Annexes à notre dernier...

Gilets jaunes. vers une guerre civile? https://www.youtube.com/watch?v=skddjC5j4cc François...

L’Union européenne restant à l’agonie...

L’Union européenne restant à l’agonie et, en son sein, la France étant entrée en guerre...

Étant donné que c’est la politique...

Étant donné que c’est la politique monétaire ultra restrictive de la Federal Reserve de...

C’est la guerre entre le président Trump...

C’est la guerre entre le président Trump et le Trésor US ensemble contre la Federal Reserve...

S’il est vain d’essayer de prévoir...

S’il est vain d’essayer de prévoir le point bas intermédiaire des indices boursiers...

Bien que les multiples tentatives de reprise des...

Bien que les multiples tentatives de reprise des indices boursiers US aient été contrées ces...

La baisse actuelle des marchés d’actions,...

La baisse actuelle des marchés d’actions, provoquée aux USA par l’inversion de la...

L’inversion subite de la courbe des taux...

L’inversion subite de la courbe des taux US, tant redoutée, a eu un effet baissier massif...

Comme prévu, les indices boursiers US et le dollar US remontent pendant que les indices boursiers en Europe mais aussi presque partout ailleurs et les principales monnaies baissent

Comme prévu, les indices boursiers US et le dollar US, qui demeure la principale monnaie internationale, remontent (c’est un phénomène de « Flight to Quality », Trump restant le principal dirigeant occidental dans lequel les gens ont le plus confiance) pendant que les indices boursiers en Europe, mais aussi presque partout ailleurs, et les principales monnaies, européennes en particulier, baissent (les principaux dirigeants européens -Juncker, Merkel, May et Macron- étant de plus en plus lamentables, déconnectés et rejetés). Quant à l’euro, accroissant les différences structurelles entre les Etats l’ayant adopté et n’étant pas une monnaie nationale émise par un État souverain, il ne fonctionne plus dans le cadre du grand retour des États-nations.

Étrange:

https://www.fdesouche.com/852961-macron-may-merkel-juncker-les-principaux-dirigeants-europeens-nont-pas-denfants#

Général Gomart : « l’invasion de l’Europe par les migrants est programmée, contrôlée et acceptée »

Teresa May ayant trahi le Royaume-Uni, le parlement britannique devrait rejeter le 11 décembre son accord de Brexit avec l’UE pire qu’un Brexit sans accord:

https://moneymaven.io/mishtalk/economics/hypocrite-theresa-may-in-bed-with-the-eu-while-chastising-the-uk-parliament-uZoyr5jYFEyCbNf-55fS2Q/

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-27/trump-warns-on-brexit-deal-draghi-s-legacy-tariff-war-eco-day?srnd=markets-vp

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-26/trump-says-brexit-deal-could-mean-u-k-can-t-trade-with-u-s?srnd=markets-vp

Une mention spéciale doit être attribuée au pire président que la République française a eu de toute son histoire, Macron (un exhibitionniste immature, dégénéré et incompétent, à l’égo démesuré détestant son pays et son peuple -les « sans-dents » dont se moquait déjà Hollande-, n’agissant que pour leur imposer la mondialisation et l’européanisation forcées) que les Français ont fait l’erreur d’élire par défaut en 2017; lequel, agissant comme le gauleiter de l’UE et de l’Allemagne en France, provoque dans ce pays une situation de révolte prérévolutionnaire pire que Mai 1968, peu éloignée de 1789. Les seules solutions pour calmer cette situation insurrectionnelle étant de faire cesser les violences policières, de donner satisfaction aux revendications basiques des plus pauvres, puis que Macron démissionne de son mandat ou qu’il dissolve l’Assemblée nationale pour provoquer de nouvelles élections présidentielles ou législatives.

