Le Nasdaq a tenu son support mais les marchés...

Le Nasdaq a tenu son support mais les marchés d’actions restent fragiles, nous restons donc...

Si la Federal Reserve US de Powell voulait...

La Fed de Powell doit cesser tout relèvement de son taux d’intérêt à court terme; faute...

La Federal Reserve de Powell, en faisant monter...

La Federal Reserve de Powell, en faisant monter inconsidérément les taux d’intérêt US et...

Le Nasdaq ayant cassé à la hausse ce jour, un...

Le Nasdaq ayant cassé à la hausse ce jour, un peu plus tôt que prévu, nous avons pris une...

Comme on pouvait s’y attendre, les marchés...

Comme on pouvait s’y attendre, les marchés d’actions ont ce jour nettement baissé...

Les deux principales banques centrales (Federal...

Les deux principales banques centrales (Federal Reserve US et BCE) poursuivent leur entreprise de...

La plus grande prudence est de mise sur les...

La plus grande prudence est de mise sur les marchés d’actions US et européens dont la haute...

Les banques centrales à la croisée des...

A la suite de la hausse des taux d’intérêt US par la  Federal Reserve, les banques...

Le S&P500 étant hier sorti à la hausse de son trading range qui a duré pendant près d’un mois et la montée des FAANGs continuant de pousser à la hausse le Nasdaq, nous sommes sortis hier de la stratégie long+short pour reprendre une stratégie long only sur les actions US

Le S&P500 étant hier sorti à la hausse de son trading range qui a duré pendant près d’un mois et la montée des FAANGs continuant de pousser à la hausse le Nasdaq, nous sommes sortis hier de la stratégie long+short pour reprendre une stratégie long only sur les actions US.

D’accord avec Morgan Stanley qui voit le S&P500 remonter vers 2.800 / 2.825:

Lire:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-04/equity-bulls-take-charge-as-s-p-500-tests-top-of-trading-range

D’accord avec JP Morgan qui achète les actions US et vend ou s’abstient sur les actions européennes:

https://www.cnbc.com/2018/06/04/jp-morgan-upgrades-us-stocks-downgrades-europe.html

https://www.marketwatch.com/story/stalled-investor-sentiment-gauge-points-to-stock-market-gains-baml-2018-06-01

—————————–

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-04/investor-confidence-in-euro-economy-knocked-by-italy-turmoil

http://www.atlantico.fr/decryptage/sanctions-americaines-contre-ue-raisons-europe-particulierement-vulnerable-guerre-commerciale-declaree-trump-nicolas-goetzmann-3410544.html?yahoo=1

https://www.marketwatch.com/story/falling-deutsche-bank-shares-reignite-black-swan-worries-2018-06-01

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/deutsche-bank-est-fragile-et-en-difficultes-pour-les-autorites-americaines-780329.html#xtor=AL-13

https://fr.yahoo.com/news/bourse-paris-ressaisit-malgr%C3%A9-incertitudes-073910990–finance.html

Nous avons repris à l’achat les actions individuelles Apple, Microsoft, Google, Amazon, etc. au côté des achats de calls sur les indices US

http://www.businessinsider.fr/toutes-les-annonces-de-wwdc-conference-developpeurs-apple-2018

https://www.marketwatch.com/story/apple-is-the-new-microsoft-and-thats-bullish-for-the-stock-2018-06-04

https://www.marketwatch.com/story/apples-wwdc-no-immediate-catalysts-to-get-to-1-trillion-market-cap-2018-06-04

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-01/facebook-apple-and-amazon-set-new-records-as-tech-marches-ahead

D’accord avec Goldman Sachs qui ne voit pas de bulle sur les FAANGs:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-04/no-bubble-in-faamg-as-goldman-sachs-sees-tech-ruling-for-decades

Le Nasdaq super bullish:

Ce sont les rachats massifs de leurs propres actions par les FAANGs qui poussent le marché US à la hausse:

https://www.marketwatch.com/story/tech-leads-stock-market-buyback-boom-with-companies-on-track-to-put-trillions-back-in-investor-hands-2018-06-04

Comme prévu le dollar US, qui n’a pas franchi les 95, rebaisse:

https://www.marketwatch.com/story/dollar-slumps-as-us-trade-policies-rattle-investors-2018-06-04

https://www.marketwatch.com/story/why-a-bet-against-the-dollar-makes-sense-as-trade-war-fears-fester-2018-06-04

