La perte de crédibilité et...

La perte de crédibilité et l’incompétence de la Federal Reserve de Powell (qui laisse...

Dommage que « Super Mario » Draghi, apolitique, qui fait tout son possible pour relancer l’économie européenne via une politique monétaire pro-active et de dévaluation monétaire compétitive de l’euro de longue haleine, ne soit pas à la tête de la Federal Reserve US à la place de l’abominable Powell, lequel poursuit sa politique monétaire restrictive, aggravant l’inversion récessionniste de la courbe des taux d’intérêt US et la sur-évaluation du dollar US, installant ainsi durablement la déflation aux USA, dans le seul but politique de déstabiliser le plus possible le président Trump dans l’absurde rapport de force personnel et institutionnel qu’ils ont établi entre eux alors que Trump, ayant la légitimé du suffrage universel, ce qui n’est pas le cas de Powell un « fonctionnaire » interchangeable non élu, devrait pouvoir le démettre après qu’il ait commis tant d’erreurs de politique monétaire. Pas de problème cependant à court terme pour les indices boursiers US qui devraient atteindre un nouveau sommet en juillet pour une raison cyclique comme expliqué dans notre dernier commentaire, c’est après qu’il faudra se méfier.

Dommage que « Super Mario » Draghi, apolitique, qui fait tout son possible pour relancer l’économie européenne via une politique monétaire pro-active et de dévaluation monétaire compétitive de l’euro de longue haleine, ne soit pas à la tête de la Federal Reserve US à la place de l’abominable Powell, lequel poursuit sa politique monétaire restrictive, aggravant l’inversion récessionniste de la courbe des taux d’intérêt US et la sur-évaluation du dollar US, installant ainsi durablement la déflation aux USA, dans le seul but politique de déstabiliser le plus possible le président Trump dans l’absurde rapport de force personnel et institutionnel qu’ils ont établi entre-eux alors que Trump, ayant la légitimé du suffrage universel, ce qui n’est pas le cas de Powell un « fonctionnaire » interchangeable non élu, devrait pouvoir le démettre après qu’il ait commis tant d’erreurs de politique monétaire. Pas de problème cependant à court terme pour les indices boursiers US qui devraient atteindre un nouveau sommet historique en juillet pour une raison cyclique comme expliqué dans notre dernier commentaire, c’est après qu’il faudra se méfier.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-18/draghi-says-further-interest-rate-cuts-remain-part-of-ecb-tools-jx1j9wch?srnd=premium-europe

https://www.cnbc.com/2019/06/19/ecb-guindos-another-bond-buying-program-could-be-part-of-new-stimulus.html

Le taux d’emprunt à 10 ans de la France est devenu pour la première fois négatif

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/bce-draghi-evoque-une-baisse-des-taux-trump-peste-contre-l-euro-faible-820836.html#xtor=AL-13

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-19/donald-trump-has-a-point-about-mario-draghi-and-the-euro?srnd=premium-europe

https://www.marketwatch.com/story/trump-says-ecbs-draghi-is-depressing-euro-to-benefit-trade-2019-06-18?mod=bnbh

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-12/rabobank-all-experts-who-were-mocking-trump-are-suddenly-quiet

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-13/snb-notes-franc-strength-as-new-rate-keeps-policy-ultra-loose?srnd=premium-europe

Le vrai problème de l’UE, c’est sa classe politique nulle et la mal construction de la zone euro:

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-18/mario-draghi-sees-the-real-problem-in-europe-its-politicians?srnd=premium-europe

Sondage BFMTV – Acte II du quinquennat: 80% des Français ne croient pas à un changement

« We are fed up with the Fed », on en a marre de la Federal Reserve de Powell…

La Fed de Powell a tout faux:

https://www.marketwatch.com/story/feds-errant-estimates-of-inflation-interest-rates-show-folly-of-long-term-forecasts-2019-06-19?mod=mw_latestnews&mod=mw_theo_homepage&mod=mw_theo_homepage

This chart shows why the yield curve is worrisome

https://www.capital.fr/entreprises-marches/taux-dinteret-lhistoire-prouve-quune-inversion-de-la-courbe-augmente-le-risque-de-recession-1341549

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/trump-fed-rate-hike/2019/06/10/id/919631/

La Fed de Powell continue de nier l’évidence du caractère récessionniste et déflationniste de l’inversion de la courbe des taux, ahurissant…

Williams says the yield curve isn’t a magic ‘oracle’ for predicting a recession

Le problème numéro 1 des économies les plus développées (USA, Europe, Japon) c’est l’effondrement de l’inflation qui se transforme en déflation.

Déflation qui fait chuter les taux d’intérêt à moyen et long terme (à 5 ans et plus), chute contre laquelle toutes leurs banques centrales se mobilisent en annonçant de nouvelles baisses de leurs taux d’intérêt à court terme (au jour le jour) et en reprenant voire en augmentant leurs Quantitative Easings. Sauf la Federal Reserve US de Powell qui ne baisse toujours pas son taux court et ne reprend pas son Quantitative Easing pour contrer Trump et empêcher sa réélection en 2020 comme pour ne pas pénaliser les banques US, ses actionnaires étant donné que la Fed est privée et non pas publique, qui ont beaucoup à perdre en cas de baisse des taux courts (ce qui a déjà pénalisé les banques européennes, mais en Europe les banques centrales sont publiques pas privées).

« La Fed est une banque privée »

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-16/stanley-fischer-says-powell-out-if-trump-re-elected-in-2020?srnd=premium-europe

Les deux seuls membres sensés de la Fed qui ont plaidé pour la baisse de son taux court sont des Républicains pro Trump:

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-21/kashkari-hoping-replace-powell-says-he-pushed-50bps-rate-cut

https://www.marketwatch.com/story/feds-kashkari-says-he-pushed-for-half-point-interest-rate-cut-this-week-2019-06-21?mod=mw_latestnews

https://www.marketwatch.com/story/feds-bullard-says-he-wanted-interest-rate-cut-as-insurance-against-slowing-economy-weaker-inflation-2019-06-21?mod=bnbh

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-19/powell-s-st-louis-arch-critic-provides-first-policy-dissent?srnd=markets-vp

Il est en effet possible que s’il y avait récession aux USA en 2020, induite par l’inversion de la courbe des taux, Trump perde sa réélection; il devrait cela à Powell d’où son souhait de le mettre à la porte ou au tapis avant:

__________

Point de vue intéressant de Gundlach:

https://www.marketwatch.com/story/heres-why-jeffrey-gundlach-thinks-trump-might-drop-out-of-2020-presidential-race-2019-06-19?mod=mw_theo_homepage

https://www.advisorperspectives.com/articles/2019/06/14/gundlach-biden-will-not-win-the-democratic-nomination

__________

Trump Believes He Has the Authority to Replace Powell at Fed

https://www.newsmax.com/finance/headline/trump-fed-head-tillis/2019/06/18/id/920965/

Cramer: Stocks ‘would probably go up’ if Trump were to remove Fed chief Powell

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/aux-etats-unis-24-democrates-revent-de-detroner-donald-trump_2084951.html#xtor=AL-447

Quand les taux d’intérêt à moyen et long terme (à 5 ans et plus) chutent, les obligations ne rapportent plus rien et coûtent même à acheter ou à détenir. C’est l’euthanasie de l’épargnant. Il y a un record de 13 mille milliards de dollars US d’obligations qui ne rapportent déjà plus rien (une ponction énorme et inutile sur la liquidité mondiale disponible)… Du jamais vu.