 

https://nos-medias.fr/video/thierry-ardisson-macron-est-le-gauleiter-de-juncker

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/02/06/31001-20170206ARTFIG00209-emmanuel-macron-et-le-reniement-de-la-culture-francaise.php

.

https://www.liberation.fr/france/2018/11/30/monsieur-le-ministre-de-l-interieur-il-faut-renoncer-a-l-usage-des-grenades-gli-f4_1695218

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/emmanuel-macron-a-l-origine-de-la-guerre-entre-renault-et-nissan-1574535.html

_________________

Macron cache-t-il son homosexualité derrière son mariage bidon avec Brigitte de 25 ans son ainée?

Pour l’avoir affirmé, Michel Onfray est interdit d’enseignement et de médias.

Quand Facebook censure la photo d’Emmanuel Macron à Saint-Martin pour «nudité et actes sexuels»

https://francais.rt.com/france/55961-quand-facebook-censure-photo-emmanuel-macron-saint-martin-pour-nudite-actes-sexuels

___________________

https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/video-segolene-royal-a-emmanuel-macron-on-na-pas-le-droit-de-semer-le-desordre-avec-des-decisions-qui-mettent-les-francais-en-rage_3075539.html#xtor=AL-79-[article_video]-[connexe]

https://www.businessinsider.fr/classement-pays-union-europeenne-ou-la-pression-fiscale-a-augmente-eurostat/

Macron l’imposteur absolu

Lire:

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Macron,_un_mauvais_tournant-9791020904768-1-1-0-1.html

___________

https://fr.sputniknews.com/france/201811281039090133-france-bercy-deficit-erreur/

https://francais.rt.com/economie/55613-cour-comptes-etrille-vente-aeroport-toulouse-chinois

Les prochaines trahisons de Macron, s’il n’est pas empêché avant, consisteront à renoncer au siège de la France comme membre permanent du CS de l’ONU au profit de l’UE c’est-à-dire de l’Allemagne et à intégrer l’Armée française dans une Armée européenne c’est-à-dire allemande…

L’Allemagne insiste pour que la France cède son siège permanent à l’ONU

https://www.marianne.net/monde/allemagne-onu-conseil-securite-nations-unies-chevenement

Toute la pourriture politique au pouvoir actuellement dans les quatre principaux pays européens sera balayée lors des prochaines élections européenne de 2018 qui verront le triomphe des patriotes dans la tendance Salvini en Italie :

https://www.zerohedge.com/news/2018-11-29/blain-european-elections-may-will-see-entire-eu-leadership-replaced

Tout cela reflète l’état du monde: A part les USA, pour quelques temps encore en croissance économique, l’Europe et les pays émergents (BRICs en particulier) vont de mal en pis. Même en Suisse, la croissance se contracte négativement:

https://www.marketwatch.com/story/swiss-economy-mirrors-weakness-in-eurozone-2018-11-29?mod=newsviewer_click

A ce propos, les Suisses, ayant hélas rejeté l’initiative visant à instaurer la primauté des juges et du droit suisses sur les juges et le droit internationaux, doivent cesser de se faire manipuler par l’Union européenne à laquelle ils font cadeau en pure perte de milliards de francs suisses (au titre des politiques structurelles dites de cohésion) et ouvrent leurs portes à des centaines de milliers de frontaliers généreusement rémunérés, sans obtenir de ladite UE l’équivalence de leur bourse des actions. Le pire serait évidemment que la Suisse adhère à l’UE et/ou adopte l’euro à la place du franc suisse, alors qu’elle peut relancer l’AELE avec le Royaume-Uni qui va en sortir et quelques autres pays européens qui ne veulent pas y entrer.

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-28/eu-doesn-t-see-case-for-green-light-on-swiss-stock-exchange?srnd=premium-europe

https://www.gatestoneinstitute.org/13359/switzerland-eu-accession

La Suisse doit refuser d’accepter le pacte de l’ONU sur les migrations:

https://fr.gatestoneinstitute.org/13292/nations-unies-migration-droit-homme

https://www.bluewin.ch/fr/infos/suisse/les-suisses-contre-le-pacte-des-migrations-176520.html

Notre premier objectif de hausse sur le S&P 500 reste 2.820, sur lequel nous prendrions une bonne partie de nos profits sur nos achats actuels d’options calls sur les trois indices US, le S&P 550, le DJIA et le Nasdaq (ayant vendu nos puts dès le début de la semaine dernière, nous n’avons heureusement plus aucune position short sur ces marchés). Après, on examinera alors ce qu’il y aura lieu de faire.

L’indice représentant le plus d’actions US est bien parti pour poursuivre son rally de fin d’année:

S&P 500 stuck in a trading range for another 8-months?

_________________

Le dollar US remonte et l’euro baisse:

______________________

Comme le montre le graphique de long terme publié le 28 novembre 2018 par Rambus ci-dessous, face à un dollar US qui monte, l’or n’a pas beaucoup d’autre issue que de baisser (idem pour les actions des sociétés minières):

________________________________

______________________

Que ce soit à court ou à plus long terme, les marchés d’actions européens, comme leur indice phare le Dax allemand, sont en situation très baissière (ne pas y investir):

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-29/germany-s-economy-faces-hit-from-trump-s-autos-fixation-chart?srnd=premium-europe

_________________________________

La très forte chute du pétrole, ultra déflationniste au plan mondial, n’est toujours pas stabilisée. S’il remonte à court terme, il n’ira pas bien haut:

_______________________________

Les capitaux continuent de se désinvestir des marchés d’actions partout, pour revenir en cash, ce qui est négatif pour eux à terme (dans la perspective de 2019 en particulier):

Bubble Burst? Smart Money Flow Index Continues To Decline To 1995 Levels

Les actions chinoises et le yuan vont-ils continuer de s’effondrer?

https://www.zerohedge.com/news/2018-11-29/china-pmi-plunges-29-month-lows-nears-economic-contraction

_____________________

A noter que cette semaine deux évènements positifs pour  les actifs US sont intervenus: d’une part, la communication de la Federal Reserve de Powell, que Trump continuait avec raison de mettre sous pression pour qu’elle cesse de relever ses taux d’intérêts et de réduire son bilan, qu’elle allait ralentir le caractère restrictif de sa politique monétaire et, d’autre part, l’accord entre Trump et Xi Jin Ping pour que les USA et la Chine gèlent leurs tarifs douaniers sur leurs niveaux actuels sans les augmenter à court terme et qu’ils entament une grande négociation sur tous les aspects de leurs relations bilatérales.

https://www.capital.fr/entreprises-marches/wall-street-accueille-avec-enthousiasme-des-propos-du-patron-de-la-fed-1317731

https://www.marketwatch.com/story/fed-officials-eye-december-rate-hike-but-stress-path-from-there-is-uncertain-minutes-2018-11-29

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-29/fed-sees-rate-hike-soon-sets-stage-for-more-flexible-path?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-28/powell-sees-solid-economic-outlook-as-rates-just-below-neutral?srnd=premium-europe

https://www.zerohedge.com/news/2018-11-28/why-powells-speech-today-was-stroke-genius

_____________________

https://www.zerohedge.com/news/2018-12-01/trump-xi-dinner-concludes-applause-lasted-longer-expected

https://www.marketwatch.com/story/us-to-delay-china-tariffs-after-trump-xi-dinner-meeting-at-g-20-in-buenos-aires-2018-12-01

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-12-01/trump-opens-dinner-china-s-xi-with-truce-in-trade-war-at-stake?srnd=premium-europe

En raison de la rapidité (quelques jours) et de l’ampleur (presque tous leurs gains de l’année 2018 ont été effacés) de la chute des indices boursiers US qui vient de se produire, il est probable qu’ils vont entamer une reprise limitée de fin d’année avant que prenne place leur Bear Market des années 2019 / 2020

En raison de la rapidité (quelques jours) et de l’ampleur (presque tous leurs gains de l’année 2018 ont été effacés) de la chute des indices boursiers US qui vient de se produire, il est probable qu’ils vont entamer prochainement une reprise saisonnière limitée traditionnelle de fin d’année avant que prenne place leur Bear Market des années 2019 / 2020.