La politique monétaire inutilement restrictive de la Federal Reserve de Powell et l’inadaptation structurelle de l’Union européenne comme de l’euro, que l’Allemagne s’obstine à refuser de réformer, sont les deux causes principales de la chute des marchés financiers émergents, US et européens, qui nécessite actuellement de protéger les positions prises via une stratégie long / short

La politique monétaire inutilement restrictive de la Federal Reserve de Powell et l’inadaptation structurelle de l’Union européenne comme de l’euro, que l’Allemagne s’obstine à refuser de réformer, sont les deux causes principales de la chute des marchés financiers émergents, US et européens, qui nécessite actuellement de protéger la plupart des positions prises via une stratégie long / short et d’attendre une clarification de la situation globale pour revenir à l’achat des actions.

Le S&P500 a finalement cassé temporairement à la baisse son support vers 2.700 signalé sur le graphique ci-dessous que nous avions publié dans notre dernier commentaire mais hésite sur la direction où aller puisqu’il n’a pas cassé les 2.740 à la hausse. C’est grâce à la hausse du Nasdaq et des technos comme des rachats de leurs propres actions par les grandes sociétés que les actions US tiennent.

 

http://www.businessinsider.com/corporate-buybacks-record-pace-goldman-sachs-warning-2018-5

Question: Quand le S&P500 va-t-il enfin casser durablement à la hausse ou à la baisse son trading range actuel?

https://www.marketwatch.com/story/when-can-the-sp-500-break-out-of-this-tight-trading-range-2018-05-31

https://www.marketwatch.com/story/watch-2750-on-the-sp-500-to-tell-whether-the-stock-market-is-about-to-climb-2018-05-24?siteid=djemMWMOT_h

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-06-01/we-re-going-nowhere-fast-that-s-ok-by-the-bulls-taking-stock

__________________________

La Federal Reserve de Powell continuant de faire monter les taux d’intérêt et le dollar US pour, officiellement, lutter de façon préventive contre une inflation qui n’existe pas et ne reviendra vraisemblablement pas fortement aux USA mais, en réalité, pour pomper la liquidité mondiale et ainsi assurer le financement des déficits US qui continuent de croitre, pourrait poursuivre sa politique jusqu’à ce que la récession revienne dans ce pays suite à l’inversion possible de la courbe des taux. C’est ce que craignent les investisseurs.

En attendant, ce sont les pays émergents fortement endettés en dollars US et leurs monnaies, leurs marchés d’actions et d’obligations qui décrochent. Mais aussi les obligations US qui baissent et, depuis quelques temps, les actions US qui, après leur stabilisation depuis plus de deux mois, ne parviennent pas à reprendre une tendance haussière. D’où le risque qu’ils baissent plus aussi. D’autant que l’Administration Trump a initié des sanctions commerciales tarifaires contre l’Europe et ses partenaires de l’ALENA (alors que c’est surtout la Chine qui pose problème) qui accroissent les incertitudes au plus mauvais moment.

Pour le moment, l’économie US va plutôt bien:

https://www.marketwatch.com/story/consumer-spending-surges-for-second-straight-month-2018-05-31

https://www.investing.com/news/economic-indicators/us-job-creation-beats-consensus-in-may-1477348

https://www.newsmax.com/finance/economy/economy-gdp-growth-spending/2018/05/30/id/863089/

https://www.cnbc.com/2018/05/30/the-trump-effect-is-keeping-bull-market-alive-yales-robert-shiller.html

____________________________

La question de la courbe des taux US:

https://www.marketwatch.com/story/feds-mester-says-market-unease-over-italy-flattening-yield-curve-hasnt-made-her-more-cautious-2018-05-31

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/fed-bullard-warns-rate/2018/05/29/id/862873/

____________________________

Emerging Market Risks Are Rising Dramatically (EEM)

https://www.zerohedge.com/news/2018-05-31/why-turkey-and-argentina-are-doomed-one-jpmorgan-chart

http://www.atlantico.fr/decryptage/20-ans-apres-crise-1997-pays-emergents-envoyer-economie-mondiale-fond-mathieu-mucherie-philippe-waechter-3405947.html

La crise argentine, signe avant-coureur d’une crise des pays émergents liée à la hausse des taux américains

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-05-29/why-some-emerging-markets-are-suddenly-melting-down-quicktake

« Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » (J-C Juncker, président de la Commission européenne, le 29 janvier 2015), autrement dit l’Union européenne a confisqué toute expression démocratique des peuples en Europe, comme l’illustre le refus de laisser s’installer au pouvoir la coalition électoralement majoritaire en Italie pour mener une action différente de la « pensée unique », et l’inadaptation structurelle de l’euro, une monnaie unique dans une zone hétérogène qui nécessite des politiques différenciées et des mécanismes de transferts de prestations comme de mutualisation des dettes. Tout cela rendant à terme impossible le maintien des institutions de l’Union européenne et de l’euro dans leurs formes actuelles sauf à accepter l’appauvrissement final de toute la zone euro (Allemagne comprise).

De telle sorte qu’en attendant les pays les plus fragiles s’endettent de plus en plus et leurs taux d’intérêt nationaux montent, ce qui fait baisser leurs marchés d’obligations et d’actions mais, finalement, touche aussi le cœur du système à savoir l’Allemagne et ses satellites immédiats dont la situation s’aggrave aussi. L’Europe est malade de l’Allemagne qui refuse toute réforme des mécanismes européens, laisse entrer l’immigration massive et n’investit pas ses surplus chez elle-même ou chez ses voisins.

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/l-europe-est-malade-de-l-allemagne-779923.html#xtor=AL-13

https://www.marketwatch.com/story/rise-of-italys-xenophobes-was-guaranteed-by-merkels-refusal-to-reform-eurozone-2018-05-29

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/01/29/31001-20160129ARTFIG00137-jacques-sapir-l-europe-federale-est-une-illusion-propagee-par-des-elites-retranchees-a-bruxelles.php

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2018/05/31/31002-20180531ARTFIG00158-les-elections-italiennes-prouvent-que-la-zone-euro-a-bascule-dans-la-post-democratie.php#xtor=AL-201

L’Allemagne, le pays le plus compétitif accumule des balances financières créditrices qu’il ne pourra jamais encaisser, les pays les moins compétitifs accumulent des balances négatives qu’ils ne pourront jamais rembourser. Jusqu’où et jusqu’à quand?

L’Euro est-il au bord de l’explosion ? En tout cas, la balance Target2 est un véritable désastre !

Il n’y a pas que les banques italiennes qui sont mal en point mais aussi la Deutsche Bank allemande.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-05-31/deutsche-bank-is-said-to-be-added-to-u-s-lists-of-problem-banks

Le Dax allemand, l’indice phare en Europe, reste encore baissier. Mais il est remonté avec les autres indices européens du fait de la stabilisation de la situation en Italie et en Espagne où des chefs de gouvernement ont été nommés, le pire c’est-à-dire l’absence de gouvernements politiques ayant été évité:

Idem pour l’Eurostoxx:

Mais l’indice boursier mondial est sur un niveau critique qui pourrait tenir:

Lire:

http://jlfmi.tumblr.com/post/174246607395/key-test-developing-for-global-equity-rally

Le US Dollar Index n’ayant toujours pas cassé à la hausse sa résistance vers 95, il n’y a pas lieu d’en acheter mais rester principalement en euro tant que cela n’intervient pas.

Le US Dollar Index reste baissier à moyen et long termes:

A noter que, dans notre système monétaire international d’instabilité chronique de monnaies de papier gagées sur le néant depuis les années 1970, le dollar US n’est pas intrinsèquement meilleur ou pire que l’euro qui se valent puisqu’ils permettent d’acheter à peu près tout à peu près partout …

La légère reprise de l’inflation en Europe pourrait inciter la BCE à ralentir voire à cesser son Quantitative Easing, ce qui ferait rebaisser le dollar US et remonter l’euro:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-05-31/euro-area-inflation-accelerates-to-fastest-in-more-than-a-year

https://www.newsmax.com/finance/edwardyardeni/draghi-save-euro-italy/2018/05/30/id/863069/

https://www.marketwatch.com/story/4-ways-the-ecb-is-preventing-an-italian-rerun-of-the-euro-crisis-for-now-2018-05-26

Le Brexit pourrait être reporté:

https://www.20minutes.fr/monde/2279607-20180529-video-royaume-uni-brexit-va-etre-encore-reporte-2023

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-05-24/eu-slams-u-k-s-fantasy-brexit-plans-as-negotiations-turn-sour

Le pétrole brut WTIC reste baissier: