Trump et quelques autres dirigeants politiques...

Trump et quelques autres dirigeants politiques poursuivant leurs manipulations des opinions...

Il importe dans les marchés financiers...

Il importe dans les marchés financiers incertains actuels de rester le plus possible sous-engagé...

Trump ayant correctement identifié les deux...

Trump ayant correctement identifié les deux ennemis de sa politique et des USA, la Federal Reserve...

Ayant le 20 août pris les profits sur nos achats...

Ayant le 20 août pris les profits sur nos achats de calls sur le Nasdaq et aussi pris la...

Pas de changement de stratégie 2xlong pour...

Pas de changement de stratégie 2xlong pour 1xshort sur les indices boursiers US, prochain...

Dans des marchés chahutés par toutes sortes de...

Dans des marchés chahutés par toutes sortes de pressions contradictoires et de prévisions...

Avec l’effacement de leurs gains de tout...

Avec l’effacement de leurs gains de tout juillet, la correction temporaire estivale prévue...

A LA CROISÉE DES CHEMINS. Les indices boursiers...

A LA CROISÉE DES CHEMINS. Les indices boursiers US (dont nous ne sommes finalement que...

Le plus haut cyclique temporaire du S&P500, et autres indices boursiers US, étant toujours dû vers 3.060 le 22 juillet avant leur habituelle correction estivale jusqu’à la mi-août, nous sortirons toutes nos positions longues sur lesdits indices (prises principalement sous la forme d’achats d’options calls sur le S&P500) les 22 ou 23 juillet, 3.060 atteint ou pas, mais conserverons les achats d’options puts sur le S&P500, déjà effectués, pour tirer partie de ladite correction et aussi les positions longues modérées sur les ETF des sociétés minières et de l’argent-métal que nous avons prises cette semaine lorsque ce métal (proche de son plus bas historique par rapport aux autres métaux donc susceptible de se reprendre) a rebondi (tout en restant toujours à l’écart de l’or, sur-évalué dans le contexte actuel de déflation et de dollar US fort par les achats chinois et russes dans le but illusoire de déstabiliser ledit dollar US qui restera encore longtemps sans compétiteur au sein du SMI).

Le plus haut cyclique temporaire du S&P500, et autres indices boursiers US, étant toujours dû vers 3.060 le 22 juillet avant leur habituelle correction estivale jusqu’à la mi-août, nous sortirons toutes nos positions longues sur lesdits indices (prises principalement sous la forme d’achats d’options calls sur le S&P500) les 22 ou 23 juillet, 3.060 atteint ou pas, mais conserverons les achats d’options puts sur le S&P500, déjà effectués, pour tirer partie de ladite correction et aussi les positions longues modérées sur les ETF des sociétés minières et de l’argent-métal que nous avons prises cette semaine lorsque ce métal (proche de son plus bas historique par rapport aux autres métaux donc susceptible de se reprendre) a rebondi (tout en restant toujours à l’écart de l’or, sur-évalué dans le contexte actuel de déflation et de dollar US fort par les achats chinois et russes dans le but illusoire de déstabiliser ledit dollar US qui restera encore longtemps sans compétiteur au sein du SMI).

On ne peut rien faire contre les cycles boursiers, d’autant que la chute du volume du Nasdaq, en particulier, signale l’imminence d’un top temporaire.

Lire:

https://stockcharts.com/articles/tac/2019/07/tom-mcclellan-qqq-volume-showing-us-sign-of-a-top.html

________

Charts show the S&P 500 could be due for a correction, Jim Cramer says

La Fed de Powell doit impérativement, ainsi que le réclame avec raison le président Trump quasiment chaque jour, changer sa politique monétaire qui reste restrictive non pas parce que l’économie US a actuellement besoin de soutien mais pour corriger ses propres erreurs, en particulier les hausses successives de son taux directeur alors que les USA sont en inflation quasi zéro donc en déflation, la réduction de son bilan qui continue d’où certains problèmes de liquidités comme de financement des déficits publics et surtout l’inversion suicidaire de la courbe des taux d’intérêt US qu’elle a provoqué. Sinon tout cela conduira probablement les USA à la récession en 2020 et fera gagner la présidentielle à un démocrate qui conduira ce pays à un désastre.

https://www.marketwatch.com/articles/meryl-witmer-of-eagle-capital-partners-on-the-stock-market-and-2020-democratic-candidates-51562981039?mod=mw_latestnews

https://www.cnbc.com/2019/07/11/byron-wien-markets-are-terrified-of-far-left-sanders-and-warren.html

A voir: Trump sera-t-il réélu en 2020 ?

https://www.youtube.com/watch?v=S9eFYzYPmrU

La courbe des taux US reste inversée (en dessous de zéro):

Il faut donc qu’elle baisse au plus vite son taux directeur plusieurs fois, qu’elle stoppe la réduction de son bilan et qu’elle reprenne le Quantitative Easing, voire applique la Théorie Monétaire Moderne, ce qui aidera aussi à la moindre sur-évaluation du dollar US dont les USA et aussi le monde entier souffrent. Rien de tout cela n’est hélas acquis même si c’est en partie probable en raison des pressions politiques de Trump qui iront crescendo.