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-21/central-banks-are-creating-a-horde-of-zombie-investors

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-21/gloal-negative-yielding-debt-soars-700-billion-one-day-record-13-trillion

A noter cependant que vers 2% les taux US à 10 ans ont trouvé par eux-mêmes un support (temporaire ?):

______________________________________

Important, à lire:

Tout le système monétaire international est à réformer:

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-20/ilargi-meijer-our-economic-systems-have-been-destroyed-our-central-bankers

https://www.fuw.ch/article/theres-not-much-the-fed-can-do-to-address-a-liquidity-crisis/

https://www.marketwatch.com/articles/alexander-hamilton-federal-reserve-51561084647?mod=newsviewer_click

Voir: Banques centrales : idéologies obsolètes et mégalomanie [Olivier Passet]

https://www.youtube.com/watch?v=kWhQ3_vK0sY

______________________________________

La Fed elle-même vient de dire qu’elle ne baissera pas son taux directeur avant 2020, contrairement à ce que pensent les marchés qui s’illusionnent sur Powell:

https://www.cnbc.com/2019/06/19/federal-reserve-dot-plot-june-2019.html

Fed holds rates steady, sees no cuts in 2019

La situation en Europe se complique aussi:

https://www.letemps.ch/opinions/foire-dempoigne-remplacer-jeanclaude-juncker-bruxelles

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-18/from-candy-to-mini-bills-italy-pushes-ecb-rules-on-currency?srnd=premium-europe

https://www.cnbc.com/2019/06/18/ecb-cannot-fight-a-recession-alone-says-former-imf-economist.html

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-19/doubtful-ecb-can-prevent-recession-former-imf-chief-economist-warns

Il n’y a donc plus que les actions à acheter et quelques autres actifs du type cryptomonnaies et or (décorrélés des taux d’intérêt puisqu’ils ne rapportent pas de revenu fixe). Nous préférons au stade actuel n’acheter que les actions US (dont les actions des sociétés minières, bon marché par rapport à l’or) via les indices boursiers US qui devraient atteindre, comme prévu, en juillet de nouveaux sommets (objectif de 3.060 pour le S&P500, avant de rebaisser, voire même 3.200 plus tard dans l’année) . Nous restons, par ailleurs, investi en euros et en francs suisses et arbitrons toujours contre ces deux monnaies nos achats d’indices boursiers et d’ETF des sociétés minières que l’on est obligé d’acheter en dollars US étant donné que c’est la monnaie dans laquelle ils sont cotés. Nous restons à l’écart des cryptomonnaies et de l’or lui-même.

Les actions US continuent de sur-performer les obligations US:

Les marchés d’actions non US montent aussi:

A noter la forte corrélation entre la hausse des actions et des indices boursiers US et la hausse du Baltic Index, ce qui nous conforte dans notre analyse haussière du S&P500:

Lire:

https://stockcharts.com/articles/tac/2019/05/tom-mcclellan-baltic-dry-index-leads-stock-prices.html

Belle reprise de l’euro contre dollar US, auquel Draghi redonne de la crédibilité. Idem pour le franc suisse contre USD:

https://www.marketwatch.com/story/the-us-stock-market-is-like-a-drunken-party-stay-for-a-while-but-know-when-to-leave-2019-06-20?mod=mw_theo_homepage&mod=mw_theo_homepage&mod=mw_theo_homepage&mod=mw_theo_homepage

https://www.investing.com/analysis/low-rates-and-more-risktaking-may-send-the-sp-500-to-3200-200433529

Chart analysts see more gains for stocks after record highs

Il y a beaucoup trop de shorts sur les actions: ils devront se couvrir et provoqueront donc une hausse supplémentaire des indices.

https://www.marketwatch.com/story/stock-market-investors-havent-been-this-bearish-since-the-2008-financial-crisis-says-bank-of-america-2019-06-18?mod=mw_theo_homepage

Les cryptomonnaies c’est l’instrument qu’achètent les moins pauvres des pays les moins développés, faute d’accès pour eux aux marchés financiers des pays les plus développés. Quant à l’or c’est trop spéculatif, trop lourd et complexe à gérer, et manipulé par certaines banques centrales.

L’or a encore beaucoup, beaucoup, d’obstacles à franchir avant de prétendre revenir dans une tendance haussière:

Il y a actuellement une folie des cryptomonnaies qui présentent beaucoup de dangers

https://www.marketwatch.com/story/in-a-world-of-oversharing-heres-where-most-people-draw-the-line-on-facebook-2018-04-02?mod=mw_theo_homepage&mod=mw_theo_homepage

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-21/mnuchin-says-guidelines-move-crypto-firms-from-dark-shadows?srnd=markets-vp

Les cryptomonnaies c’est comme la classe politique démocrate US: des instruments et des personnalités falsifiés

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-20/facebook-s-libra-may-spark-a-cryptocurrency-battle-in-asia?srnd=premium-europe

Plutôt que l’or, il vaut mieux acheter les ETF des sociétés minières qui sur-performent l’or, le NUGT a notre préférence:

C’est cet ETF que nous achetons:

Trump ne fera pas la guerre pour l’Iran qu’il suffit d’asphyxier, mais doit rester ferme avec la dictature chinoise:

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-21/trump-doesn-t-need-to-attack-iran-he-s-winning-already?srnd=premium-europe

https://www.challenges.fr/monde/pourquoi-trump-a-refuse-de-frapper-l-iran_659756#xtor=CS3-89-[Iran%3A%20les%20USA%20demandent%20une%20r%C3%A9union%20du%20Conseil%20de%20s%C3%A9curit%C3%A9%20]

