La hausse de l’euro/dollar US au dessus de 1,20 modifie le panorama financier

Les actions européennes sont dans une situation de krach et les actions US, mais aussi celles des sociétés minières, sont dans une situation de forte reprise; tout cela devrait s’accélérer si l’euro/dollar US allait plus haut.

Actions Europe (Suisse et Grande-Bretagne comprises): SELL THE RALLIES

http://www.marketwatch.com/story/dax-suffers-as-european-stocks-slide-to-6-month-low-on-north-korea-spurred-selloff-2017-08-29

http://www.marketwatch.com/story/heres-whats-driving-a-resurgent-euro-rally-2017-08-28

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-29/merkel-says-worsening-turkey-relations-to-have-economic-impact

___________________________________________________

Actions USA: BUY THE DIPS

Les actions US poursuivent leur hausse vis-à-vis des actions européennes: 

http://www.marketwatch.com/story/consumer-confidence-strengthens-in-august-2017-08-29

http://www.marketwatch.com/story/consumer-confidence-strengthens-in-august-2017-08-29

http://www.marketwatch.com/story/dow-just-booked-its-best-intraday-comeback-in-9-months-2017-08-29

http://www.marketwatch.com/story/apple-shares-reach-record-intraday-high-2017-08-29

http://www.marketwatch.com/story/like-amazon-these-7-stocks-have-dropped-10-or-more-in-a-month-and-analysts-say-buy-them-too-2017-08-28

http://www.marketwatch.com/story/expect-post-labor-day-stock-trading-volumes-to-surge-after-a-sleepy-august-2017-08-29

http://www.marketwatch.com/story/will-there-be-one-last-gasp-for-the-sp-500-before-a-september-pullback-2017-08-28

La BNS continue d’acheter massivement les FAANGs:

http://wallstreetonparade.com/2017/08/swiss-central-bank-boosts-stakes-in-faamg-stocks-by-77-percent-to-9-38-billion/

La forte hausse de l’euro provoque le krach des actions européennes (que nous n’avons pas) et la hausse des actions des sociétés minières, de l’or et de l’argent-métal, exprimées en dollar US (que nous avons achetées); quant aux actions US (sur lesquelles nous restons haussiers), tant que les 2400 sur le S&P500 et les 5760 sur le Nasdaq 100 tiennent, elles restent haussières

Nous en dirons plus ce jour à la clôture

En quoi consiste l’instabilité de l’économie et de la finance mondiales et comment s’en protéger?

Les deux principales sources actuelles d’instabilité de l’économie et de la finance mondiales sont:

1/ le libre-échange sauvage globalisé dans un contexte de taux de change flottants qui permettent à certains Etats, en pratiquant des politiques de dévaluations compétitives et/ou de casse des salaires et des acquis sociaux, de s’assurer des avantages compétitifs massifs ruinant leurs compétiteurs mais faisant exploser leurs propres excédents commerciaux et de compte courant à des niveaux complétement exagérés (Chine, Allemagne, etc…); alors que le libre-échange ne devrait pouvoir s’instaurer qu’entre des Etats pratiquant des conditions équilibrées de l’échange (niveaux de prix et de salaires comparables) et dont les monnaies ne varient que modérément dans le cadre de taux de change stables (ce qui était le cas au temps de l’étalon-or);

2/ les politiques ultra laxistes des banques centrales depuis la crise de 2007/2008 qui, en ayant pratiqué des taux d’intérêt à court terme négatifs et en ayant créé via leurs rachats massifs d’obligations (Quantitative Easings) que détenaient les banques privées d’énormes liquidités artificielles, ne peuvent plus remonter ces taux ni diminuer la taille inégalée dans l’histoire de leurs bilans pourris sans faire éclater la bulle obligataire dont elles sont responsables et, de ce fait, ruiner les Etats comme les détenteurs privés d’obligations en raison de la forte hausse des taux à moyen et long termes qui en résulterait; alors qu’il aurait fallu purger les banques privées en en laissant tomber en faillite un certain nombre mais en indemnisant leurs déposants et revenir le plus vite possible à des politiques monétaires normalisées pour éviter la bulle obligataire.

Ces deux phénomènes ont créé des économies en très faible croissance (LA GRANDE STAGNATION), qui restent caractérisées par le chômage de masse et la paupérisation d’une partie croissante des populations, mais aussi LA DÉFLATION STRUCTURELLE, parce que les énormes liquidités créées artificiellement par les banques centrales ne sont pas entrées dans l’économie réelle et que les taux d’intérêt négatifs (« l’euthanasie du rentier ») ont dissuadé l’investissement productif; l’effondrement de l’inflation allant de pair avec la chute de la vitesse de circulation de la monnaie et le recours exagéré aux politiques de l’offre conduisant à DES SITUATIONS DE SURPRODUCTION CHRONIQUE d’où les pratiques de DUMPING (la Chine par exemple inonde le monde d’acier chinois, qui coûte peu à produire, en le vendant à perte ce qui lui permet de ruiner les autres producteurs).

