le développement de l’extraction des énergies fossiles dans les régions sinistrées, mais ne générant pas d’inflation massive par la hausse des prix des marchandises importées, ce qui sera d’ailleurs bénéfique parce que de nature à réduire le déficit du commerce extérieur US. 

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-15/import-prices-decline-record-27th-month-china-exports-most-deflation-6-years

http://www.lemonde.fr/elections-americaines/article/2016/11/15/une-semaine-apres-son-election-trump-fait-deja-marche-arriere-sur-des-dossiers-cles_5031672_829254.html#xtor=AL-32280515

http://www.zerohedge.com/news/2016-11-10/trump-reveals-policy-goals-building-wall-end-war-coal-repeal-obamacare-dismantle-dod

https://www.washingtonpost.com/news/powerpost/wp/2016/11/10/the-trans-pacific-partnership-is-dead-schumer-tells-labor-leaders/

http://www.economiematin.fr/news-trump-election-president-usa-protectionnisme-sannat?ref=yfp

Nous pensons que Trump a dit pendant sa campagne au peuple, pour se faire élire, ce qu’il voulait entendre mais ne tiendra pas ses promesses, ce qui lui posera d’autres problèmes que ceux économiques que la plupart des gens envisagent actuellement, c’est-à-dire de confiance de son électorat qui se sentira floué. Il lui faudra alors « mettre le paquet » sur les questions politiques intérieures et extérieures pour compenser cette perte de confiance.

http://www.atlantico.fr/decryptage/electeurs-donald-trump-ont-accepte-que-president-ne-respectera-pas-promesses-jean-marc-sylvestre-2877766.html#S2rs9gOwxzPphyy5.99

http://www.atlantico.fr/decryptage/autres-vrais-perdants-election-americaine-sont-hollande-liberation-france-2-ps-telerama-monde-ecolos-inrocks-etc-benoit-rayski-2875465.html

http://www.forbes.com/sites/andyjsemotiuk/2016/11/10/what-trumps-presidency-means-for-illegal-immigrants-and-immigration-to-the-u-s/#453ac9a44ca3

Très important

Lire le bon commentaire de Daneric ci-dessous:

http://danericselliottwaves.blogspot.ch/2016/11/bond-yields-gold-dollar-and-deflation.html

Toute chute de l’or en dessous de 1180 / 1200 USD l’once serait très négative:

gold1-ultima

http://www.investing.com/analysis/the-future-price-of-gold-will-drop-below-$1000-in-2017-200164294

———————————————————————————————-

La situation du pétrole et des actions pétrolières selon Clive Maund:

wtic4year151116-ultima

xoioverwtic6month151116-ultima

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-14/opec-said-to-start-final-diplomatic-push-to-heal-oil-cut-divide

http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-11-14/oil-trader-andurand-says-opec-cut-likely-70-in-sight-for-2017

http://www.marketwatch.com/story/oil-prices-to-surge-as-demand-set-to-exceed-supply-in-2017-2016-11-15