Iran says it will break internationally-agreed limit on uranium level in 10 days

https://www.gatestoneinstitute.org/14365/china-totalitarian-technology

ttps://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-17/hong-kong-protests-will-not-make-mainland-china-more-democratic?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-16/protests-swell-as-hong-kong-rejects-leader-s-compromise?srnd=premium-europe

https://www.atlantico.fr/decryptage/3574398/manifestations-a-hong-kong–l-occident-est-il-en-train-de-perdre-gros–jacques-gravereau

https://www.letemps.ch/economie/cible-dattaques-precedent-huawei-commence-plier?utm_source=Newsletters&utm_campaign=6ac6a39c95-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-6ac6a39c95-110148197

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-19/huawei-s-troubles-are-a-big-opportunity-for-ericsson-and-nokia?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-11/hon-hai-has-enough-ex-china-capacity-to-make-u-s-bound-products

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-19/trade-war-rages-apple-plans-shift-30-production-outside-china

https://www.marketwatch.com/story/us-blacklists-5-chinese-groups-involved-in-supercomputing-2019-06-21?mod=newsviewer_click_seemore

Les USA doivent se rapprocher de Taiwan:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-21/iphone-making-billionaire-urges-apple-to-move-plants-from-china?srnd=premium-europe

Le prochain G20 des 28/29 juin, ce sera un face-à-face Trump / Xi Jin Ping

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-21/this-year-s-g-20-will-be-a-faceoff-between-trump-and-xi?srnd=premium-europe

La difficulté de prévoir les évolutions des marchés financiers tient au fait qu’ils ne fluctuent pas en fonction de données économiques et statistiques objectives mesurables mais des opinions et anticipations subjectives nécessairement contradictoires, donc la plupart du temps erronées, des intervenants, sans compter les multiples manipulations avérées ou cachées dont ils font l’objet; d’où la nécessité de se fier surtout à leurs évolutions graphiques historiques passées qui restent les plus fiables pour élaborer ladite prévision. Certes « l’histoire ne se répète pas, elle bégaie », ce qui implique tout de même que c’est la connaissance du passé qui permet de comprendre le présent et d’anticiper l’avenir, ce dernier par définition n’étant évidemment inscrit nulle part.

La difficulté de prévoir les évolutions des marchés financiers tient au fait qu’ils ne fluctuent pas en fonction de données économiques et statistiques objectives mesurables mais des opinions et anticipations subjectives nécessairement contradictoires, donc la plupart du temps erronées, des intervenants, sans compter les multiples manipulations avérées ou cachées dont ils font l’objet; d’où la nécessité de se fier surtout à leurs évolutions graphiques historiques passées qui restent les plus fiables pour élaborer ladite prévision en raison de leur caractère cyclique bien établi. Certes « l’histoire ne se répète pas, elle bégaie » (Karl Marx), ce qui implique tout de même que c’est la connaissance du passé qui permet de comprendre le présent et d’anticiper l’avenir, ce dernier par définition n’étant évidemment inscrit nulle part.

Que nous dit le passé en matière d’évolutions des marchés d’actions et des indices boursiers US? Comme le montre leur saisonnalité en année préélectorale aux USA dans laquelle nous sommes ils atteignent un plus haut en juillet, rechutent de juillet à mi-août, remontent de la mi-aout à début septembre puis s’effondrent jusqu’en octobre avant de repartir de façon chaotique ultérieurement jusqu’en fin d’année.

C’est d’ailleurs plus ou moins la même chose pour les actions et les indices boursiers européens qui tiennent jusqu’en juillet-août puis décrochent ensuite jusqu’en octobre-novembre avant de remonter.

Quant au dollar US et à l’or, c’est à partir d’août que le premier entame une forte baisse et que le second entame une forte hausse jusqu’en fin d’année.

A WEAKER DOLLAR INCREASES APPEAL OF GOLD…

Si le dollar US est déjà fortement sur-évalué donc potentiellement baissier par rapport au franc suisse et à l’euro surtout, eux-mêmes fortement sous-évalués, ce qui nous a conduit depuis quelques temps à conserver dans ces deux dernières monnaies les actifs en cash de nos portefeuilles en gestion et à arbitrer contre ces deux monnaies les dollars US que nous utilisons nécessairement pour traiter les marchés US; on attendra en revanche sa cassure éventuelle à la baisse (non encore intervenue) et la cassure éventuelle à la hausse (non encore intervenue) des 1.360/1380  USD l’once sur l’or pour acheter ce dernier. Mais, attention, évidemment, une baisse de l’euro/dollar US en dessous du support de 1,11 repousserait voire remettrait en cause le scénario de baisse du dollar US et de hausse de l’or.

Nous ne croyons pas à une baisse prochaine du taux directeur de la Fed, Powell n’étant ni fiable ni crédible:

The Fed should cut rates next week, but it won’t: Wharton’s Jeremy Siegel

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-11/don-t-be-so-sure-the-fed-is-cutting-rates?srnd=premium-europe

https://www.newsmax.com/finance/economy/wilbur-ross-fed-rethink-rate/2019/06/12/id/919957/

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-11/all-the-trump-quotes-on-powell-as-fed-remains-in-the-firing-line?srnd=premium-europe

https://www.wsj.com/articles/trump-says-fed-policy-makers-have-become-very-disruptive-11560176387

https://www.cnbc.com/2019/06/11/rate-cuts-are-coming-but-not-until-september-btigs-emanuel-says.html

https://www.marketwatch.com/articles/the-fed-may-have-shrunk-its-balance-sheet-too-quickly-51560504607?mod=newsviewer_click

Surévaluation du dollar US:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-11/trump-has-a-point-the-euro-is-22-too-cheap-using-oecd-measure?srnd=premium-europe

https://www.marketwatch.com/story/why-trumps-tweets-about-the-us-dollar-might-soon-pack-a-lot-more-punch-2019-06-11?mod=mw_theo_homepage-

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-10/fed-easing-history-shows-swiss-franc-as-best-bet-jpmorgan-says?srnd=premium-europe

Ne surtout pas acheter l’or avant la cassure éventuelle de sa résistance vers 1.380 sur laquelle il a déjà plusieurs fois échoué.