 

Lire:

M2 Money Velocity Continues To Collapse Since Monetary Change of 1995

Alors qu’il aurait fallu soutenir directement la demande solvable et l’investissement productif via des politiques de la demande et de diminution massive des impôts des particuliers surtout, s’extraire de la politique d’austérité imposée par l’Allemagne à la zone euro, tout en réformant les systèmes monétaires européen et international (totalement sur-administrés par les banques centrales) dans le sens d’une plus grande décentralisation via plus de souplesse des taux d’intérêt et des objectifs d’inflation en fonction des conditions effectives de chaque État; la même monnaie et le même taux d’intérêt fixé par une banque centrale super-interventionniste ne convenant pas ainsi qu’on peut le constater avec l’euro à tous les États-membres dont les paramètres macro et micro économiques divergent et qui ont donc besoin de flexibilité.

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-europe-ferait-bien-prendre-silvio-berlusconi-au-serieux-quand-menace-survie-euro-3144112.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/vents-contraires-paradoxe-sortie-euro-entre-front-national-et-droite-droite-italienne-3146078.html

Par principe, il faut donc acheter des actions, les entreprises étant les seuls créateurs de croissance dont les cours de bourse ne sont pas exagérés pour la plupart d’entre-elles dans les contextes actuels d’absence d’inflation et de compétition internationale ouverte permettant à certains d’entre-elles de réaliser des super-profits, et ne pas détenir d’obligations, qui ne procurent qu’une fausse protection, ne rapportent plus rien, et se désintégreront lorsque les taux à moyen et long termes -encore à des niveaux historiquement très bas- inéluctablement remonteront.

LE RISQUE NE RÉSIDE PAS DANS L’ACHAT D’ACTIONS MAIS DANS L’ACHAT D’OBLIGATIONS (d’Etat surtout):

Important:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-25/trillion-dollar-earnings-yield-keeping-s-p-500-out-of-fed-reach

http://www.marketwatch.com/story/gundlachs-favored-gauge-says-the-10-year-treasury-yield-is-due-for-a-breakout-2017-08-23-

__________

http://www.zerohedge.com/news/2017-08-25/us-equities-spike-after-gary-cohn-promises-tax-reform-year-end

http://www.marketwatch.com/story/paul-ryan-tax-reform-will-be-easier-than-health-care-joe-arpaio-says-he-hasnt-been-invited-to-trump-rally-2017-08-22

Il faut rester positif sur les actions US tant que le VIX restera baissier:

Quant aux monnaies, il faut conserver ses actifs dans celle que l’on utilise pour sa vie courante et payer ses impôts, mais aussi arbitrer systématiquement les achats d’actifs en monnaies étrangères que l’on effectue pour placer ses actifs, afin d’éviter toute perte de change. Ce qui n’empêche pas de spéculer sur les monnaies mais pour des montants faibles par rapport à son portefeuille. Pour ce qui concerne l’or et autres métaux précieux, l’absence d’inflation et la probabilité de hausse des taux d’intérêt à moyen et long termes ne milite pas pour en acheter, d’autant que l’euro/dollar US devrait probablement finir par corriger à la baisse et le dollar US/yen finir par remonter dès septembre 2017. Il vaut mieux acheter les actions des sociétés minières que le métal papier qu’est devenu l’or titrisé qui s’échange sur les marchés financiers sans que l’on puisse en prendre livraison physique (quant à l’or physique sa détention est compliquée, il coûte cher à conserver, il ne rapporte rien et les impôts qui le frappent sont dissuasifs).

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-23/ecb-s-hansson-shrugs-off-euro-gains-for-now-as-qe-talks-near

L’ETF dollar US est proche d’un support majeur comme le US Dollar Index d’ailleurs:

Le NUGT, l’ETF des sociétés minières a cassé à la hausse cette semaine:

Cela dit, les actions européennes et japonaises chutent depuis avril 2017, en raison de la force de l’euro et accessoirement du yen comme de la politique d’austérité imposée par l’Allemagne à la zone euro, et les actions US sont en réalité dans une zone de congestion (autour d’un prix moyen vers 2400 sur le S&P500) avec un léger biais positif depuis plus ou moins la même date, dont elles ne parviennent pas à s’extraire durablement à la hausse (mais qu’elles ne cassent pas à la baisse non plus).

