La politique monétaire interventionniste et...

La politique monétaire interventionniste et restrictive de la Federal Reserve de Powell (en...

La reprise de la volatilité nous a incité à...

La reprise de la volatilité nous a incité à acheter dès l’ouverture ce jour le VIX et...

La faiblesse des prix à la consommation et à la...

La faiblesse des prix à la consommation et à la production aux USA ayant été confirmée par les...

L’éventuel retour d’une vraie...

De nombreux investisseurs s’inquiètent d’une possible résurgence de l’inflation...

Les actions US sont à nouveau plutôt...

Les actions US sont à nouveau plutôt haussières comme le montre la reprise en cours de...

La stratégie « long+short » (par opposition...

Les indices boursiers US (le Nasdaq mais aussi le S&P500 et les autres) affaiblis par les...

Nous recommandions dans notre dernier commentaire...

Nous recommandions dans notre dernier commentaire de sortir temporairement des actions...

La visibilité sur les marchés financiers...

Dans l’économie actuelle ouverte mondialisée, structurellement déflationniste en raison du...

Les indices boursiers US sur lesquels nous avons repris des positions assez importantes à la hausse dès lundi 16 avril à l’ouverture, après la mascarade cynique des frappes occidentales sur la Syrie qui n’ont fait que renforcer Assad et la Russie sur place, sont incontestablement haussiers avec pour objectif leur récent plus haut de janvier 2018

https://www.marketwatch.com/story/investors-are-gloomier-and-that-could-be-great-for-stocks-2018-04-13

https://www.investing.com/news/stock-market-news/stocks-us-futures-rise-as-earnings-season-under-way-1398093

https://www.marketwatch.com/story/why-the-vix-suggests-the-stock-market-low-is-in-2018-04-17

http://money.cnn.com/2018/04/17/investing/weak-dollar-earnings-trump/index.html?section=money_markets&utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+rss%2Fmoney_markets+%28CNNMoney%3A+Markets%29

Nous restons. par ailleurs, haussier sur le pétrole et l’argent-métal avec des positions à la hausse modérées.

Syrie:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-14/it-s-business-as-usual-for-syria-s-assad-after-u-s-led-attacks

http://www.atlantico.fr/decryptage/frappes-en-syrie-grand-spectacle-et-avenement-frappes-negociees-roland-lombardi-3364227.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-etrange-bellicisme-humanitaire-occident-en-syrie-se-double-pratique-double-standard-3364855.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/syrie-pourquoi-situation-est-tres-comparable-celle-europe-juste-avant-premiere-guerre-mondiale-philippe-fabry-3365884.html

ttps://www.zerohedge.com/news/2018-04-16/ron-paul-reacts-trumps-disastrous-syria-attack

Les opérations actuelles de diabolisation de la Russie et de ses alliés par les Anglo-saxons (USA, Royaume-Uni) et l’OTAN laissent un goût amer à ceux qui les subissent d’autant qu’il ne s’agit que d’une nouvelle farce mise en scène par des dirigeants occidentaux amnésiques et en réalité impuissants, d’où l’inutilité de les dramatiser… Il n’y a donc plus d’obstacle à se remettre à l’achat des actions US, la conséquence la plus probable de tout ce tumulte politico-militaire sciemment orchestré étant une baisse supplémentaire de la devise US, ce qui est dans l’intérêt à court terme des entreprises US

Karl Marx disait: « L’histoire se répète, tout d’abord comme une tragédie, après comme une farce ». Et  George Santayana: « Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le répéter ». C’est très exactement là où nous en sommes arrivés.

Les opérations actuelles de diabolisation de la Russie et de ses alliés (comme la Syrie ou l’Iran) par les Anglo-saxons (USA, Royaume-Uni) et l’OTAN laissent un goût amer à ceux qui les subissent d’autant qu’il ne s’agit que d’une nouvelle farce mise en scène par des dirigeants occidentaux amnésiques et en réalité impuissants visant surtout à impressionner leurs opinions publiques, d’où l’inutilité de les dramatiser…

Avec les frappes de l’OTAN en Syrie sans mandat de l’ONU les autorisant au préalable, le droit international aura été encore bafoué, les Syriens encore un peu plus sacrifiés et les islamistes ennemis de l’Occident encore un peu plus renforcés, tout cela au bénéfice d’intérêts pétroliers et gaziers qui veulent que le pétrole remonte à 100 USD  (irréaliste!) et des maitres du jeu politique et religieux dans la région du Moyen-Orient, Arabie saoudite et Israël, qui veulent en sortir l’Iran et la Russie (plus facile à envisager qu’à réaliser!). Un avertissement aura été aussi lancé à la Corée du Nord avant la rencontre à haut risque Trump/ Kim Jong Un. Quant au dictateur turc Erdogan (ami de Merkel), qui joue sur tous les tableaux, il pourra poursuivre sa répression des Kurdes tout en renforçant ses liens avec l’OTAN et l’UE… Et au prince héritier saoudien, il pourra continuer le massacre des Yéménites par la coalition sunnite qu’il dirige. Évidemment, Assad restera au pouvoir à Damas et Poutine s’abstiendra de toute riposte pouvant déboucher sur un conflit plus sérieux…