Nous continuerons donc de nous baser sur ces graphiques de saisonnalité, reflétant des séries statistiques sur de nombreuses années donc plutôt fiables, mais ne présentant évidemment pas de cautère de certitude absolue (il y a toujours des « Cygnes noirs » possibles comme les appellent le statisticien Nassim Nicholas Taleb), dans notre gestion des actifs de nos clients. Et non pas sur les considérations changeant tous les jours quant aux perspectives de baisse éventuelle du taux directeur de la Federal Reserve de Powell ou des informations contradictoires relatives aux conflits commerciaux entre les USA et le reste du monde, par définition imprévisibles. D’autant que jour et nuit une quantité impressionnante de pseudo-spécialistes et de journalistes, avides de sensationnalisme ou, pour ce qui concerne les manipulateurs, dans le but de tromper les investisseurs à leur propre avantage, sur Bloomberg ou CNBC par exemple, deux machines à Fake News, disent tout et n’importe quoi…

L’argument de la Fed de Powell pour ne pas baisser son taux directeur, à savoir que la chute de l’inflation n’est que temporaire, ne tient pas la route:

L’argument des ultra libre-échangistes que la politique de taxation des importations étrangères, en particulier chinoises, aux USA inaugurée par Trump serait défavorable pour les consommateurs US qui en paieraient le coût ne tient pas non plus étant donné que l’inflation ne repart pas, que les ventes au détail sont fortes et que la production industrielle reprend; les consommateurs US achetant alors d’autres produits que ceux qui sont ainsi taxés, en particulier des produits made in America. Quant à celles des entreprises US qui sont les plus engagées en Chine, elles relocalisent leurs productions ailleurs.

https://www.marketwatch.com/story/consumer-inflation-rises-01-in-may-smallest-bump-in-4-months-cpi-shows-2019-06-12?mod=mw_latestnews

https://www.marketwatch.com/story/retail-sales-look-strong-with-a-solid-gain-in-may-and-an-upward-revision-to-prior-month-2019-06-14?mod=newsviewer_click_seemore

https://www.marketwatch.com/story/industrial-production-climbs-04-in-may-on-automotive-output-rise-2019-06-14?mod=mw_latestnews

US factory output posts first monthly growth of 2019

A court terme, nous restons haussier sur les indices boursiers US (avec toutefois une protection partielle de nos achats de calls sous la forme d’achats de puts) qui restent bien orientés comme l’illustre le commentaire ci dessous de StockCharts du 11 juin 2019. Site StockCharts auquel nous recommandons d’ailleurs à nos lecteurs de s’abonner tant il présente d’analyses utiles et souvent valables.

THE McCLELLAN OSCILLATOR TURNED POSITIVE THIS WEEK — THAT’S BOOSTING THE McCLELLAN SUMMATION INDEX AND KEEPING ITS 2019 UPTREND INTACT — BOTH ARE MEASURES OF MARKET BREADTH

BOTH McCLELLAN BREATH INDICATORS TURN UP…  Chart 1 includes two breadth indicators that work together.   Both are compared to the NYSE Composite Index (upper box).  The dashed line in the lower part of the chart plots the McClellan Summation Index.  That’s a long term measure of market breadth.  [See explanation of both indicators below]  The Summation Index is positive when it’s above the zero line.   Drops below that zero line are negative.  The last time that happened was during the fourth quarter of last year.   Crossings above the zero line are positive signals.  That happened at the start of this year.   The line has been dropping over the past three months, but remains above its zero line.   But it’s starting to rebound.  This is where the McClellan Oscillator comes into play.

The middle line in Chart 1 is the McClellan Oscillator.    That’s a short-term measure of market breadth.   The two lines work together.    Oscillator moves below zero cause the Summation Index to drop.  The Oscillator has spent most of last three months below zero which caused the Summation Index to weaken.  Oscillator moves above zero turn the Summation Index higher.   And that happened this week.   [You can see that more clearly by the small box to the right of the chart which magnifies recent turns].  The upturn in the McClellan Oscillator is boosting its Summation Index, and signals that the market 2019 market uptrend remains intact.

FOOTNOTE… The McClellan Oscillator is based on net advances of daily stock gainers minus daily losers.  It’s derived by subtracting a 39-day EMA of net advances from its 19-day EMA.  It’s a short-term momentum indicator of market breadth.  The McClellan Summation Index is a running cumulative total of the Oscillator.  And is a longer-term measure of NYSE breadth.  Both indicators were developed by Sherman and Marian McClellan.

___________________________

Autres éléments haussiers importants, à lire:

https://www.cnbc.com/2019/06/11/since-2009-when-sp-passes-50-day-moving-average-stocks-do-this-next.html

The last time the S&P did this, it rallied 25% to an all-time high

Value stocks trade at a record discount, and it could mean a major summer rally

___________________________

Voir: Non, pas de crise financière en vue : la démonstration [Christian Chavagneux]

https://www.youtube.com/watch?v=j1T7TCVbAgo

Cette semaine, il y a eu une stabilisation latérale positive du S&P500 et de la plupart des autres indices US et européens qui n’ont rien fait:

Le S&P500 n’est plus qu’à deux pour cent de son record qu’il devrait pulvériser en juin / juillet, avant de rebaisser:

Pas d’inquiétude sur le VIX du S&P500:

D’autant que les taux d’intérêt US à 10 ans et plus ayant atteint un important support vers 2% devraient rebondir :

Lire:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-12/jpmorgan-says-treasury-10-year-yield-may-be-set-for-more-upside?srnd=markets-vp

Et que le ratio actions/obligations reste positif pour les premières qui sur-performent historiquement les secondes:

Le « libre-échange » actuel n’étant qu’un simulacre, comme le fustige avec raison Trump, dans un  contexte de dévaluations « compétitives » monétaires, fiscales, salariales et/ou sociales faussant le système précité, organisées par la plupart des pays étrangers pour faire payer les USA qui restent le plus grand marché de consommation du monde, dont les déficits commerciaux abyssaux ne peuvent plus durer; il importe donc pour les USA, à titre de légitime défense, de diminuer le taux directeur de la Federal Reserve et de faire baisser le dollar US, tout en taxant voire en interdisant certaines importations étrangères et en limitant l’immigration, ce que fait heureusement Trump.

Alors que ses prédécesseurs depuis Ronald Reagan ont laissé les pays étrangers piller les Américains au nom d’un multilatéralisme, d’un mondialisme et d’un libre-échangisme béats. Rien n’est plus important pour le monde entier que de stopper les Etats voyous, comme les dictatures totalitaires communiste chinoise, islamiste iranienne ou chaviste vénézuélienne, avant qu’elles détruisent et ruinent leurs propres peuples et les démocraties occidentales. Comme de diminuer les excédents commerciaux européens, mexicains, etc, vis-à-àvis des USA. Employer pour cela l’arme commerciale ou des sanctions économiques et tarifaires comme le fait Trump, au lieu de se lancer dans des opérations militaires meurtrières comme les présidents US précédents l’ont fait, est un progrès.

La Bataille de Trump pour mettre fin à l’invasion de migrants passants par le Mexique

https://fr.news.yahoo.com/migrants-maison-blanche-maintient-menace-taxes-contre-mexico-162205708.html

https://www.bfmtv.com/international/au-mexique-des-mesures-sans-precedent-contre-l-immigration-clandestine-1707943.html#xtor=AL-68

https://fr.news.yahoo.com/accord-limmigration-trump-pr%C3%A9dit-grand-succ%C3%A8s-151409056.html

Les lamentables principaux dirigeants européens (Macron, Merkel, etc) faisant preuve d’une arrogance stupide à l’égard de Trump, laissant sans rien dire la Chine massacrer ses minorités ouïghours et tibétaines comme affirmer sa dictature sur la population de Hong Kong, l’Iran se doter de l’arme nucléaire, financer le terrorisme islamiste et détruire des pétroliers dans le détroit d’Ormuz ou la mer d’Oman, Maduro asservir et ruiner le peuple vénézuélien qui fuit son pays par millions, etc., sont les véritables dangers pour un « ordre international juste ». Sans parler de la mondialisation foudroyante du terrorisme provoquée par la suppression des frontières.

https://www.dreuz.info/2019/06/10/linsupportable-arrogance-demmanuel-macron-face-a-donald-trump/

https://www.cnbc.com/2019/06/13/extradition-law-may-jeopardize-us-hong-kong-economic-arrangement.html

https://www.atlantico.fr/decryptage/3573968/europe–etats-unis–vers-la-fracture-de-l-occident-face-a-la-chine–donald-trump-xi-jinping-ue-michael-lambert-jean-marc-siroen-

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-14/u-s-says-video-shows-iran-was-involved-in-an-attack-on-tanker?srnd=premium-europe

Le chef du Hamas remercie l’Iran pour lui avoir fourni les armes et les roquettes pour tirer sur Israël

République islamique d’Iran : un régime terroriste aux buts génocidaires

La vérité sur l’Arabie Saoudite

Voir: « La mondialisation du terrorisme, notamment islamiste, a été foudroyante »

https://www.youtube.com/watch?v=YT3wLpVISbs

A voir:

Les USA et la Chine sont entrés dans une nouvelle « Guerre froide » de longue durée, qui ne trouvera pas de solution durable rapide mais seulement des apaisements et tensions temporaires:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-11/xi-has-few-good-options-after-trump-s-ultimatum-on-g-20-meeting

Much More Than A Trade War

https://www.statista.com/chart/18278/global-rare-earth-production/-

La Chine perdra la guerre technologique contre les USA:

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-11/why-china-is-likely-to-lose-technology-cold-war-with-u-s

Huawei reporte à septembre le lancement de son smartphone pliable Mate X

Et si l’économie chinoise coulait? Du fait de son mauvais modèle économique en ces temps de démondialisation, de l’absence de valeur de sa monnaie et de ses craquements politiques et sociaux interieurs?

China May industrial output up 5%, below forecasts, weakest in 17 years

https://www.cnbc.com/2019/06/10/the-chinese-yuan-is-at-its-weakest-level-of-the-year.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-02-15/why-kyle-bass-thinks-china-is-just-a-paper-tiger

https://www.marketwatch.com/story/as-china-exports-slow-government-might-face-growing-labor-unrest-researcher-says-2019-06-14

https://app.hedgeye.com/insights/75958-china-stimulus-why-beijing-must-wait-for-a-dovish-fed?type=macro

Son marché des actions est le plus baissier de tous (avec celui de Hong Kong), il pourrait rechuter vers son plus bas de 2019, alors que les indices US (et accessoirement à un moindre degré européens) sont proches de leurs plus hauts ou encore haussiers, ce qui montre que le flux des capitaux quitte la Chine et ses satellites pour aller sur les grands marchés financiers occidentaux: 

Le DAX (que nous n’achetons pas -et les autres indices européennes non plus- parce que la politique de taux négatifs de la BCE détruit les banques européennes) est néanmoins plutôt bien orienté:

Le danger européen:

https://www.institutdeslibertes.org/et-pendant-ce-temps-la-en-europe-les-banques-se-cassent-la-figure-a-qui-mieux-mieux/

Le niveau de 2.800 sur le S&P500, qui a été momentanément cassé (pour atteindre 2.730), mais qui a été réintégré et nettement dépassé ensuite, est bien le pivot des indices boursiers et des actions US, dépassement du fait que Trump semble avoir finalement convaincu la Federal Reserve US de Powell et de Clarida de rapidement couper son taux directeur pour cesser la dangereuse inversion de la courbe des taux US et de prendre toute autre mesure (nouveau Quantitative Easing bientôt?) pour contrer le ralentissement économique dans ce pays en compensant ainsi certains effets négatifs possibles à court terme de sa politique commerciale agressive. Prochain objectif: retour du S&P500 (et de la plupart des autres indices US) sur leurs plus hauts annuels, à savoir 2.950 sur le S&P500, voire plus, d’ici fin juillet 2019 puis rechute.

Le niveau de 2.800 sur le S&P500, qui a été momentanément cassé (pour atteindre 2.730), mais qui a été réintégré et nettement dépassé ensuite, est bien le pivot des indices boursiers et des actions US, dépassement du fait que Trump semble avoir finalement convaincu la Federal Reserve US de Powell et de Clarida de rapidement couper son taux directeur pour cesser la dangereuse inversion de la courbe des taux US. 

https://www.marketwatch.com/story/if-fed-wants-to-inject-positive-surprise-june-interest-rate-cut-might-be-best-economist-2019-06-07

Fed’s Bullard says a rate cut may be ‘warranted soon’

https://www.cnbc.com/2019/06/05/investors-warm-up-to-fed-policy-outlook-after-powell-hints-at-rate-cut.html

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-04/fed-s-powell-finally-develops-a-feel-for-the-market?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-04/powell-signals-openness-to-cut-rates-if-needed-on-trade-tension?srnd=premium-europe

Vice Chair Clarida: If economy slows, Fed will implement policy to keep it in a ‘good place’

Fed vice chair says if the yield curve inverts, he would take it ‘seriously’

C’est bien plus l’inversion de la courbe des taux US, imputable aux erreurs de politique monétaire de la Fed, que la politique commerciale agressive de Trump qui est la cause du ralentissement économique US actuel et des projections de récession future pour 2020/2021:

https://www.investing.com/news/economic-indicators/us-nonfarm-payrolls-rise-75000-wage-inflation-falls-to-31-1891535

https://www.marketwatch.com/story/us-creates-just-75000-jobs-in-may-and-wage-growth-slows-in-warning-sign-for-economy-2019-06-07?mod=hp_econ

Le caractère prédictif de l’inversion de la courbe des taux est avéré:

https://www.marketwatch.com/story/this-yield-curve-expert-with-a-perfect-track-record-sees-recession-risk-growing-2019-06-05

Lire, important:

https://www.marketwatch.com/story/stop-lying-to-me-about-trumps-tariffs-2019-06-06?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/stop-lying-to-me-about-trumps-tariffs-2019-06-06