Le Dax allemand semble être en mesure de se redresser à court terme:

De toutes façons, que le dollar Us baisse ou monte, les actions US sur-performent les actions européennes depuis 2015, ce qui n’a pas de raison de cesser parce que les sociétés multinationales réalisant le les plus grands profits sont américaines:

La toile de fond des marchés financiers US, qui explique en partie la baisse du dollar US, tient aux effets délétères de la quasi « guerre civile » aux USA provoquée par la chasse aux sorcières contre Trump et des incohérences de sa présidence radicalement inorganisée, le nouveau président étant incapable de mettre en œuvre ses promesses de campagne du fait de l’hostilité du Congrès à son égard et de celle de « l’Etat profond » (Pentagone, services secrets, etc.) auquel il s’est bêtement pieds et poings lié, comme de son propre comportement inutilement agressif et provocateur à bien des égards clownesque. Se sachant poussé vers la sortie (par démission ou par impeachment), Trump a-t-il décidé de semer volontairement le désordre par simple jeu?

http://www.marketwatch.com/story/is-trump-killing-the-dollar-2017-08-23

En Europe, le problème c’est la menace terroriste musulmane qui s’étend avec l’importation récente par l’Allemagne de Merkel, aux fins de casser son coût du travail et d’accroitre sa natalité avec la bénédiction du patronat allemand, de près de deux millions de musulmans faméliques en majorité hommes fuyant les guerres du Moyen-Orient, en sus des trois millions de Turcs vivant en déjà Allemagne, à laquelle s’ajoute l’arrivée massive d’émigrés économiques d’Afrique, qui effectuent LE GRAND REMPLACEMENT des populations chrétiennes de souche par des masses humaines non assimilables qui déstabilisent tout. Les accords de Schengen, nouvel avatar des théories libre-échangistes, droits de l’hommiste et multiculturalistes des Européistes forcenés, tuent la construction d’une Europe des Nations, ce qui ne peut conduire qu’à sa scission entre l’Europe de l’Est et celle de l’Ouest comme à la déstabilisation croissante des pays du Club Med (Espagne, Italie, Grèce, France); la relation ambiguë de Merkel avec la Turquie du dictateur Erdogan sapant par ailleurs tout espoir de coopération pour éradiquer le virus islamiste et stabiliser l’immigration. La situation européenne est bien pire que celle des USA dans la mesure où l’Europe est entrée dans un déclin civilisationnel et identitaire qui pourrait la détruire!

http://www.atlantico.fr/decryptage/attentats-en-espagne-charlie-hebdo-qui-reveille-3145012.html?yahoo=1

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-25/germany-s-schulz-tells-frankfurt-merkel-has-unsettled-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-22/merkel-rebuts-caricature-of-her-party-as-obsessed-with-debt

La nette hausse des actions US ce jour, dont la correction estivale semble terminée, et la baisse de l’euro/dollar US, ont fait repartir les actions européennes; nous avons fait le plein d’achats de DAX allemand

La nette hausse des actions US ce jour que nous avions pronostiquée hier est à nouveau d’actualité et nous avons renforcé nos positions longues en particulier sur le Nasdaq et le Dow Jones des industrielles. Comme les investisseurs sont majoritairement shorts (ce qui n’est évidemment pas notre cas), ils vont devoir se couvrir à perte d’où la poursuite prévisible du mouvement commencé ce jour.

Encore une fois, tous ceux qui voyaient un crash boursier se produire se sont trompés…

http://www.marketwatch.com/story/dow-industrials-150-point-surge-puts-benchmark-on-track-for-best-daily-gain-in-nearly-4-months-2017-08-22

http://www.marketwatch.com/story/dow-sp-set-for-2nd-day-of-gains-as-rebound-continues-2017-08-22

http://www.marketwatch.com/story/bull-market-check-list-remains-intact-despite-pullback-morgan-stanley-says-2017-08-21

Les sociétés US (et les fonds souverains) sont assises sur d’énormes montants de cash leur permettant de racheter leurs propres actions:

http://www.businessinsider.com/overseas-cash-piles-top-companies-2017-8/#16-procter-and-gamble-2

http://www.zerohedge.com/news/2017-08-22/norways-sovereign-wealth-fund-buying-100-billion-stocks-what-does-it-know

Oubliez Trump, qui se révèle être aussi mauvais que ses prédécesseurs et que ses homologues chefs d’Etat et de gouvernements européens…

Dans le sillage de la hausse des actions US et de la baisse de l’euro/dollar US, les actions européennes ont semble t’il elles aussi terminé leur baisse et nous avons fait de plein d’achats de DAX allemand.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-21/european-equities-to-claw-back-gains-as-currency-burden-eases

http://www.marketwatch.com/story/germanys-dax-looks-set-to-rebound-from-its-summer-slump-says-capital-economics-2017-08-22

Les actions chinoises, très bon marché, ont aussi confirmé leur reprise et nous avons acheté le YINN.

http://www.businessinsider.com/alibaba-stock-price-explosive-returns-dividing-wall-street-2017-8

http://www.marketwatch.com/story/this-is-the-one-stock-to-buy-if-the-market-crashes-2017-08-18

Évidemment, les obligations d’Etat et l’or (que nous n’avons pas) devraient replonger du fait de la reprise du dollar US qui a commencé.