https://app.hedgeye.com/insights/76425-powell-has-lost-all-credibility

Il ne faut évidemment pas que la Fed aille comme en Europe et au Japon vers des taux courts négatifs qui posent de nombreux problèmes et ont perdu leur efficacité:

Important, Voir: Et si les taux trop bas négatifs étaient mauvais pour l’économie?

https://www.youtube.com/watch?v=BNSE6zCU6sk

D’où l’intérêt de mettre en place la TMM qui a beaucoup d’avantages mais pas les inconvénients des taux négatifs:

Voir:


https://www.youtube.com/watch?v=c5T_4Cvvucs

A noter que baisser son taux directeur fera remonter les taux à long terme, et donc chuter les obligations tout en soutenant les actions selon le principe des vases communicants, en risquant de faire monter le dollar US plus encore (ce qui serait très négatif pour l’or…); raison pour laquelle il faudra bien organiser en parallèle au niveau de l’Administration Trump (du Treasury Departement de Steve Mnuchin) une intervention monétaire monétaire massive pour faire baisser le billet vert.

https://www.cnbc.com/2019/07/15/wall-street-sees-chance-that-trump-takes-action-to-weaken-the-dollar.html

https://www.marketwatch.com/story/heres-how-currency-intervention-works-2019-07-12?mod=mw_theo_homepage

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-07-18/mnuchin-currency-remark-seen-raising-risk-of-fx-intervention?srnd=markets-vp

https://www.newsmax.com/finance/markets/trump-weaker-dollar-hard/2019/07/18/id/924966/

https://www.newsmax.com/politics/mnuchin-dollar-policy/2019/07/18/id/924961/

Plusieurs bons analystes pensent ainsi que les taux à 10 ans ne baisseront pas plus bas que les 2% environ actuels et remonteront vers les 3%.

https://www.marketwatch.com/story/treasury-yields-hold-ground-as-fed-remains-in-focus-2019-07-19?mod=hp_markets

US Treasury yields tick higher amid hopes of a Fed rate cut

Lire, 4 commentaires très importants:

https://stockcharts.com/articles/tac/2019/07/tom-mcclellan-upturn-ahead-for-t-bond-yields.html

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2019-07-12/franklin-s-rationale-for-3-u-s-yields-are-just-too-logical

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-07-11/a-152-billion-contrarian-says-10-year-treasuries-may-get-to-3?srnd=premium-europe

https://stockcharts.com/members/articles/pring/2019/07/bond-yields-may-not-be-headed-lower-after-all.html

Le dollar US reste haussier:

En somme, il se déroule en ce moment une tragédie américaine: Alors que Trump est le président des USA qui a crée la plus longue et forte croissance économique de l’histoire de ce pays et fait baisser le chômage à son plus bas niveau historique, par suite de ses politiques de baisse massive des impôts, comme de dérégulation, et d’affrontement contre les pays exportateurs étrangers (Chine et autres), qui envahissent le marché US de leurs productions à bas coûts, par suite des dévaluations compétitives de leurs monnaies contre le dollar US; il a, en revanche, commis la tragique erreur de nommer à la tête de la Federal Reserve Jay Powell, le plus incompétent et malfaisant des banquiers centraux de l’histoire des USA, qui casse systématiquement la politique « pro-growth » de Trump pour lui faire perdre sa réélection en 2020 au profit des « Démocrates », dont le bilan se solde déjà par une hausse destructrice sans précédent de son taux directeur alors que l’inflation a disparu, le mini krach boursier de 2018 (-20% sur le S&P500) et une inversion jamais vue des taux d’intérêt US annonciatrice d’une récession à partir de 2020. En réalité, il faudra renvoyer Powell et son gang s’ils ne font pas leur travail pour sauver l’économie US.

Lire, important:

https://www.capital.fr/entreprises-marches/taux-dinteret-lhistoire-prouve-quune-inversion-de-la-courbe-augmente-le-risque-de-recession-1341549

https://markets.businessinsider.com/news/stocks/next-recession-forecast-new-york-fed-model-highest-since-2009-2019-7-1028338398

La Fed de Powell continue de nier l’évidence du caractère actuellement déflationniste et à terme récessionniste de l’inversion jamais vue de la courbe des taux US, ahurissant…

Williams says the yield curve isn’t a magic ‘oracle’ for predicting a recession

https://www.spglobal.com/marketintelligence/en/news-insights/latest-news-headlines/50868639

Powell, étant un juriste et non pas un économiste, est non seulement incompétent mais encore il est incapable de délivrer une communication compréhensible et de mettre de l’ordre dans la Fed dont chaque membre déclare à n’importe quel moment tout et son contraire… S’il ne délivre pas de baisse de son taux directeur fin juillet un second massacre boursier pourrait intervenir.

____________

Incidemment, nommer Lagarde, juriste et non pas économiste elle-aussi, la patronne du FMI à la tête de la BCE, en remplacement de Super-Mario Draghi le sauveur de l’euro, est un mauvais choix;

https://www.letemps.ch/economie/fmi-75-ans-toujours-impopulaire-rigide?utm_source=Newsletters&utm_campaign=942a7fc30c-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_56c41a402e-942a7fc30c-110148197

_____________

la Fed c’est la maison des fous…

https://www.marketwatch.com/story/feds-rosengren-says-interest-rate-cut-not-needed-2019-07-19?mod=mw_theo_homepage

https://www.cnbc.com/2019/07/18/fed-clarifies-williams-speech-that-market-took-as-signal-of-a-rate-cut.html

Fed’s Williams: ‘Act quickly’ to lower rates rates during ‘economic distress’

Fed’s Evans comfortable with ‘a couple’ rate cuts before the end of the year

Powell says ‘uncertainties’ have increased chances of a rate cut

https://www.zerohedge.com/news/2019-07-18/precog-fed-vice-chair-clarida-says-fed-shouldnt-wait-economy-turn-down-cut-rates

Voir: Chris whalen explains why he doesn’t expect a Fed rate cut until late 2019:

https://www.youtube.com/watch?v=–IdeUIjC10

Voir: Expect DOW plunge if interest rates don’t drop

https://www.youtube.com/watch?v=2Fcvk9sffrc

The Fed could be about to disappoint the market, warns Well Fargo Securities

Nous n’avons donc pris cette semaine que des positions longues modérées sur les ETF des sociétés minières et de l’argent-métal lorsque ce métal (proche de son plus bas historique par rapport aux autres métaux en particulier l’or donc susceptible de se reprendre) a rebondi (tout en restant toujours à l’écart de l’or trop cher).

 
Ce n’est pas l’or qu’il faut acheter mais les actions des sociétés minières productrices d’or et d’argent-métal, et un peu d’argent, via un ETF

Gold Price Forecast: Predicting Gold Above $1,500? Read This. | Gold Eagle

OUBLIEZ L’OR | Vous Irez Plus Loin Avec Ces Actions

Le pitoyable Powell et le FOMC ayant heureusement capitulé, le nouveau président de la Federal Reserve s’appelle désormais Donald Trump… Ce qui met un terme, espérons le durable, à la pseudo indépendance de ladite Fed et va permettre d’en finir avec l’inversion économiquement hyper dangereuse de la courbe des taux d’intérêt US; la poursuite de la hausse des indices boursiers US, en particulier du S&P500 vers 3.060, avant leur habituelle correction cyclique estivale temporaire qui devrait commencer vers le 22 juillet, est ainsi (sauf revirement de dernière minute) assurée.

Le pitoyable Powell et le FOMC ayant heureusement capitulé, le nouveau président de la Federal Reserve s’appelle désormais Donald Trump… Ce qui met un terme, espérons le durable, à la pseudo indépendance de ladite Fed et va permettre d’en finir avec l’inversion économiquement  hyper dangereuse de la courbe des taux d’intérêt US; la poursuite de la hausse des indices boursiers US, en particulier du S&P500 vers 3.060, avant leur habituelle correction cyclique estivale temporaire qui devrait commencer vers le 22 juillet, est ainsi (sauf revirement de dernière minute) assurée.

Art Laffer: No Reason to Have Independent Federal Reserve:

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/art-laffer-federal-reserve-economy/2019/07/08/id/923720/

Art Laffer says the Fed should be controlled by the president and Congress

Stephen Moore: ‘Very Tight’ Fed Is ‘Strangling Growth’ in US:

https://www.newsmax.com/politics/stephen-moore-federal-reserve-economic-adviser/2019/07/07/id/923600/

Premier objectif S&P500: 3.060

Lire: La capitulation de Powell et du FOMC: Powell Says Fed Has Room to Cut, May Have Kept Policy Too Tight

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-07-11/powell-says-fed-has-room-to-cut-may-have-kept-policy-too-tight

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-07-10/powell-signals-openness-to-rate-cut-as-uncertainty-dims-outlook?srnd=premium-europe

La courbe des taux d’intérêt US se redresse déjà, en raison de la perspective de baisse des taux courts et de hausse des taux longs, ce qui devrait faire chuter les obligations et monter les actions. Trump pourrait bien avoir, en ce mois de juillet 2019, sauvé sa réélection de 2020.

https://www.zerohedge.com/news/2019-07-08/trumps-approval-rating-hits-highest-point-presidency-new-poll-reveals

Lire : Tom McClellan: Upturn Ahead for T-Bond Yields

https://stockcharts.com/articles/tac/2019/07/tom-mcclellan-upturn-ahead-for-t-bond-yields.html

Les formations haussières « en diamants » des indices boursiers US ont cassé à la hausse…

Lire: Morgan Stanley Says It’s Time to Sell Stocks et elle s’est encore trompée

https://www.marketwatch.com/articles/sell-stocks-as-weak-growth-trumps-interest-rate-cuts-morgan-stanley-warns-51562599924?mod=newsviewer_click

Nous reviendrons plus en détail sur tout cela prochainement.