Et de prendre toute autre mesure (nouveau Quantitative Easing bientôt?) pour contrer le ralentissement économique dans ce pays en compensant ainsi certains effets négatifs possibles à court terme de sa politique commerciale agressive. D’où la hausse des indices boursiers et des actions US.

https://www.investing.com/news/stock-market-news/stocks-us-futures-rise-on-fed-rate-cut-optimism-trump-threatens-more-tariffs-1890140

Trump est l’un des rares chefs d’État a faire la politique pour laquelle ses électeurs l’ont élu. Indépendamment de l’indispensable réduction du déficit commercial US à effectuer absolument, qu’il taxe les importations mexicaines, alors que la Chambre des Représentants démocrate lui refuse les crédits pour construire son mur et que le gouvernement mexicain laisse passer toute l’immigration illégale d’Amérique latine et ses propres narcotrafiquants ou autres criminels vers les USA est logique, cela coutera d’ailleurs beaucoup moins cher aux USA que la situation actuelle. Que Trump se soit lancé dans une guerre commerciale avec la dictature chinoise pour défendre le leadership US et l’empêcher de piller et dominer le monde entier est non seulement logique mais souhaitable, alors que presque tous les autres chefs d’État ou d’entreprises sont prêts à se vendre à Pékin et à sacrifier les intérêts nationaux et internationaux pour une bouchée de pain: Cela coutera moins cher que de devoir financer une guerre mondiale contre la dictature de la Chine communiste dans quelques années comme il a fallu le faire contre l’Allemagne nazie que l’on aurait pu stopper à Munich en 1938, évitant ainsi la catastrophe de la Seconde Guerre Mondiale. 

Il y a lieu de se méfier de Powell, dont le dogmatisme et l’amateurisme ont déjà faut beaucoup de dégâts (comme le krach bousier de 2018), qui est susceptible de changer d’avis à tout moment en passant d’une politique ultra restrictive à une politique accommodante. D’où la volatilité destructrice des marchés financiers qu’il provoque alors qu’un bon banquier central doit guider ces marchés en douceur et leur fournir de claires et durables perspectives d’anticipation au lieu de les stresser en permanence. Le mieux pour tout le monde serait que Powell, dont la crédibilité est nulle, démissionne de lui-même, puisque Trump ne peut hélas pas le démettre.

Tant que la Fed n’aura pas effectivement mis en place la première baisse de son taux directeur, nous n’achèterons pas d’obligations US, la baisse supplémentaire des taux d’intérêt US à moyen et long termes (10 ans et plus) n’étant pas encore assurée.

Powell c’est le docteur Jekyll and Mister Hyde de la finance. Dangereux, versatile et imprévisible.

Prochain objectif: retour du S&P500 (et de la plupart des autres indices US) sur leurs plus hauts annuels, à savoir 2.950 sur le S&P500, voire plus, d’ici fin juillet 2019 puis rechute comme le montre la saisonnalité desdits indices en année pré-électorale aux USA, étant donné que le support vers 2.730 devrait tenir d’ici fin juillet. Nous restons donc très majoritairement acheteur d’options calls sur le S&P500 et le Nasdaq (avec une position réduite d’achats d’options puts à titre de protection), le tout échéance 19 septembre 2019 mais que l’on peut revendre à tout moment.

Graphique historique de saisonnalité:

Le S&p500 et le Nasdaq Composite sont redevenus très haussiers:

Nous avons aussi acheté cette semaine deux actions individuelles US, à savoir Apple et Microsoft, pour les raisons exposées ci-dessous, et le SOXL du Semiconductor (mais pas les métaux -or, argent-métal- qui n’ont pas encore cassé leurs résistances à la hausse).

https://www.marketwatch.com/story/microsoft-market-cap-tops-1-trillion-as-stock-surges-to-record-high-2019-06-07?mod=newsviewer_click

https://www.barrons.com/articles/buy-microsoft-stock-because-of-its-big-cloud-deals-says-jpmorgan-51553782444

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-06/microsoft-deletes-facial-recognition-database-used-chinas-surveillance-state

https://www.barrons.com/articles/buy-apple-stock-5g-iphone-51559582637

https://www.marketwatch.com/story/apple-stock-should-grind-higher-analyst-says-in-initiation-note-2019-06-06?mod=newsviewer_click

Lire, important:

https://www.cnbc.com/2019/06/01/stocks-will-rally-to-new-highs-despite-trade-tensions-jeff-saut.html

Selon Bank of America – Merrill Lynch, les actions US sont survendues:

Lire:

https://www.marketwatch.com/story/stocks-could-surge-on-cusp-of-huge-buying-signal-says-bank-of-america-merrill-lynch-2019-06-07

Toujours pas de cassure à la hausse sur l’or qui depuis 2016 reste désespérément en dessous de sa résistance vers 1.360/1.380:

Comme nous restons dans l’idée que le dollar US devrait encore nettement baisser contre l’euro et le franc suisse, la BCE et la BNS pratiquant déjà les taux négatifs n’ayant presque plus de marge pour les baisser plus encore alors que la Fed US a beaucoup de marge pour baisser les siens, nous conservons notre cash dans ces deux monnaies et restons arbitrés sur nos positions de marchés (nécessairement achetées en dollars US) par rapport aux deux monnaies précitées. Nous restons, en revanche, sans position sur les actions et obligations européennes, asiatiques (chinoises) et émergentes, le vrai problème de l’économie mondiale étant la faiblesse de la Chine (bien plus dommageable pour l’Europe et les Émergents que pour les USA), dont le modèle de développement est à bien des égards dépassé dans la phase actuelle de dé-mondialisation globale impulsée par Trump.

L’euro/dollar US pourrait régressivement monter en 2019/2020 vers 1,40 si l’on en croit les parité de pouvoir d’achat.