http://www.marketwatch.com/story/stock-prices-look-attractive-now-compared-to-bonds-2017-08-21

http://www.newsmax.com/Finance/DrEdwardYardeni/fed-bonds-stocks-bubble/2017/08/21/id/808887/

http://www.marketwatch.com/story/mnuchin-rejects-calls-to-resign-and-defends-trump-2017-08-20

http://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/la-bce-s-inquiete-du-niveau-de-l-euro-1237538.html

D’après les meilleurs analystes dont les études sont présentées ci-dessous, nous ne sommes plus loin du plus bas des actions US qui restent dans une tendance haussière

L’opinion de Gary Savage:

Lire l’étude de Rambus ci-dessous:

Scan0303

C’est la léthargie estivale qui prévaut avec de faibles volumes sur les marchés financiers, il faut attendre encore quelques temps pour que les actions US remontent

Les incohérences de Trump, qui se révèle incompétent pour diriger les USA, continuent d’ « amuser la galerie »… Le mieux serait qu’il démissionne et laisse sa place à son vice président Mike Pence qui s’en sortirait mieux.

Nous persistons à penser que les actions US, émergentes et chinoises, restent orientées à la hausse et qu’il faut attendre que le volume revienne pour qu’elles remontent; en revanche, nous restons sans positions sur les actions européennes, suisses, britanniques et japonaises qui restent baissières.

http://www.marketwatch.com/story/leading-indicators-offer-more-evidence-us-economy-shows-no-sign-of-slowing-2017-08-17

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-18/surge-in-expectations-drives-gain-in-u-s-consumer-sentiment

http://www.marketwatch.com/story/david-tepper-says-wall-street-nowhere-near-an-overheated-stock-market-2017-08-15

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-17/asia-stocks-to-drop-on-spain-attack-trump-turmoil-markets-wrap

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-18/traders-might-be-about-to-get-a-big-buy-signal-for-u-s-stocks

Rester calme sur les actions US, moyennement engagé, et en acheter plus sur toute baisse un peu significative.

La supposée « fin du monde »boursière  n’a pas de sens, le Nasdaq reste super haussier à terme:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-16/bull-market-likely-to-be-longest-on-record-oppenheimer-says

Ne pas jouer contre la Fed qui injecte des liquidités pour soutenir les actions US:

US FED accepts $129.11 bln in daily reverse repo operation

Gary Savage voit un bull flag sur le Nasdaq:

Le VIX reste plombé et se stabilise en dessous de son plus haut récent:

Le dollar US est proche de se reprendre significativement, ce qui devrait être négatif pour la plupart des matières premières et des métaux précieux, les actions des sociétés minières et les obligations d’Etat US avec des taux à 10 ans qui remontent.

http://www.marketwatch.com/story/euro-slides-after-ecb-hints-at-no-hawkish-shift-at-jackson-hole-2017-08-16

Rester arbitré sur les monnaies.

Comme prévu la correction des actions US due à la tension entre les USA et la Corée du Nord n’a pas duré et les indices boursiers US ont repris leur ascension qui devrait se poursuivre

Alors que l’élection de Trump à la présidence US permettait d’espérer le désengagement des USA des pièges dans lesquels ses prédécesseurs ont plongé la « république impériale » en négociant de mauvais accords tant avec la Corée du Nord qu’avec l’Iran, force est de constater qu’il ne faut pas s’attendre de sa part à une détente internationale dans la mesure où il reste enfermé dans la logique de l’Etat profond qui persiste à le dominer.

Néanmoins, il n’y a pas lieu d’envisager d’aggravation des tensions dans la mesure où ses déclarations ne sont destinées qu’à convaincre ses supporters qu’il agit, alors que depuis le début de sa présidence il est empêché d’appliquer son programme et fait l’objet d’une chasse aux sorcières permanente. Des guerres américaines contre la Corée du Nord, contre le Venezuela ou contre l’Iran n’auront pas lieu et ceux qui croient à ce type de catastrophes se trompent.

http://uk.businessinsider.com/south-korea-no-military-action-north-korea-2017-8

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-14/top-u-s-general-reassures-south-korea-after-meeting-president

http://www.marketwatch.com/story/top-us-general-backs-diplomatic-solution-to-north-korea-crisis-2017-08-13

https://www.bloomberg.com/view/articles/2017-08-12/trump-promises-fire-and-fury-what-would-hillary-do

Les indices boursiers US sont donc remontés en même temps que leur volatilité est retombée. Le trou de la semaine dernière et de ce début de semaine nous ayant permis d’augmenter nos positions longues sur lesdits indices, nous sommes confiant que leurs plus hauts devraient être bientôt cassés.

http://www.marketwatch.com/story/us-stocks-eye-opening-gains-as-north-korea-pulls-back-on-guam-threat-2017-08-15

https://stockcharts.com/articles/tac/2017/08/tom-mcclellan-volume-in-vxx-is-a-tell-for-price-bottoms.html

Nous sommes particulièrement haussier sur l’action Goldman Sachs étant donné que les bonnes statistiques US de ce jour laissent penser que la perspective de resserrement de la politique monétaire US de nature à faire monter les taux US reste valable, ce qui serait favorable aux banques US comme aux actions US en général, dans la mesure où les obligations d’Etat US restent baissières, ainsi que l’or et la plupart des autres matières premières (pétrole) qu’il ne faut pas acheter, de telle sorte que les actions US restent le seul actif à détenir.

