La plupart des gouvernements se révélant incapables de gérer la pandémie chinoise sans casser les économies de leurs pays et sans supprimer les libertés démocratiques de leurs ressortissants virent à la dictature sanitaire, incompatible avec l’État de droit et la liberté économique, faute de recourir à l’immunité collective comme le fait la Suède (le seul modèle viable), pendant que les banques centrales affolées, agissant comme des pompiers-pyromanes, ont crée la plus grosse bulle artificielle d’actifs financiers de l’histoire. Ces deux acteurs étant arrivés au bout de leurs interventions désordonnées, sur fond de sur-endettement généralisé au plus haut niveau historique jamais atteint empêchant de nouvelles “relances” via la dépense, la déstabilisation politico-économique et sociale globale ne peut que s’aggraver et les bulles d’actifs (actions, métaux précieux, monnaies -euro en particulier, une monnaie artificiellement fabriquée qui n’est adossée à aucun État-) éclater au profit du dollar US et des obligations d’État US, les deux refuges de dernier ressort. Nous avons cette semaine cassé nos arbitrages (sans pertes) et recommencé à traiter à la baisse les actions US via les trois indices US (Nasdaq, DJIA, S&P500) -sans prendre de position sur les bourses européennes déjà plombées-, l’argent-métal (mais pas l’or certes baissier mais qui a moins de potentiel de baisse que l’argent), le pétrole, les actions des sociétés minières et les monnaies (euro, CHF), tout en conservant nos achats de protection du dollar US et des US Treasury Bonds. Stratégie qui devraient se révéler payante en octobre tant en raison de la situation actuelle que de la saisonnalité historique des marchés qui va dans ce sens. Nonobstant les élections US qui promettent un chaos violent en novembre et la Chine qui accroit en toute impunité ses violations du droit international.

La plupart des gouvernements se révélant incapables de gérer la pandémie chinoise sans casser les économies de leurs pays et sans supprimer les libertés démocratiques de leurs ressortissants virent à la dictature sanitaire, incompatible avec l’État de droit et la liberté économique, faute de recourir à l’immunité collective comme le fait la Suède (le seul modèle viable), pendant que les banques centrales affolées, agissant comme des pompiers-pyromanes, ont crée la plus grosse bulle artificielle d’actifs financiers de l’histoire. Ces deux acteurs étant arrivés au bout de leurs interventions désordonnées, sur fond de sur-endettement généralisé au plus haut niveau historique jamais atteint empêchant de nouvelles “relances” via la dépense, la déstabilisation politico-économique et sociale globale ne peut que s’aggraver et les bulles d’actifs (actions, métaux précieux, monnaies -euro en particulier, une monnaie artificiellement fabriquée qui n’est adossée à aucun État-) éclater au profit du dollar US et des obligations d’État US, les deux refuges de dernier ressort. Nous avons cette semaine cassé nos arbitrages (sans pertes) et recommencé à traiter à la baisse les actions US via les trois indices US (Nasdaq, DJIA, S&P500) -sans prendre de position sur les bourses européennes déjà plombées-, l’argent-métal (mais pas l’or certes baissier mais qui a moins de potentiel de baisse que l’argent), le pétrole, les actions des sociétés minières et les monnaies (euro, CHF), tout en conservant nos achats de protection du dollar US et des US Treasury Bonds. Stratégie qui devraient se révéler payante en octobre tant en raison de la situation actuelle que de la saisonnalité historique des marchés qui va dans ce sens. Nonobstant les élections US qui promettent un chaos violent en novembre et la Chine qui accroit en toute impunité ses violations du droit international.

L’image contient peut-être : nourriture, texte qui dit ’The Economist Our US Senate forecasting model Quantum computing's excited state The world's toughest business school After RBG SEPTEMBER26TH-OCTOBER2ND2020 Why are so many governments getting it wrong?’
Le seul moyen d’en finir avec la pandémie du virus chinois, c’est que le plus de gens l’attrapent pour aboutir à une immunité collective. Pas de mettre des muselières aux gens et ainsi les réduire à l’esclavage comme des chiens galeux.
COVID World… Resist!
COVID 19 is being used to create a global fascist dictatorship

Authored by Iain Davis via Off-Guardian.org, COVID 19 is being used to create a global fascist dictatorship. From New Zealand to the the U.S, so called western democracies have adopted and developed the Chinese model of technocracy to create a single biosecurity State. This globalist corporate State is to be centrally controlled and administered by…

Lire la suite

________________

Coronavirus : la Suède a-t-elle atteint l’immunité collective ?