Nous restons, pour les raisons ci-après, pour le moment, sans position sur les actions et obligations européennes, asiatiques (chinoises) et émergentes:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-06/investors-signal-draghi-is-running-out-of-time-and-ammunition?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-06-05/the-ecb-is-looking-increasingly-powerless?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-07/strong-currency-could-be-next-bad-omen-for-europe-taking-stock-jwlpce02?srnd=markets-vp

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-07/german-industrial-output-plunges-most-in-almost-four-years?srnd=premium-europe

Voir: Chine : quelque chose ne tourne pas rond

https://www.youtube.com/watch?v=AyjsnDr4fCA

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-06/china-small-caps-on-brink-of-bear-market-as-trade-war-takes-toll?srnd=premium-europe

https://www.letemps.ch/economie/fmi-ausculte-patient-chinois?utm_source=Newsletters&utm_campaign=3e8ad57ee2-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-3e8ad57ee2-110148197

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-05/imf-cuts-china-growth-forecast-citing-downside-trade-war-risks?srnd=premium-europe

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-04/china-services-pmi-plunges-output-expectations-hit-7-year-lows

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-05/huawei-slashing-much-30-orders-key-suppliers-amidst-us-product-ban-0

https://www.marketwatch.com/articles/emerging-markets-could-face-trouble-even-theres-a-trade-deal-51559935271?mod=newsviewer_click

Si la Fed veut relancer l’inflation pour lutter contre la déflation, ainsi qu’elle le répète mais ne le fait toujours pas, elle n’a qu’à baisser régulièrement et fortement son taux directeur et revenir au Quantitative Easing, tout en faisant chuter le dollar US, ce qui ne fonctionnera peut-être pas parce que la déflation US devenue structurelle du fait de plusieurs facteurs non maitrisables (vieillissement de la population dans les pays développés, innovations techniques, progrès des moyens de communication et de transport, émergence du commerce sur internet, libre-échange globalisé, etc.) est importée de l’étranger sans compter qu’elle est confortée par la chute des prix des matières premières, mais au moins cela créera une nouvelle bulle boursière et immobilière dont les ménages US bénéficieront via l’effet richesse que cette bulle leur apportera. C’est d’ailleurs ce qu’escompte Trump pour se faire réélire président en 2020 selon le bon scénario décrit par David Rosenberg de la société financière Gluskin Scheff.

NY Fed President John Williams rails against low inflation

Lire, important, en particulier

La hausse de la bourse c’est positif pour TOUS les ménages US:

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/fed-household-wealth-economy/2019/06/06/id/919237/

Le scénario Rosenberg:

https://www.marketwatch.com/story/donald-trumps-genius-explained-in-one-economists-tweet-2019-06-05?mod=mw_theo_homepage

https://www.zerohedge.com/news/2019-06-05/did-david-rosenberg-just-stumble-genius-behind-trumps-madness

Aucun des différents problèmes énoncés dans notre dernier commentaire intitulé « Grandes manœuvres » (qui reste valable) n’ayant trouvé de commencements de solution, en particulier l’inversion de la courbe des taux d’intérêt US qui n’en finit pas, nous avons arbitré les seules positions longues que nous avions encore (en l’occurrence sur les indices boursiers US S&P500 et Nasdaq) suite à la cassure du support vers 2.800 du S&P500, mais nous ne les avons pas liquidées et n’allons pas non plus short parce que rien ne permet de penser que ces indices soient entrés dans un Bear Market; nous aviserons donc sur la conduite à tenir en fonction de leurs évolutions à court terme, notre objectif étant une baisse possible du S&P500 vers 2.700 puis sa reprise probable.

Aucun des différents problèmes énoncés dans notre dernier commentaire intitulé « Grandes manœuvres » (qui reste valable) n’ayant trouvé de commencements de solution, en particulier la dangereuse inversion de la courbe des taux d’intérêt US qui n’en finit pas, nous avons arbitré les seules positions longues que nous avions encore (en l’occurrence sur les indices boursiers US S&P500 et Nasdaq) suite à la cassure du support vers 2.800 du S&P500, mais nous ne les avons pas liquidées et n’allons pas non plus short parce que rien ne permet de penser que ces indices soient entrés dans un Bear Market; nous aviserons donc sur la conduite à tenir en fonction de leurs évolutions à court terme, notre objectif étant une baisse possible du S&P500 vers 2.700 puis sa reprise probable.

L’inversion déflationniste des taux d’intérêt US n’en finit pas:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-28/key-slice-of-u-s-yield-curve-dives-further-into-inversion-zone?srnd=markets-vp

La Federal Reserve de Powell ne pourra pas longtemps rester inactive sans baisser son taux directeur, ce qui fera aussitôt remonter les indices boursiers US dès qu’elle le fera:

Fed’s Clarida outlines conditions that would be needed for a change in rates

https://www.cnbc.com/2019/05/31/investors-who-were-hoping-trump-would-rescue-the-stock-market-are-now-counting-on-the-fed.html

La chute des taux d’intérêt moyen et long termes (10 ans et plus) est mondiale, elle traduit une inquiétude quant à la diminution de la croissance économique globale et prend place en parallèle avec la chute des prix des matières (pétrole, cuivre, etc.):

https://www.investing.com/analysis/with-mexico-tariffs-trump-goes-a-step-further-in-killing-oil-rally-200426908

https://www.newsmax.com/finance/garyshilling/trade-war-deflationary-tariffs/2019/05/28/id/917824/

Tous les marchés d’actions chutent partout.

Trump’s Tariffs Lead Europe Stocks to Worst Month in Three Years

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-31/trump-s-tariffs-lead-europe-stocks-to-worst-month-in-three-years?srnd=premium-europe

Trump says US will impose 5% tariff on all Mexican imports from June 10

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-05-29/emerging-markets-can-t-resist-china-slowdown?srnd=premium-europe

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/china-slowdown-global-economy/2019/05/28/id/917827/

An under-the-radar way to measure economic growth in China

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-31/ecb-is-down-one-deflation-fighting-revolutionary-as-praet-leaves?srnd=premium-europe

Baisse possible du S&P500 vers 2.700 puis reprise probable:

Pas de krach boursier en vue aux USA, la croissance y restant pour le moment solide:

First-quarter economic growth up 3.1%, slightly better than Wall Street expected

https://www.marketwatch.com/story/stocks-may-be-poised-for-a-month-end-lift-as-money-managers-rebalance-portfolios-2019-05-28?mod=newsviewer_click

Lire:

https://www.marketwatch.com/story/the-sp-500-is-likely-to-bounce-back-based-on-chart-gaps-2019-05-31?mod=moremw_bomw

https://www.marketwatch.com/story/stocks-may-be-poised-for-a-month-end-lift-as-money-managers-rebalance-portfolios-2019-05-28?mod=newsviewer_click

This contrarian indicator shows sell-off may be closer to end than beginning

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-30/gorman-says-no-collapse-in-stocks-coming-but-more-declines-loom?srnd=premium-europe

Deutsche Bank stands by its call for a 30% return on the S&P 500 this year

Voir, bonne analyse: Bourse : Une respiration ou un marché baissier ?

https://www.youtube.com/watch?v=DfhDRFrNh7I

Les trois principales monnaies des pays développés (euro, franc suisse et yen japonais) mis à part la livre sterling plombée par le vrai faux Brexit, ont trouvé de bons supports contre le dollar US et remontent, celles des pays émergents et le yuan chinois baissent:

Les marchés financiers se préoccupent beaucoup trop des tensions commerciales qui trouveront nécessairement une forme d’apaisement lors de la réunion du prochain G20 à Osaka au Japon des 28 et 29 juin 2019 au cours de laquelle Trump et Xi Jin Ping se rencontreront avec les principaux chefs d’Etat et de gouvernements.

Stop Blaming the Trade War for Everything – Bloomberg

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-05-30/stop-blaming-the-trade-war-for-everything

———

https://www.cnbc.com/2019/05/22/bullard-china-would-see-blue-skies-ahead-if-it-accepts-us-demands.html

Trump continue ses offensives pour des motifs différents:

Immigration clandestine: Trump sort les grands moyens face au Mexique]

C’est maintenant contre l’UE que les USA de Trump vont se tourner:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-30/u-s-eu-trade-talks-stumble-threatening-new-trade-war-front?srnd=premium-europe

https://www.bfmtv.com/economie/pourquoi-l-institut-montaigne-conseille-aux-europeens-de-se-mefier-de-huawei-1701603.html#xtor=AL-68

Trump reste très populaire aux USA:

https://www.zerohedge.com/news/2019-05-31/trump-approval-rating-hits-two-year-high

Dans l’UE, les élections pour le parlement européen n’ont pas changé grand chose, sauf une poussée des Souverainistes et accessoirement des Verts-Ecologistes qui ne parviendront pas à changer les orientations  politico-économiques que l’Allemagne de Merkel entend bien affirmer dans le sens de plus d’austérité par la reprise en mains des postes clefs et la punition des récalcitrants.

https://oeilsurlefront.liberation.fr/les-idees/2019/05/21/europeennes-tour-d-europe-des-droites-eurosceptiques-populistes-et-radicales-12_1727407

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/05/28/carte-la-progression-dispersee-des-partis-souverainistes-au-sein-de-l-union-europeenne_5468624_4355770.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-28/europe-s-eastern-illiberals-brace-for-backlash-after-big-ep-wins?srnd=premium-europe

Le cas italien devient problématique pour Merkel et Macron:

https://www.lepoint.fr/elections-europeennes/italie/europeennes-2019-matteo-salvini-triomphe-le-m5s-s-effondre-27-05-2019-2315179_3872.php

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/deficit-bruxelles-va-relancer-son-bras-de-fer-avec-l-italie-1700516.html#xtor=AL-68

https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/budget-l-italie-sous-la-menace-d-une-amende-de-3-milliards-d-euros-818614.html#xtor=AL-13

https://www.zerohedge.com/news/2019-05-27/italian-bond-yields-spike-after-eu-threatens-huge-fine-over-excessive-debt

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-28/europe-is-gunning-for-italy-and-italy-is-gunning-right-back

One of the criteria to become and to remain a Eurozone member is to maintain a lower than 60% debt-to-GDP ratio…

 

Les luttes et magouilles obscures donc antidémocratiques pour la prise de contrôle des institutions s’enveniment entre l’Allemagne et la France:

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/institutions-europeennes-le-mercato-commence-1700851.html#xtor=AL-68

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-28/macron-and-merkel-at-odds-over-eu-jobs-decision-due-end-of-june?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-28/merkel-and-macron-are-already-in-disagreement-over-top-eu-job?srnd=premium-europe

__________

France:

Rejet massif de Macron, qui n’en tiendra hélas aucun compte, par les Français:

https://www.francetvinfo.fr/politique/ps/elections-europeennes-72-des-francais-reclament-un-changement-fondamental-de-politique-apres-la-defaite-du-parti-presidentiel_3463175.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

https://www.atlantico.fr/pepite/3573327/plus-de-la-moitie-du-gouvernement-aurait-eu-un-redressement-fiscal-l-an-dernier-haute-autorite-pour-la-transparence-de-la-vie-publique-elysee-ministres-impots-declarations-

https://www.atlantico.fr/decryptage/3573186/europeennes–meme-atomisee-la-vie-politique-francaise-n-est-toujours-pas-recomposee-anita-hausser

Tout ce qui contribue à polariser la vie politique française entre Macron et Marine Le Pen est mauvais pour la France parce que cela installe Macron en situation d’être réélu en 2022 et de ne rien changer à sa mauvaise politique d’ici là, c’est d’ailleurs pour cela qu’il a fait de cette élection européenne un duel entre eux, Marine Le Pen étant quant à elle évitement incapable de gagner la présidentielle de 2022 dans le cadre d’un scrutin majoritaire à deux tours sans que la droite classique se rallie au RN:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-27/macron-may-have-lost-eu-vote-but-he-s-looking-good-for-2022?srnd=premium-europe

https://fr.euronews.com/2019/05/27/europeennes-le-pen-tient-sa-revanche-macron-doit-encaisser-le-coup

https://www.atlantico.fr/decryptage/3573520/allemagne-europe–l-etrange-soumission-de-l-elite-francaise-edouard-husson-thibault-launay-

https://www.atlantico.fr/decryptage/3573451/ce-que-la-droite-pourrait-proposer-d-intelligent-en-economie-pour-ne-pas-avoir-l-air-d-etre-un-copier-coller-d-emmanuel-macron-et-sans-trahir-son-adn-mathieu-mucherie-michel-ruimy

La droite classique française a disparu, Sarkozy continue à donner des leçons alors qu’il est l’un des responsable de cette disparition:

https://www.atlantico.fr/pepite/3573463/nicolas-sarkozy-estime-qu-il-n-y-a-plus-de-droite-en-france-apres-la-defaite-aux-europeennes-les-republicains-lr-laurent-wauquiez-

_________

Dommages collatéraux: Belgique, Autriche, Grèce

https://fr.news.yahoo.com/belgique-roi-consulte-lextr%C3%AAme-droite-futur-gouvernement-101439095.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-27/ap-newsalert-austrian-chancellor-sebastian-kurz-is-ousted-by-parliament-in-no-confidence-vote?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-29/greece-s-snap-elections-here-s-all-you-need-to-know-to-keep-up?srnd=premium-europe

Pas si sûr:

https://www.fnlondon.com/articles/as-europes-old-parties-crumble-a-new-political-order-is-born-20190529

ECB After Draghi: Does Germany’s Weidmann Have What It Takes?

https://www.investing.com/analysis/ecb-after-draghi-200425899

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-26/ecb-s-weidmann-sticks-to-view-price-gains-show-no-stimulus-need?srnd=markets-vp

Merkel met de l’ordre en Allemagne:

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-05-28/angela-merkel-s-successor-akk-no-longer-looks-secure?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-05-28/merkel-sees-succession-plan-unraveling-because-akk-not-up-to-job?srnd=premium-europe