Les taux US à 10 ans sont remontés à 2,2660%

Bonnes statistiques US:

http://www.marketwatch.com/story/home-builder-sentiment-roars-back-as-buyers-turn-out-in-force-2017-08-15

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-15/broad-based-advance-in-u-s-retail-sales-shows-solid-spending

http://www.marketwatch.com/story/us-retail-sales-soar-in-july-to-7-month-high-2017-08-15

http://www.zerohedge.com/news/2017-08-15/retail-sales-rebound-july-biggest-jump-dec-2016-record-auto-incentives

https://www.investing.com/news/economy-news/feds-dudley-expectation-of-balance-sheet-move-in-september-not-unreasonable-518344

_____________________

Divers commentaires:

http://www.marketwatch.com/story/gold-sinks-for-second-straight-day-as-north-korea-backs-off-guam-threat-2017-08-15

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-15/oil-halts-slide-below-48-as-u-s-stockpiles-seen-extending-drop

https://www.investing.com/news/commodities-news/crude-oil-slumps-2.5-to-settle-at-3-week-low-518357

http://www.marketwatch.com/story/treasury-yields-extend-weeklong-gains-as-north-korea-risk-abates-further-2017-08-15

Le mieux c’est d’ignorer ce que dit Trump et de ne suivre que les bons analystes, pas les paltoquets.

http://www.marketwatch.com/story/buy-stocks-because-you-believe-in-the-us-not-a-trump-bump-2017-08-15

Il faut rester long actions US, émergentes et chinoises et short ou sans positions obligations d’Etat US:

https://www.cnbc.com/2017/08/15/david-tepper-of-appaloosa-loves-stocks-nowhere-near-overheated-market.html

http://www.marketwatch.com/story/david-tepper-says-wall-street-nowhere-near-an-overheated-stock-market-2017-08-15

https://www.fnlondon.com/articles/fitch-warns-wall-street-of-more-pain-for-bond-traders-20170814?link=mktw

La réforme fiscale aux USA redevient possible:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-14/trump-will-get-his-tax-cuts-vast-majority-of-economists-believe

Les actions européennes, que nous n’avons toujours pas, et suisses, sur lesquelles nous étions modérément haussier, sont aussi légèrement remontées dans le sillage des américaines, ce qui nous a conduit à sortir des actions suisses qui n’arrivent pas à performer d’autant qu’il est possible que le Dollar US Index -actuellement survendu- remonte ce qui ferait rechuter l’euro contre le franc suisse et donc pèserait négativement sur les actions suisses.

La “sainte” Allemagne est maintenant “embourbée dans une fosse septique”

A noter que les actions suisses ne décollent pas et que les caisses de pension suisses qui ne gagnent pas d’argent en les achetant pourraient se porter à l’achat sur les actions US et alléger leurs actions suisses.

https://www.tdg.ch/economie/smi-commence-doucement-semaine/story/30781217

https://www.letemps.ch/economie/2017/08/14/caisses-pension-suisses-sousperforment-mal-dirigees

Simple correction ou début de la chute des actions US ? Nous penchons pour la simple correction…

Alors que, le 8 août 2017, le Dow Jones des industrielles et le S&P500 ont atteint leurs plus hauts, ce qui a évidemment incité les investisseurs à conserver voire à augmenter leurs positions longues sur les indices boursiers et sur les actions US, les échanges verbaux hystériques de Trump et Kim Jong-Un dès le 9 août 2017 et depuis lors les ont fait rebaisser fortement, ce qui a incité à la plupart des investisseurs à les réduire voire à les vendre short.

Dans notre cas, après avoir réduit nos positions longues sur les indices boursiers et sur les actions US, comme tout le monde, nous ne sommes pas allés short et au contraire en avons acheté plus hier vendredi 11 août 2017. Notre stratégie étant de les acheter sur toute faiblesse significative parce que leur tendance haussière reste intacte et que s’ils étaient peut-être sur-achetés ils ne le sont maintenant plus. Le seul moyen de gagner de l’argent, c’est de profiter de la correction pour établir des positions longues et ensuite de les conserver. Tous ceux qui laisseront passer l’aubaine, le regretteront.

Toute cette agitation autour de la Corée du Nord et des USA n’est qu’un grand show de politiciens irresponsables qui s’invectivent en public mais négocient en sous-main. Le Congrès US ne laissera pas Trump aller beaucoup plus loin dans ses visées guerrières ne visant qu’à restaurer son image de marque très détériorée vis-à-vis de ses supporters.

