Le retournement à la baisse des marchés d’actions US et européens à court terme semble avoir commencé; alléger -ou couvrir- le plus possible les positions longues sur les marchés précités mais ne pas aller short; en revanche rester long VIX

Le retournement à la baisse des marchés d’actions US et européens à court terme semble avoir commencé ainsi que l’UBS l’a pronostiqué;

https://stockcharts.com/articles/tradingplaces/2017/10/the-most-bearish-week-has-begun-in-well-typical-bearish-fashion.html

http://www.marketwatch.com/story/why-worry-7-troubling-signs-for-the-stock-market-2017-10-24

http://www..marketwatch.com/story/heres-why-one-chart-watchers-says-the-stock-market-is-finally-ready-for-a-pullback-2017-10-23

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/wall-street-stock-bull-momentum/2017/10/23/id/821503/

Lire le commentaire de l’UBS du 24 octobre 2017 ci-dessous:

Scan0333

Alléger -ou couvrir- le plus possible les positions longues sur les marchés précités mais ne pas aller short parce que la tendance de moyen et long terme sur les marchés d’actions US reste positive selon Rambus, même si le président Donald Trump ne parvenait pas à mettre en place sa réforme fiscale, ce qui n’aurait qu’un effet temporairement négatif;

http://www.marketwatch.com/story/stock-market-would-see-setback-if-trump-tax-package-fails-says-blackrocks-fink-2017-10-24

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/charles-gasparino-trump-tax-reform/2017/10/23/id/821440/

Lire le commentaire de Rambus du 24 octobre 2017 ci-dessous:

Scan0334

En revanche, rester long VIX, artificiellement sur-vendu, qui monte lorsque les actions US baissent, avec un objectif minimum d’environ 24 USD sur le UVXY.

Conserver ses actifs en euros et autres monnaies européennes, le dollar US n’étant pas encore à acheter tant que l’euro/dollar US ne casse pas les 1,1650 à la baisse:

Rester sans position sur l’or qui demeure baissier:

Après une petite hausse la semaine passée de 0,86%, le S&P500 -et les autres marchés d’actions- restent dans une phase de consolidation

Le S&P500 US n’est monté la semaine dernière que de 0,86%:

https://www.advisorperspectives.com/dshort/updates/2017/10/20/s-p-500-snapshot-up-0-51-from-thursday-15-ytd

Il a rebaissé ce jour de 0,40%:

UBS continue de privilégier une correction imminente à la baisse qui permettrait de reprendre de substantielles positions à la hausse sur les actions tant US qu’européennes:

Lire, important:

ubs18

De telle sorte qu’il importe de rester faiblement positionné à la hausse sur les actions d’autant que le VIX, sur lequel nous restons long, se reprend:

Les actions émergentes et chinoises en retard mais qui se reprennent et aussi le pétrole offrent de meilleures opportunités de profit à court terme que les actions US et européennes sur-achetées qui se stabilisent avant de probablement corriger selon l’analyse d’UBS

Nous avons réduit fortement hier nos positions longues sur les actions US et européennes et les ETF correspondants qui se stabilisent pour ne les reprendre ultérieurement qu’après une saine correction qui devrait intervenir sous peu au profit d’achats ce jour des actions émergentes et chinoises (via les ETF EDC, YINN et XPP) en retard mais qui se reprennent, tout en conservant nos positions longues sur le pétrole et en achetant une action de société pétrolière (ExxonMobil).

Cette fois-ci, UBS dont on trouvera le commentaire d’hier ci-dessous pourrait bien avoir raison quant à la correction prochaine des actions US et européennes avant leur super hausse de la mi / fin octobre jusqu’à la fin d’année, raison pour laquelle nous conservons nos achat de VIX.

Scan0329

Il est vrai qu’historiquement les indices boursiers US et européens baissent en octobre avant de monter fortement ensuite:

La hausse modérée actuelle des indices boursiers et des actions US devrait s’accélérer d’ici fin 2017

Le S&P 500, même s’il a atteint un nouveau record, n’est monté cette semaine de 1,19% seulement. Sa hausse modérée actuelle devrait s’accélérer d’ici fin de l’année en direction des 2.700 (ce qui est l’objectif prévu par la banque Morgan Stanley), sans que l’on puisse dire s’il subira une correction intermédiaire d’ici là.

https://seekingalpha.com/article/4103852-s-and-p-500-2700-target

https://www.cnbc.com/2017/07/31/oppenheimer-raises-sp-500-forecast-to-second-most-bullish-on-wall-street.html

https://www.thestreet.com/video/14323224/this-is-what-could-derail-one-strategist-s-2-700-s-amp-p-500-target.html

http://www.marketwatch.com/story/get-set-for-a-favorable-backdrop-for-stocks-until-at-least-2019-says-blackstones-wien-2017-09-29

Nous resterons donc long SPXL mais avec une protection partielle sous la forme d’achat de VIX, protection que nous couvririons en cas de correction intermédiaire.

http://www.barrons.com/articles/market-fears-reflected-in-vix-buying-1507218531

http://www.marketwatch.com/story/wall-streets-fear-gauge-on-pace-for-record-closing-nadir-as-stocks-trade-at-all-time-highs-2017-10-05

Vers un « melt up » des actions US:

http://www.marketwatch.com/story/why-stocks-may-be-on-verge-of-a-melt-up-2017-10-04

Mais ce sont surtout les actions technologiques US, et accessoirement les actions chinoises, qui offrent le plus de potentiel de gains.

Cassure à la hausse du Nasdaq 100:

Nous resterons donc long TQQQ et YINN et plusieurs actions comme Amazon, Alphabet-Google, etc…

D’une façon générale, les actions sont à préférer aux obligations dans un contexte de hausse des taux US à 10 ans qui remontent et devraient atteindre les 2,65% d’ici fin 2017.

http://jlfmi.tumblr.com/post/166089794545/most-hated-rally-getting-record-love

L’élément provoquant un « melt up » des actions US tient à la probabilité de l’adoption de la réforme fiscale Trump aux USA abaissant le taux d’imposition officiel des entreprises US de 39% à 25 voire 20%. Réforme qui serait, par ailleurs, baissière pour les obligations US dans la mesure où elle conduirait dans un premier temps à un plus grand déficit des finances publiques US de nature à faire remonter les taux US à 10 ans.

http://www.marketwatch.com/story/us-stocks-set-to-hover-at-record-levels-with-fed-speakers-in-the-spotlight-2017-10-05

http://www.marketwatch.com/story/house-passes-budget-resolution-in-key-step-for-tax-plan-2017-10-05

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-10-05/koch-backed-afp-targets-at-risk-democrats-for-tax-plan-support

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-10-02/trump-tax-plan-probably-credit-negative-for-u-s-moody-s-says

___________

Lire:

http://www.zerohedge.com/news/2017-10-04/these-us-companies-have-most-cash-parked-overseas

L’impôt payé par les sociètes aux USA est le plus élevé des pays développés, le baisser ferait revenir une forte masse de capitaux dans ce pays dont la bourse US serait la première bénéficiaire:

_________

Formation baissière en tête-épaules sur les obligations d’Etat US:

La baisse des obligations US, illustrée par la remontée des taux US à 10 ans, serait, par ailleurs, baissière pour l’or et haussière pour le US Dollar. Mais nous attendrons encore un peu avant d’acheter la devise US qui ne devrait pas « démarrer » avant fin octobre et que la BCE donne des indications sur les modifications de sa politique monétaire, quant à l’or nous n’y touchons toujours pas.

A propos des actions européennes, sur lesquelles nous avons néanmoins une petite position longue via l’achat du STOXX 600, elles devraient continuer de sous-performer les actions US comme le montre le ratio ci-dessous des actions US contre les actions européennes.

Les actions suisses, comme Nestlé sur laquelle nous fondions un espoir de hausse mais dont nous sommes finalement sortis il y a un mois, se révélant particulièrement décevantes:

Ce qui plombe les actions européennes et suisses c’est l’absence de champion technologique, qui sont tous US ou chinois.

En Europe, à nouveau, les problèmes politiques (Brexit, Catalogne, Allemagne, France, etc.) déstabilisent les économies:

http://www.marketwatch.com/story/european-stocks-slip-with-us-jobs-data-in-view-spanish-banks-resume-selloff-2017-10-06

La cassure à la hausse sur les indices boursiers US et plusieurs autres devrait inciter les investisseurs à augmenter nettement les positions longues en actions

La cassure à la hausse sur les indices boursiers US et plusieurs autres devrait inciter les investisseurs à augmenter nettement les positions longues en actions, ainsi que nous l’avons fait.

Voir ci-dessous les graphiques de Rambus:

Scan0322

et aussi:

http://jlfmi.tumblr.com/post/165873346060/broad-breakout-for-the-market-of-stocks