Nonobstant l’ « État Profond » américain qui aura repris le contrôle du président Donald Trump et de son gouvernement, lesquels se voulaient nationalistes et protectionnistes mais qui vont rentrer dans le rang (en signant les traités commerciaux que les multinationales veulent voir ratifiés) ou seront tout prochainement jetés à la poubelle de l’histoire à l’occasion des scandales politiques en cours orchestrés contre eux à Washington, susceptibles de se terminer par l’impeachment de Trump; les supporters conservateurs et souverainistes anglais du Brexit qui risquent de voir Theresa May, laquelle au fond le sabote parce qu’elle n’en veut pas, les marginaliser et renoncer à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne; les atlantistes européistes, qui ont trouvé dans la marionnette Macron un nouveau champion (bien médiocre mais toujours prêt à renoncer au message et aux intérêts de la France!) au service de leurs utopies mondialistes et immigrationnistes, reprenant du poil de la bête. Et les ventes d’armes un peu partout seront stimulées…

http://www.bvoltaire.fr/trump-cest-fini-2/

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-16/comey-says-trump-is-morally-unfit-to-be-president-in-interview

https://www.20minutes.fr/monde/2252827-20180411-etats-unis-donald-trump-menace-toujours-limoger-procureur-special-mueller?xtor=RSS-176

http://www.businessinsider.com/twitter-users-slam-trump-mission-accomplished-bush-2018-4

http://www.liberation.fr/planete/2018/04/14/ils-ont-frappe-une-fabrique-de-liquide-vaisselle-reactions-de-syriens-a-la-frappe-occidentale_1643415

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-15/how-105-missiles-show-assad-s-future-is-safe

https://www.zerohedge.com/news/2018-04-13/watch-former-head-british-armed-forces-tells-truth-about-syria-cut-sky-news

https://www.zerohedge.com/news/2018-04-11/former-uk-ambassador-syria-syrian-chemical-weapons-attack-was-staged-islamic-jihadi

http://www.bvoltaire.fr/macron-saligne-trump-electeurs-de-macron-toujours-fiers-de-vote/

https://francais.rt.com/france/49790-frappes-occidentales-syrie-classe-politique-france

https://fr.yahoo.com/news/edwy-plenel-mediapart-devenus-linstrument-propagande-fr%C3%A8res-musulmans-062259076.html

Il n’y a donc plus d’obstacle à se remettre à l’achat des actions US (via l’achat d’options calls SPY sur l’échéance juin), ainsi que nous l’avons fait ce jour, même si la résistance à 24.750 sur le DJIA n’a pas encore été franchie, mais pas des actions européennes ni suisses ou asiatiques qui resteront plombées par la hausse de l’euro et autres monnaies contre le dollar US; la conséquence la plus probable de tout ce tumulte politico-militaire sciemment orchestré étant une baisse supplémentaire de la devise US, ce qui est dans l’intérêt à court terme des entreprises US.

Big Short Squeeze Coming For The S&P 500? (SPY)

http://www.marketoracle.co.uk/Article62046.html

https://www.marketwatch.com/story/7-reasons-to-stop-worrying-and-instead-stick-with-stocks-2018-04-10

Tout en conservant des positions longues modérées sur les actifs pétroliers, l’argent-métal (mais pas l’or, le métal jaune étant étant trop cher par rapport au métal blanc).

http://www.businessinsider.com/oil-demand-is-soaring-tightening-market-2018-4

https://www.marketwatch.com/story/heres-why-credit-suisse-just-boosted-its-oil-price-forecast-by-18-2018-04-13

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-13/goldman-sachs-says-you-must-own-commodities-in-these-tense-times

La croissance US reste forte:

https://www.investing.com/news/stock-market-news/stocks–us-futures-move-higher-in-key-week-for-earnings-retail-sales-on-tap-1395889

https://www.marketwatch.com/story/how-the-stock-market-reacts-to-earnings-will-be-telling-2018-04-14

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-16/global-growth-expected-to-remain-robust-through-2019-iif-says

https://www.marketwatch.com/story/us-retail-sales-spring-back-06-in-march-after-three-straight-declines-2018-04-16

https://www.cnbc.com/2018/04/16/bank-of-america-q1-earnings-2018.html

La croissance européenne reste faible, pas d’actions européennes:

Surprise, Surprise, Surprise! Europe Economic Surprise Index Craters and Russian 5Y CDS Spikes

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-16/realism-replaces-euphoria-for-eurozone-as-economists-cut-outlook

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-16/tsipras-fights-on-all-fronts-as-greece-is-back-in-the-spotlight

http://www.businessinsider.com/greece-turkey-secret-war-dogfights-aegean-sea-2018-4

https://www.zerohedge.com/news/2018-04-13/myth-european-democracy-shocking-revelation

Au Japon, Abe pourrait perdre le pouvoir, pas d’actions japonaises:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-16/japan-scandals-push-abe-s-support-near-historical-danger-zone

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-04-14/japanese-protesters-demand-liar-abe-s-resignation-over-scandal