Qu’y a-t-il derrière l’escalade verbale de menace de guerre entre Trump et Kim Jong-un ?

https://www.dailysabah.com/asia/2017/08/11/us-engaged-in-back-channel-diplomacy-with-north-korea-for-several-months

http://www.zerohedge.com/news/2017-08-11/lavrov-there-russian-chinese-plan-defuse-korea-crisis

http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-donald-trump-se-congratule-action-maison-blanche-depuis-6-moisla-ou-raison-et-ou-cela-est-beaucoup-plus-complique-rodier-3131520.html?yahoo=1

Trump évoque aussi une intervention militaire US au Venezuela… ce qui démontre que sa crédibilité est gravement atteinte et qu’il commence, hélas, à donner des signes de grave incompétence à exercer sa fonction:

http://www.zerohedge.com/news/2017-08-11/trump-we-have-military-option-venezuela

http://edition.cnn.com/2017/08/02/opinions/trump-is-destoying-americas-credibility-klaas-opinion/index.html

Il y a eu le 8 août 2017 un « bull trap » sur le S&P500 c’est à dire une cassure à la hausse, à la suite d’une longue consolidation, non suivie d’effet le lendemain:

http://www.marketwatch.com/story/charting-the-sp-500s-false-breakout-amid-rising-geopolitical-tensions-2017-08-09

Bons supports sur le S&P500 et le Nasdaq100 déjà atteints le vendredi 11 août 2017, la Fed ayant injecté des liquidités:

US FED accepts $95.53 bln in daily reverse repo operation, awards at 1.0 pct to 42 bidders – NY FED

L’objectif de hausse à terme sur le S&P500 qui est dans une formation de Bullish Rising Wedge est de 2710 selon Rambus:

La baisse du S&P500 et du Nasdaq100 selon Goldman Sachs devrait être déjà enrayée dans la mesure où le VIX a atteint sa résistance et a commencé à refluer:

Les actions US ont stoppé leur baisse et sont remontées ce vendredi 11 août 2015:

http://www.marketwatch.com/story/sp-500-poised-for-worst-week-since-november-as-global-tensions-persist-2017-08-11

Certains prophètes de malheur ont recommencé à parler d’un krach boursier possible, ce qui n’a pas de sens dans la mesure où les profits récemment annoncés par les entreprises US ont atteints des niveaux records, que le dollar US baisse, qu’il n’y a pas d’inflation aux USA, que le VIX a atteint son sommet et qu’il n’y a pas d’alternative au placement en actions US étant donné que les obligations d’Etat voire d’entreprises sont partout sous pression négative du fait des resserrements des politiques monétaires européenne et US qui pointent à l’horizon.

Commentaire ci-dessous important à lire: Les profits des entreprises US sont au plus haut, ce qui veut dire qu’il est normal que la bourse US soit au plus haut

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-11/boost-from-abroad-gives-u-s-companies-best-quarter-since-2004

______________

http://www.marketwatch.com/story/us-consumer-inflation-remains-soft-in-july-cpi-shows-2017-08-11

http://www.marketwatch.com/story/dollar-trades-in-narrow-range-ahead-of-key-inflation-data-2017-08-11

http://www.marketwatch.com/story/dollar-trades-in-narrow-range-ahead-of-key-inflation-data-2017-08-11

http://www.marketwatch.com/story/what-the-plunging-dollar-really-means-for-stocks-2017-08-04

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/Larry-Kudlow-inflation-confidence-stocks/2017/08/11/id/807224/

http://www.marketwatch.com/story/its-not-just-stocks-volatility-for-treasurys-is-also-at-record-lows-2017-08-09

Quant aux actions européennes (zone euro), elles continuent de chuter depuis début mai 2017, restent baissières, nous n’en avons pas et ne comptons pas en acheter.

http://www.marketwatch.com/story/european-stocks-face-worst-week-in-9-months-on-us-north-korea-tensions-2017-08-11

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-11/war-threats-deliver-worst-blow-in-a-year-to-europe-credit-chart

http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-remontee-euro-est-insoutenable-pour-pays-zone-euro-exception-allemagne-remi-bourgeot-3133445.html

Le secteur bancaire italien étant dans situation catastrophique, de nouvelles faillites bancaires devraient avoir un effet baissier sur les actions de la zone euro.

https://fr.sputniknews.com/radio_sapir/201708091032582070-banques-italiennes/

Comme aux USA, ce sont les rachats de leurs propres actions par les entreprises qui poussent à la hausse les indices boursiers et les actions US, ce qui persistera; en Europe, ce sont les injections de liquidités par la BCE qui poussent à la hausse les indices boursiers et les actions européennes (de la zone euro), ce qui s’arrêtera bientôt, cette divergence explique que les indices boursiers et les actions US restent haussiers alors que les indices boursiers et les actions européennes (de la zone euro) restent baissiers.