____________

Voir, important: recommandations boursières et autres, Jusqu’où l’euro peut-il chuter ? – 100% Marchés Daily – BNP Paribas,  25 Septembre 2020

https://www.youtube.com/watch?v=QGoHpEX9mug

___________

Saisonnalité baissière des indices US en général, en année électorale US, de la fin septembre jusqu’à la mi ou fin octobre:

Seasonal pattern of the S&P 500 Index over the past 25 years:

Top historique atteint sur le S&P500 qui a peu de chances d’être dépassé en 2020 / 2021:

Formation en arc en ciel du S&P500 ultra baissière, lequel est au 25 septembre en baisse de 7,89% depuis son sommet:

Nasdaq:

Lire:
Lire, Bonne analyse
_____________

https://www.zerohedge.com/markets/nasdaq-plunge-dead-ahead-investors-dump-most-qqqs-20-years

https://www.marketwatch.com/story/european-stocks-and-dow-futures-fall-as-goldman-slashes-gdp-view-citing-lack-of-stimulus-11600933727?mod=home-page

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2020-09-24/this-bout-of-stock-market-angst-looks-much-darker?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

Les Américains sortent en masse leurs capitaux des actions:

https://www.marketwatch.com/story/stock-fund-outflows-reach-nearly-two-year-high-as-selloff-intensifies-11601043793?mod=newsviewer_click_seemore

__________________

https://www.marketwatch.com/story/why-stock-market-investors-are-starting-to-freak-out-about-the-2020-election-11600964863?mod=home-page

https://www.marketwatch.com/story/2000-redux-stock-market-election-fears-have-traders-revisiting-bush-gore-battle-11600967011?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/the-second-wave-of-a-rolling-bear-market-is-about-to-begin-says-top-forecaster-11600945948?mod=home-page

https://www.marketwatch.com/articles/fear-election-chaos-try-some-cash-secured-puts-51600939800?mod=newsviewer_click

Le risque Biden:

Biden’s capital gains tax hike may mean a big sell-off in stocks

Le danger chinois:

https://www.letemps.ch/economie/guerre-commerciale-chine-5-etatsunis-0?utm_source=Newsletters&utm_campaign=701a978d70-newsletter_eco&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-701a978d70-110148197

Encore une occasion ratée par Trump de limiter l’influence chinoise:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-24/china-clear-winner-in-trump-s-tiktok-showdown-with-china?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

https://www.capital.fr/economie-politique/donald-trump-accuse-la-chine-davoir-lache-la-plaie-du-covid-19-sur-la-planete-1381128

https://www.theorganicprepper.com/china-is-spying-on-millions-of-people-and-they-arent-in-china/

Et si la dictature de Pékin profitait du chaos électoral US pour récupérer Taïwan:

https://www.capital.fr/economie-politique/la-chine-menace-taiwan-dune-invasion-militaire-1381359

Le Covid-19 semble progresser en Europe: Négatif pour les bourses et monnaies européennes et britanniques

https://fr.investing.com/news/stock-market-news/le-risque-sanitaire-plombe-les-actions-de-la-zone-euro-1977826

https://stevenguinness2.wordpress.com/2020/09/24/will-a-second-covid-19-lockdown-coincide-with-a-no-deal-brexit/

La contraction des économies dans le monde en 2020, loin d’être enrayée, est incompatible avec une hausse des actions en général, laquelle n’est due qu’aux politiques ultra laxistes des banques centrales, désormais arrivées au bout de leurs capacités étant donné l’explosion du surendettement:

Dax allemand:

Les actions des banques européennes, au plus bas depuis 2009, plombées par les taux négatifs, sont très mal orientées:

Le pitoyable Macron et quelques autres chefs d’État ou de gouvernement de l’UE ruinent leurs pays:

Voir: La France en danger : la dette publique explose et l’activité économique rechute…

https://www.youtube.com/watch?v=KkcioxAdtCs

Excellente analyse de Patrick Artus:

https://www.challenges.fr/economie/pourquoi-la-dette-publique-conduit-a-des-hausses-d-impots_728895#xtor=CS3-89-[Pourquoi%20la%20dette%20publique%20conduit%20%C3%A0%20des%20hausses%20d’imp%C3%B4ts%20]

______________

https://www.letemps.ch/economie/multinationales-doutent-relance-francaise?utm_source=Newsletters&utm_campaign=3609a4b464-newsletter_eco&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-3609a4b464-110148197

https://fr.investing.com/news/stock-market-news/surevaluation-et-endettement-pourraient-mener-a-une-crise-financiere-selon-db-1976796

Voir: Covid : un nouveau tour de vis sanitaire qui met en péril la reprise ?

https://www.youtube.com/watch?v=mU9_V67QxTA

Reprise du dollar US et baisse de l’euro/dollar US avec 1,14 / 1,15 comme premier objectif:

Reprise du dollar US, liée à une baisse de la liquidité disponible, baissière pour les actions US:

Le dollar US reste la monnaie mondiale étant donné le poids de l’économie US dans l’économie mondiale:

Retournement baissier du ratio or/argent:

Gold, Silver Meltdown Seen As Dollar Stays Red-Hot

Objectif de baisse de l’or: entre 1.725 et 1.765 USD/oz

Voir: Why central banks stopped buying gold and ETF inflows plunged – Jeff Christian

https://www.youtube.com/watch?v=c3rGUxldFtc

https://www.marketwatch.com/story/buy-the-dip-in-gold-but-not-stocks-say-citis-global-strategists-11601030281?mod=home-page

Objectif de baisse des sociétés minières (indice GDX) entre 24,80 et 31,22

Objectifs de baisse de l’argent-métal: vers 19 USD/oz et du pétrole brut WTIC: entre 25 et 30 USD le baril

Oil heading for weekly drop as coronavirus demand concerns mount

La chute des cours des compagnies pétrolières qui devraient revenir sur leurs plus bas anticipe bien celle des prix du pétrole tout en traduisant la situation de chute de la croissance économique et de déflation globales:

Votations du 27 septembre en Suisse:

Il est à souhaiter que les Suisses votent ce dimanche 27 septembre en faveur de l’initiative de l’UDC visant à limiter l’immigration massive et à l’organiser (via le retour à un système des quotas) en sortant de la prison de Schengen, ce qui permettrait aussi d’envoyer un signal au Conseil fédéral de renégocier l’accord cadre de la Suisse avec l’UE, dont ni les milieux patronaux ni les syndicats ne veulent dans sa forme actuelle prévisible, parce qu’il s’agit de protéger la souveraineté et la prospérité de la Suisse (via des mesures compensatoires) qui sont incompatibles avec son intégration toujours plus poussée dans une UE submergée par l’immigration massive incontrôlée, le terrorisme islamiste et le déclin généralisé.

Voir: Le « Pacte pour la Migration » : découvrez la nouvelle folie de l’Union Européenne !

https://www.youtube.com/watch?v=q90VW1pmOzY

Le dégonflement du Nasdaq et la baisse des technos US (GAFAM), tous les deux encore massivement surévalués, ont empêché les autres indices boursiers US de monter alors que la saisonnalité de ces derniers permettait de penser qu’ils feraient un dernier rally avant leur chute programmée de fin septembre à la mi octobre. Indices dont les supports ayant cassé hier à la baisse, nous avons arbitré nos positions longues restantes sur le S&P500 pour dorénavant rester neutre sur tous les indices boursiers et les actions US (et européens aussi en raison du retour du virus chinois sur ce continent qui y accroit les risques de reconfinements désastreux pour les économies) pour quelques temps, sans prise de risque pour la semaine qui vient. Rien à faire non plus sur les métaux précieux et les actions des sociétés minières qui, étant montés en parallèle avec les indices boursiers US, devraient rebaisser avec eux. Nous restons acheteur des obligations d’État US, l’actif refuge le moins risqué dans un contexte de taux d’intérêt qui resteront durablement faibles, les banques centrales étant incapables de les remonter avant longtemps.

Le dégonflement du Nasdaq et la baisse des technos US (GAFAM), tous les deux encore massivement surévalués, ont empêché les autres indices boursiers US de monter alors que la saisonnalité de ces derniers permettait de penser qu’ils feraient un dernier rally avant leur chute programmée de fin septembre à la mi octobre. Indices dont les supports ayant cassé hier à la baisse, nous avons arbitré nos positions longues restantes sur le S&P500 pour dorénavant rester neutre sur tous les indices boursiers et les actions US (et européens aussi en raison du retour du virus chinois sur ce continent qui y accroit les risques de reconfinements désastreux pour les économies) pour quelques temps, sans prise de risque pour la semaine qui vient. Rien à faire non plus sur les métaux précieux et les actions des sociétés minières qui, étant montés en parallèle avec les indices boursiers US, devraient rebaisser avec eux. Nous restons acheteur des obligations d’État US, l’actif refuge le moins risqué dans un contexte de taux d’intérêt qui resteront durablement faibles, les banques centrales étant incapables de les remonter avant longtemps.

La saisonnalité historique:

https://www.marketwatch.com/story/fed-sees-interest-rates-near-zero-until-end-of-2023-sets-new-economic-conditions-to-be-met-before-raising-rates-2020-09-16?mod=home-page

Le commentaire de John Murphy de StockCharts (site auquel nous recommandons de s’abonner):

NASDAQ 100 BREAKS SHORT-TERM SUPPORT AS 50-DAY AVERAGES GIVE WAY —
S&P 500 ALSO TURNS DOWN

 | 
NASDAQ 100 TURNS DOWN… The daily bars in Chart 1 show the QQQ breaking last week’s short-term support and falling further below its 50-day moving average today. The two upper boxes in Chart 1 also show its RSI and MACD lines continuing to decline. That suggests more selling to come. It now appears likely that the QQQ could drop to its next potential support level along its July lows. The green horizontal bars in Chart 1 show that the July lows near 250 coincide with a 38% Fibonacci retracement of its March/September rally.S&P 500 LOSES MOVING AVERAGE SUPPORT… Chart 2 shows the S&P 500 also falling below its 50-day average and last week’s low. Lower prices appear likely there as well. The next level of potential support is its late July low near 3200. The Dow is holding up a little better but is likely to follow the QQQ and SPX lower.

__________________

CNBC: Apple Drops 22% From Peak, Erasing $500B in Market Cap

Les graphiques des indices boursiers US de Rambus Chartology sont eux-aussi en situation de retournement baissier:

Dow drops 370 points as tech hits market again

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-17/asia-stock-futures-edge-higher-dollar-retreats-markets-wrap?sref=KYaM6IRe

https://www.marketwatch.com/story/stock-market-is-at-the-start-of-a-selloff-says-veteran-trader-larry-williams-2020-09-18?link=sfmw_tw&mod=home-page

Important:

https://www.investing.com/analysis/tech-stocks-may-have-much-further-to-fall-200538053

https://www.marketwatch.com/story/sell-rosh-hashana-buy-yom-kippur-why-some-traders-put-stock-in-this-strategy-11600447900?mod=home-page

_________________-

Il n’y a aucun risque inflationniste aux USA:

https://www.marketwatch.com/story/feds-kashkari-says-warnings-of-uncontrollable-inflation-are-just-ghost-stories-2020-09-18?mod=home-page

The market isn’t convinced the Fed can achieve its inflation objective

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2020-09-16/fed-s-explicit-guidance-on-rates-is-full-of-loopholes?sref=KYaM6IRe

Un système financier à bout de souffle:

https://www.marketwatch.com/story/feds-kashkari-decries-absurd-us-financial-system-that-needs-bailout-every-10-years-2020-09-18?mod=home-page

Amorce d’un mouvement massif des capitaux des actions US vers les obligations d’État US:

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2020-09-17/are-stocks-losing-some-of-their-liquidity-momentum?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

https://www.gold-eagle.com/risk-stocks-q3-equities-could-lose-200-billion-wealth-funds-re-balance-portfolios-jpmorgan

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-16/jpmorgan-says-200-billion-may-flow-out-of-stocks-this-quarter?srnd=premium&sref=KYaM6IRe

http://www.agefi.com/home/marches-et-produits/detail/edition/online/article/obligataire-a-290-milliards-de-dollars-le-montant-des-emissions-dobligations-a-30-ans-et-plus-a-plus-que-double-sur-un-an-498855.html

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/foreign-holdings-us-treasuries/2020/09/16/id/987311/

A l’instar du CAC40 français, les moyennes mobiles des indices boursiers européens se croisent à la baisse:

European markets close lower amid coronavirus spike

https://www.europe1.fr/societe/coronavirus-31249-morts-en-france-13125-nouveaux-cas-en-24-heures-3992804

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-17/french-health-minister-warns-virus-spread-is-again-very-active?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

Élections cruciales en Italie:

Italians head to the polls in key test of government following the pandemic

Support précaire à 1.920 USD/oz sur l’or, résistances majeurs sur le GDX (indices des sociétés minières) et l’argent:

Graphiques baissiers de court terme en date du 18 septembre 2020:

https://www.kitco.com/commentaries/2020-09-18/Where-are-the-stops-Friday-September-18-gold-and-silver.html

Baisse possible de l’euro/dollar US en cas de cassure du support vers 1,1763 et sursaut du billet vert à court terme:

https://www.capital.fr/entreprises-marches/le-dollar-pourrait-connaitre-un-sursaut-dorgueil-face-a-leuro-le-conseil-bourse-du-jour-1380759

Quant à la Federal Reserve qui a annoncé cette semaine le maintien de son taux d’intérêt court vers zéro jusqu’à la fin 2023, elle a paniqué les investisseurs qui en ont déduit qu’il n’y aurait pas de retour à la croissance économique avant cette date.