Les actions US continuent de sur-performer les actions européennes:

Nous n’avons en Europe que des positions longues modérées en actions suisses, pour la raison que le franc suisse devrait poursuivre sa baisse contre l’euro, la BNS n’ayant aucune intention d’en finir prochainement avec ses taux d’intérêt négatifs alors que la BCE devrait prochainement remonter les siens. Et, hors Europe, nous n’avons que des positions longues modérées en actions chinoises (bancaires et en haute technologie).

http://www.marketwatch.com/story/china-neutral-if-north-korea-strikes-us-state-run-newspaper-editorial-2017-08-11

Le personnel politique européen conduit l’Europe dans le mur:

En France, Macron, l’illusionniste incompétent, est déjà enlisé dans ses incohérences:

https://fr.news.yahoo.com/deux-tiers-des-fran%C3%A7ais-m%C3%A9contents-laction-macron-selon-171805659.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/bienveillance-macroniste-ou-pas-61-francais-sont-toujours-opposes-accueil-migrants-territoire-jerome-fourquet-3133920.html?yahoo=1

https://www.bloomberg.com/view/articles/2017-08-11/macron-s-missteps-could-prove-costly

http://www.latribune.fr/economie/france/deficit-public-croissance-macron-fera-t-il-la-meme-erreur-que-hollande-742619.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/patrons-tpe-ont-bien-raison-enthousiasmer-pour-emmanuel-macron-eric-verhaeghe-3131492.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/ordonnances-previsible-empapaoutage-en-beaute-entreprises-eric-verhaeghe-3127669.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-incroyable-audition-testament-du-general-pierre-de-villiers-746438.html

http://www.atlantico.fr/pepites/operation-sentinelle-ancien-general-interpelle-emmanuel-macron-3133483.html?yahoo=1

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-contre-des-militaires-a-levallois-perret/operation-sentinelle-les-militaires-a-bout_2321853.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe]

http://www.huffingtonpost.fr/arnaud-benedetti/en-matiere-de-communication-macron-aurait-il-tout-faux_a_23068554/?xtor=AL-32280680?xtor=AL-32280680

https://www.closermag.fr/politique/emmanuel-macron-se-paye-edouard-philippe-il-n-imprime-pas-738700#xtor=RSS-1499

C’est contre Marine Le Pen, qui s’est révélée être nulle, que Macron a été élu pas pour ses capacités personnelles alors qu’il sera pire que Hollande:

http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/marine_le_pen_recadree_par_son_compagnon_louis_aliot_apres_le_debat_rate_d_entre_deux_tours_401545#xtor=RSS-50&utm_source=yahoo&utm_medium=rss&utm_campaign=yahooActu

A noter que le CAC 40 français plonge depuis l’élection de Macron:

En Allemagne, Merkel n’a rien de neuf à proposer et, au Royaume-Uni, May est perdue dans le Brexit qu’elle ne sait pas mettre en œuvre:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-09/merkel-s-election-challenges-this-time-around-quicktake-q-a

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-10/it-s-merkel-s-election-to-lose-as-she-returns-to-campaign-trail

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-07/german-industrial-output-unexpectedly-falls-first-time-this-year

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-10/may-s-cabinet-is-split-three-ways-over-brexit-transition-plan

La vive tension entre les USA et la Corée du Nord oblige à réduire les positions longues sur les actions -ce que nous fait- mais devrait offrir l’occasion d’acheter les actions -US surtout- plus bas à bon compte dans la mesure où il n’y a pas de risque que ces évènements se terminent par une conflagration armée majeure régionale

La vive tension entre les USA et la Corée du Nord oblige à réduire les positions longues sur les actions -ce que nous fait- mais devrait offrir l’occasion d’acheter les actions -US surtout- plus bas en échelle de baisse à bon compte dans la mesure où il n’y a pas de risque que ces évènements se terminent par une conflagration armée majeure; d’ailleurs la baisse des indices boursiers US ces deux derniers jours n’a pas été significative.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-09/trump-s-fire-and-fury-north-korea-warning-puts-world-on-edge

https://www.cnbc.com/video/2017/08/09/stocks-under-pressure-on-north-korea-tensions.html

https://www.investing.com/news/stock-market-news/u.s.-stock-futures-sink-as-north-korea-tensions-shake-markets-516371

http://uk.businessinsider.com/jim-glassman-jpmorgan-stock-market-today-valuations-2017-8

Hier et ce jour, la Fed a injecté des liquidités pour empêcher le dollar US de monter et les actions US de baisser:

US FED accepts $103.61 bln in daily reverse repo operation, awards at 1.0 pct to 43 bidders – NY FED

Selon John Murphy, au pire le S&P500 pourrait baisser vers 2.445 / 2.450:

A noter que la BNS n’a jamais eu autant d’actions US dans son portefeuille qu’elle ne réduit pas, ce qui est haussier pour les actions US:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-09/snb-s-u-s-stock-portfolio-hit-record-84-3-billion-last-quarter

http://www.zerohedge.com/news/2017-08-09/mystery-central-bank-buyer-revealed-snb-now-owns-record-84-billion-us-stocks

Ce sont les actions européennes (zone euro) et japonaises qui ont vraiment baissé en raison du prochain resserrement monétaire de la BCE et du statu quo de la Banque du Japon qui inquiètent les investisseurs beaucoup plus que les évènements de Corée. Quant au resserrement monétaire de la Fed, ayant déjà commencé il n’aura pas d’impact négatif sur les actions US, tout au contraire.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-08/what-european-cfos-are-saying-about-the-threat-of-a-strong-euro

http://www.marketwatch.com/story/feds-evans-backs-balance-sheet-reduction-but-ambivalent-toward-another-rate-hike-2017-08-09

Ne surtout pas garder ou acheter des obligations d’Etat quel qu’en soit le pays émetteur, mais seulement des actions, voilà le conseil de Jamie Dimon, le patron de JPMorgan la première banque mondiale:

https://www.cnbc.com/video/2017/08/08/jamie-dimon-i-wouldnt-buy-a-10-year-bond-from-any-country-in-the-world-right-now.html

http://www.marketwatch.com/story/treasury-yields-steady-ahead-of-job-openings-data-2017-08-08

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/dimon-bonds-sovereign-pricey/2017/08/08/id/806535/

HSBC très négative sur les obligations d’Etat et d’entreprises européennes:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-08-07/hsbc-s-steven-major-sounds-bearish-alarm-on-european-credit

Prochain objectif 23.000 sur le DJIA:

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/wall-street-dow-stock/2017/08/08/id/806541/

http://www.marketwatch.com/story/why-it-will-take-more-than-donald-trumps-fire-and-fury-to-derail-this-bull-market-2017-08-09

La cassure à la hausse des résistances sur les indices boursiers aux USA et la baisse des obligations d’Etat un peu partout, en liaison avec de bonnes nouvelles économiques US, rendant de plus en plus probable un nouveau resserrement monétaire de la part de la Fed, nous ont conduit à augmenter nos achats d’actions suisses, anglaises et chinoises, mais aussi à reprendre des achats modérés d’actions US dans la perspective d’un mouvement des investisseurs hors des obligations d’Etat vers les actions

La cassure à la hausse des résistances sur les indices boursiers aux USA et la baisse des obligations d’Etat un peu partout, en liaison avec de bonnes nouvelles économiques US rendant de plus en plus probable un nouveau resserrement monétaire de la part de la Fed, nous ont conduit à augmenter nos achats d’actions suisses, anglaises et chinoises, mais aussi à reprendre des achats modérés d’actions US (via l’achat de l’action Goldman Sachs, du S&P 500 et du MTUM principalement). Nous restons, en revanche, sans position sur les actions d’Europe continentale (zone euro).

http://www.marketwatch.com/story/treasury-yields-steady-ahead-of-job-openings-data-2017-08-08

http://www.marketwatch.com/story/us-trade-deficit-drops-6-in-june-to-8-month-low-2017-08-04

https://www.investing.com/news/economy-news/strong-jobs-report-sets-stage-for-inflation-data-to-back-fed-rate-hike-514801

http://www.marketwatch.com/story/if-you-can-buy-only-one-stock-or-etf-make-it-this-one-2017-07-26

Goldman Sachs Group Inc (GS) Stock Is a Top Breakout Pick

http://www.marketwatch.com/video/sectorwatch/what-trump-vow-to-repeal-dodd-frank-means-for-banks/56F033D0-E9BB-4B74-8889-DAFD6452A80E.html

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/gallup-consumer-spending-americans/2017/08/07/id/806209/

http://www.marketwatch.com/story/us-trade-deficit-drops-6-in-june-to-8-month-low-2017-08-04

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/atlanta-fed-gdp-economy/2017/08/03/id/805635/

http://www.barrons.com/articles/weak-dollar-is-powering-the-dow-1501774430?mod=hp_AC&

http://www.newsmax.com/Finance/StreetTalk/jeremy-siegel-dow-trump-tax/2017/08/03/id/805654/

http://www.barrons.com/articles/etf-topper-chinese-tech-stocks-hit-new-highs-1502142608?mod=mw_hpm

http://www.reuters.com/article/us-swiss-franc-idUSKBN1AN130

Quant au dollar US, en dépit de sa correction à la hausse -suite aux bons chiffres de l’emploi US- qui pourrait se prolonger quelques temps, il reste fondamentalement baissier. Mais comme nous ne spéculons pas sur les monnaies et restons systématiquement arbitrés sur les positions en actions prises dans d’autres monnaies que celle de référence de nos comptes clients pour éviter toute perte de change, nous ne sommes pas directement concernés par ses fluctuations qui n’ont pas d’effet sur nos performances.

http://www.marketwatch.com/story/dollar-lower-just-1-off-15-month-lows-hit-ahead-of-strong-jobs-report-2017-08-08

https://www.wsj.com/articles/investors-chase-beneficiaries-of-dollars-decline-1502103600