L’élection de tous les dangers arrive aux USA puisque le vote a commencé dans certains États:

https://www.bluewin.ch/fr/infos/international/debut-du-vote-pour-la-presidentielle-440053.html

https://www.fnlondon.com/articles/goldman-says-us-presidential-race-likely-to-lead-to-extended-period-of-high-volatility-for-equities-20200918?mod=home-page&adobe_mc=MCMID%3D33797334950020055044614929989539284707%7CMCORGID%3DCB68E4BA55144CAA0A4C98A5%2540AdobeOrg%7CTS%3D1600505963

https://www.newsmax.com/finance/jareddillian/wall-street-election-winner-clear/2020/09/15/id/987058/

https://www.letemps.ch/monde/nicole-bacharan-ny-scenario-etatsunis-apres-3-novembre

Les indices boursiers US en plongeant depuis le 2 septembre sont en train d’effacer la plupart de leurs gains d’août sous le triple effet de leur saisonnalité baissière en principe jusqu’à la mi octobre, de la chute des actions technos et du Nasdaq massivement manipulés (affaire SoftBank et autres) et surévalués, de la baisse du prix du pétrole dont la demande faibli (montrant que l’économie US et mondiale reste anémiée), des nouvelles tensions USA / Chine et de l’inquiétude préélectorale aux USA, une situation de blocage voire de crise constitutionnelle (contestations judiciaires multiples des résultats) et de violence entre groupes armés en novembre étant à redouter sur fond d’épidémie de Covid 19 encore active, sans qu’il n’y ait alors de vaccin supposé protéger la population, par ailleurs ultra divisée politiquement, racialement et socialement, ne lui permettant pas de voter dans des conditions démocratiques acceptables, qui entrainerait alors une nouvelle chute de l’économie et des actifs financiers US. A court terme, tant que le support vers 3.300 du S&P500 (sur lequel nous avons toujours une position longue plutôt légère protégée par l’achat de US Treasury Bonds et des ventes du Dow Jones des Industrielles) tient, ces indices pourraient rebondir modérément mi septembre (le Nasdaq plus difficilement que les autres tant il est techniquement négatif) avant de rechuter. Nous avons couvert nos shorts sur les actions des sociétés minières, sans aller long sur ces dernières. Nous sommes donc positionné avec un faible risque pour nos portefeuilles en gestion qui, ayant été protégés par des ventes du DJIA, n’ont pas subi de dommage notable depuis la chute des indices, en l’attente de nouveaux développements.

Les indices boursiers US en plongeant depuis le 2 septembre sont en train d’effacer la plupart de leurs gains d’août sous le triple effet de leur saisonnalité baissière en principe jusqu’à la mi octobre, de la chute des actions technos et du Nasdaq massivement manipulés (affaire SoftBank et autres) et surévalués, de la baisse du prix du pétrole dont la demande faibli (montrant que l’économie US et mondiale reste anémiée), des nouvelles tensions USA / Chine et de l’inquiétude préélectorale aux USA, une situation de blocage voire de crise constitutionnelle (contestations judiciaires multiples des résultats) et de violence entre groupes armés en novembre étant à redouter sur fond d’épidémie de Covid 19 encore active, sans qu’il n’y ait alors de vaccin supposé protéger la population, par ailleurs ultra divisée politiquement, racialement et socialement, ne lui permettant pas de voter dans des conditions démocratiques acceptables, qui entrainerait alors une nouvelle chute de l’économie et des actifs financiers US. A court terme, tant que le support vers 3.300 du S&P500 (sur lequel nous avons toujours une position longue plutôt légère protégée par l’achat de US Treasury Bonds et des ventes du Dow Jones des Industrielles) tient, ces indices pourraient rebondir modérément mi septembre (le Nasdaq plus difficilement que les autres tant il est techniquement négatif) avant de rechuter. Nous avons couvert nos shorts sur les actions des sociétés minières, sans aller long sur ces dernières. Nous sommes donc positionné avec un faible risque pour nos portefeuilles en gestion qui, ayant été protégés par des ventes du DJIA, n’ont pas subi de dommage notable depuis la chute des indices, en l’attente de nouveaux développements.

September 8: Just to put things into perspective: 7 big US tech stocks, known under the acronym FANGMAN, have lost >$1tn in value over the past three trading days, equal to GDP of Indonesia.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/tesla-seffondre-150-milliards-de-dollars-partent-en-fumee-en-bourse-1379940

https://www.marketwatch.com/articles/apple-lost-180-billion-in-market-value-51599168551?mod=mw_latestnews

Goldman Sachs prévoit 33% de baisse sur Apple:

Goldman sticks with sell rating on Apple, sees 33% downside

Le Nasdaq donne l’impression d’un majeur retournement durable (pas pour quelques jours seulement) de tendance à la baisse comme celui ayant entrainé son krach de mars 2020:

Premier objectif de Fibonacci: 10.270:

Premier objectif Amazon, l’action la plus surévaluée de toutes: 2.800

« SoftBank, la grosse baleine qui a fait s’envoler puis se dégonfler le Nasdaq »

https://www.marketwatch.com/articles/softbanks-bets-on-hot-tech-stocks-may-have-fueled-techs-big-rally-51599239365?mod=hp_LEAD_3

The Untold Story of the Nasdaq Whale: SoftBank’s a Guppy; JPMorgan’s a Whale

https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/09/07/softbank-la-grosse-baleine-qui-a-fait-s-envoler-puis-se-degonfler-le-nasdaq_6051278_3234.html

SoftBank dévisse après la révélation de l’ampleur de ses paris sur la tech américaine

Voir: On sait enfin qui a fait monter le Nasdaq

https://www.youtube.com/watch?v=_teMZ1UJo5M

Voir: Bourse : a-t-on assiste a la manipulation du siècle sur le Nasdaq ?

https://www.youtube.com/watch?v=7lyqgaoZJMY

S&P500: Première chute jusqu’à la mi septembre puis reprise modérée et ensuite rechute jusqu’à la mi octobre:

La baisse des rendements et des dividendes ne plaide pas pour la hausse des indices:

https://www.challenges.fr/finance-et-marche/marches-financiers/coronavirus-les-dividendes-mondiaux-ont-chute-de-22-au-deuxieme-trimestre_724188

_____________

https://www.marketwatch.com/story/when-the-nasdaq-has-had-as-ugly-a-start-to-september-as-it-just-had-it-has-always-finished-the-month-lower-11599623691?mod=home-page

https://www.marketwatch.com/story/be-cautious-with-the-sp-500s-new-sell-signals-2020-09-10?mod=newsviewer_click

https://www.investing.com/analysis/afternoon-meltdown-sends-stocks-sharply-lower-on-september-10-200537154

Voir: Pourquoi les marchés actions (hors valeurs technos) ont fait du surplace cet été !

https://www.youtube.com/watch?v=GDFtznusNp4

Il y a plusieurs analystes qui prévoient la rechute des indices sur leur plus bas de mars 2000 d’autant que le pétrole (dont la saisonnalité est baissière jusqu’en fin décembre) chute comme alors et même un krach boursier fin 2020:

https://www.kitco.com/news/2020-09-08/How-markets-could-tank-to-March-lows-again-in-worst-case-scenario-Lyn-Alden.html

Voir: Un des plus grands bulls sur les marchés alerte sur le crash à venir

https://www.youtube.com/watch?v=eb3cY1SD4vg

Oil prices dip as inventory builds

https://www.zerohedge.com/commodities/crude-drops-saudi-price-cuts-reflect-demand-woes

Oil drops 8% to multi-month low on demand fears

https://oilprice.com/Energy/Energy-General/Oil-Prices-Fall-Below-40-On-Demand-Concerns.html

Le tableau de McClellan au 11 septembre: il n’y a que les US Treasury Bonds haussiers

Les analystes sont dans le brouillard:

Voir: Fin de semaine incertaine sur les indices – 100% Marchés Daily BNP Paribas – 11 Septembre 2020

https://www.youtube.com/watch?v=MELahAW_5sY

Voir: Le lobby des taux zéro : cela finira mal [Olivier Passet]

https://www.youtube.com/watch?v=SDqryWQIH9E

https://www.marketwatch.com/story/u-s-corporate-debt-soars-to-record-10-5-trillion-11598921886?mod=mw_latestnews

L’affreuse élection US qui vient:

Study: Riots Have Hit 48 Out Of 50 Of Largest US Cities

La dangereuse campagne sans foi ni loi de Trump[La%20dangereuse%20campagne%20sans%20foi%20ni%20loi%20de%20Trump]

https://www.marketwatch.com/story/trump-is-losing-the-support-of-the-military-according-to-poll-of-active-duty-troops-11598899093?mod=home-page

Une victoire de Trump démentie quelques jours plus tard: le scénario fou de la présidentielle:

https://www.huffingtonpost.fr/entry/trump-gagner-electionn-depasse-biden_fr_5f4f49bfc5b69eb5c0365888

Most voters see Trump, Biden as mentally unfit to be president, new poll shows

http://endoftheamericandream.com/archives/why-we-are-facing-the-biggest-election-nightmare-in-modern-american-history-no-matter-who-ends-up-winning

https://www.thestreet.com/mishtalk/economics/trump-seeks-election-night-chaos-and-is-likely-to-get-it

https://www.barrons.com/articles/this-election-could-be-really-weird-hedge-your-portfolio-51599130801?mod=hp_LEAD_1_B_3

Les États-Unis échapperont-ils à la guerre civile ? – Le courrier des stratèges

https://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/video/une-societe-multiculturelle-c-est-une-societe-multi-conflictuelle-1259168.htm

https://summit.news/2020/09/08/zuckerberg-americans-need-to-accept-election-result-could-take-weeks-to-be-confirmed/

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/jpmorgan-markets-contested-election/2020/09/02/id/985046/

Un peu avant l’élection, liquider toutes les actions et indices boursiers partout, acheter des obligations d’État, US surtout, et du VIX:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-01/u-s-election-priced-as-worst-event-risk-in-vix-futures-history?srnd=markets-vp&sref=KYaM6IRe

https://www.marketwatch.com/articles/a-disputed-election-could-sink-the-stock-market-how-to-protect-your-portfolio-51598656063?mod=mw_latestnews

Morgan Stanley Says U.S. Vote Result Delay May Boost Treasuries

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/morgan-stanley-vote-result/2020/09/09/id/986030/

Le dollar US ayant entamé un retournement à la hausse contre la plupart des monnaies (l’euro en particulier qui n’a pas pu franchir les 1,20), les métaux précieux et les actions des sociétés minières devraient baisser plus étant donné qu’ils sont montés avec les actions US en général et en raison de la baisse du dollar US qui semble terminée pour le moment. Quant aux indices boursiers US surévalués, le Nasdaq surtout en raison des niveaux de cours et des PER intenables atteints par les technos (que nous avons déconseillé d’acheter dans nos derniers commentaires), ayant fait preuve d’exubérance irrationnelle (montant un jour mais chutant le lendemain), ce qui a empêché de prendre des positions durables et a obligé à les traiter activement, ils sont entrés dans une période de correction saisonnière (avec des hauts toujours moins hauts et des bas toujours plus bas) qui pourrait durer jusqu’en octobre. Il n’y a donc lieu que de maintenir des positions longues légères sur le S&P500 seulement (avec un stop vers 3.300) en les protégeant dès à présent par des ventes de DJIA comme par l’achat modéré d’obligations d’État à long terme US (via le TMF sous-évalué) comme nous l’avons fait, les obligations étant le meilleur placement et le plus sûr en période de turbulences boursières, d’autant que la Federal Reserve a confirmé qu’elle n’a aucune intention de monter ses taux d’intérêt (et pourrait même aller vers des taux courts négatifs si la bourse US chutait plus), que l’économie US se redresse ou pas (le maintient de taux bas voire négatifs étant le meilleur environnement pour la hausse des obligations d’État), et bientôt en achetant aussi le VIX s’il casse sa résistance vers 45 à la hausse.

Le dollar US ayant entamé un retournement à la hausse contre la plupart des monnaies (l’euro en particulier qui n’a pas pu franchir les 1,20), les métaux précieux et les actions des sociétés minières devraient baisser plus étant donné qu’ils sont montés avec les actions US en général et en raison de la baisse du dollar US qui semble terminée pour le moment. Quant aux indices boursiers US surévalués, le Nasdaq surtout en raison des niveaux de cours et des PER intenables atteints par les technos (que nous avons déconseillé d’acheter dans nos derniers commentaires), ayant fait preuve d’exubérance irrationnelle (montant un jour mais chutant le lendemain), ce qui a empêché de prendre des positions durables et a obligé à les traiter activement, ils sont entrés dans une période de correction saisonnière (avec des hauts toujours moins hauts et des bas toujours plus bas) qui pourrait durer jusqu’en octobre. Il n’y a donc lieu que de maintenir des positions longues légères sur le S&P500 seulement (avec un stop vers 3.300) en les protégeant dès à présent par des ventes de DJIA comme par l’achat modéré d’obligations d’État à long terme US (via le TMF sous-évalué) comme nous l’avons fait, les obligations étant le meilleur placement et le plus sûr en période de turbulences boursières, d’autant que la Federal Reserve a confirmé qu’elle n’a aucune intention de monter ses taux d’intérêt (et pourrait même aller vers des taux courts négatifs si la bourse US chutait plus), que l’économie US se redresse ou pas (le maintient de taux bas voire négatifs étant le meilleur environnement pour la hausse des obligations d’État), et bientôt en achetant aussi le VIX s’il casse sa résistance vers 45 à la hausse.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-04/dollar-heads-for-weekly-gain-as-euro-and-technology-shares-fall?sref=KYaM6IRe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-01/euro-rises-above-key-1-20-level-for-first-time-since-may-2018?srnd=markets-vp&sref=KYaM6IRe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-09-03/euro-s-appreciation-worries-some-ecb-board-members-ft-says?sref=KYaM6IRe

https://m.huffpost.com/us/entry/11014326

L’eurozone reste en déflation:

Eurozone consumer prices fell in August for first drop in four years

____________________

Depuis 2016, les actions US (S&P500) et l’or étant montés ensemble, ils devraient maintenant corriger aussi ensemble:

Graphique du 23 juillet de Rambus Chartology (le dernier publié par lui):

Le support à ne pas casser à la baisse sur le S&P500 se situe vers 3.300 à partir duquel sa baisse pourrait s’accélérer:

Probable rebaisse de l’indice HUI des actions des sociétés minières vers 255 / 265 sur lesquelles nous sommes short via l’achat du DUST:

Forte baisse du Nasdaq et des technos US:

‘Downbeat’ US executives dump most stock in a month since 2015

https://www.ft.com/content/78ed6f29-a8ea-4c46-aba0-556eae378b79

Stock market rout continues for a second day as Dow falls 500 points

Le modèle de saisonnalité en année présidentielle US de Seasonax (le plus fiable) montre une baisse des indices boursiers US de septembre à mi-octobre, puis leur reprise jusqu’à l’élection début novembre, enfin leur rechute ensuite jusqu’à mi décembre:

Le modèle d’EquityClock dit à peu près la même chose:

C’est aussi l’avis de Tom McClellan, dont nous suivons la plupart des recommandations, qui a détecté dès  juillet 2020 le retournement de moyen terme des indices boursiers US comme le montrent les graphiques ci-dessous de son NASI que suivent les principaux analystes (en particulier NorthmanTrader):

McClellan Summation Index

The McClellan Summation Index is a market breadth indicator which was developed by Sherman and Marian McClellan. It is based on the McClellan Oscillator and add its values together, effectively running a total. The index goes up when the McClellan Oscillator is positive and goes down when it is negative. Signals can be derived from the index crossing the middle line (bullish when it’s crossing up and bearish when it’s crossing down). Other potential signals include divergences and overbought and oversold conditions. The indicator is best used in combination with other analysis techniques.

Une hausse du VIX au dessus de 45 confirmerait la baisse des indices US:

Avec 10% de plus de chute supplémentaire:

‘We could have another 10% fall, easily,’ El-Erian warns after big sell-off

Les derniers chiffres de l’emploi aux USA sont biaisés en raison de l’embauche temporaire des personnes chargées du “Census”, ils se dégradent mais surtout montrent une perte permanente d’emplois traditionnellement baissière pour le S&P500:

https://www.investing.com/news/economic-indicators/us-nonfarm-payrolls-up-1371-mln-in-august-boosted-by-census-2286457

.-

https://www.reuters.com/article/us-usa-economy/u-s-job-growth-loses-speed-as-fiscal-stimulus-ebbs-idUSKBN25V0FO

https://www.capital.fr/economie-politique/etats-unis-baisse-plus-marquee-que-prevu-des-creations-demplois-en-aout-1379619

https://www.thestreet.com/mishtalk/economics/unemployment-claims-improve-but-its-a-manipulation-mirage

Le TMF devrait monter et les taux longs US aller plus bas:

Fed’s Williams Sees ‘Extremely Strong Demand’ for Treasuries:

Dans des USA ultra divisés en proie à toujours plus de violence, sur la voie de la libanisation ainsi que le sont la France et d’autres pays européens qui ont laissé s’établir des sociétés multi-culturelles, multi-confessionnelles et multi-ethniques suicidaires pour la cohésion des Nations et leurs peuples d’origine, les Démocrates sabotent les tentatives de l’Administration Trump de supporter les populations économiquement fragilisées par le Covid 19.

Mais cette même Administration Trump a mis en place une dictature sanitaire, organisée par l’Institut CDC dirigé par Antony Fauci au profit des big pharmas (comme en Europe), hautement toxique pour les libertés individuelles et même pour la santé publique (l’efficacité et l’innocuité des vaccins étant loin d’être avérées), auquel Trump laisse carte blanche parce qu’il en espère de gagner les élections de novembre 2020:

Les préparatifs pour distribuer un vaccin contre le Covid-19 s’accélèrent aux Etats-Unis

Prédiction apocalyptique d’augmentation du Covid aux USA:

https://www.cnbc.com/2020/09/04/key-coronavirus-forecast-predicts-over-410000-total-us-deaths-by-jan-1.html

https://www.24heures.ch/pas-de-vaccination-generalisee-avant-mi-2021-selon-loms-977797674621

Combien de temps pouvons-nous tenir dans une société de la surveillance ? – Le courrier des stratèges