https://www.letemps.ch/economie/gafa-seffondrent-bourse

Graphique saisonnier du S&P 500 qui a tendance à monter de la fin novembre à la fin décembre avec les autres indices boursiers US:

Très fort support sur le S&P500 vers 2.600 / 2620, résistance vers 2.820:

Lire, important:

https://www.cnbc.com/2018/11/21/self-proclaimed-stubborn-bull-sees-santa-rally-wiping-out-losses.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-22/asia-stocks-to-slip-end-weekly-drop-pound-jumps-markets-wrap

Bear Market à venir dont les causes structurelles tiennent à l’échec économique, monétaire, politique et social de la mondialisation, qui est en fin de cycle.

Échec économique dans la mesure où les déséquilibres gigantesques de commerce extérieur entre pays ne peuvent plus être corrigés que par un fort protectionnisme, à terme synonyme de moindre croissance des entreprises exportatrices, d’où la baisse de leurs bénéfices à venir ;

échec monétaire dans la mesure où les principales banques centrales, ne produisant plus que des mauvaises monnaies, ont entrepris de réduire leurs bilans et de monter leurs taux d’intérêt, alors que leur laxisme récent a créé un niveau record d’endettement public et privé, d’où le krach obligataire à venir;

échec politique dans la mesure où les USA, l’Europe et les BRICs sont tous dans de graves crises internes qui vont durer, en partie dues aux phénomènes migratoires incontrôlés mais aussi aux dérives de leurs systèmes politiques intérieurs;

échec social dans la mesure où la paupérisation grandissante des masses laborieuses se traduisant par la disparition des classes moyennes cassera la consommation qui représente près de 70% des croissances économiques.

Sans parler des questions environnementales et des déséquilibres démographiques qui ne sont pas vraiment traités comme ils devraient l’être, ni du retour à la barbarie via les conflits religieux ou du grand endoctrinement des peuples via les moyens modernes de persuasion et de manipulation des opinions publiques.

Artificial Intelligence Will Kill Us All. Unless…

C’est le grand retour des États-nations (les seuls dans lesquels peut prendre place la représentation démocratique) qui se produit d’où l’anachronisme des constructions artificielles pseudo fédérales comme l’Union européenne et des organisations multinationales ou multilatérales oligarchiques (ONU, OMC, FMI, etc…) qui sont en voie d’implosion.

Le problème de l’Europe, et singulièrement de la France, c’est que la classe politique traditionnelle actuelle, nulle parce qu’incapable d’imaginer et de mettre en place un modèle national viable, s’est effondrée. La droite ayant trahi la nation et la gauche ayant trahi le peuple. Ce qui ne laisse que des extrêmes de droite et de gauche en présence.

Merkel, Macron, May, etc… qui sont rejetés par la majorité de leurs peuples, devraient quitter le pouvoir et organiser de nouvelles élections au lieu de se maintenir contre vents et marées et de faire le contraire de ce que veulent les Allemands, les Français et les Britanniques. Nous n’avons plus aucune confiance dans l’euro que nous voyons chuter, ni même dans le franc suisse; la majorité de la classe politique helvétique allant faire tout son possible pour intégrer ou s’associer avec l’UE au pire moment.

https://www.cnbc.com/2018/11/22/mays-brexit-deal-is-worst-of-all-worlds-labours-corbyn-says.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-24/johnson-warns-brexit-plan-akin-to-titanic-heading-toward-doom?srnd=premium-europe

https://www.atlantico.fr/decryptage/3559616/toutes-les-erreurs-de-la-mondialisation-ou-comment-nous-avons-produit-la-france-des-gilets-jaunes-et-l-occident-des-populistes-michel-ruimy-edouard-husson-frederic-farah

Trump a pu masquer temporairement via une baisse massive des impôts, permettant aux entreprises de racheter leurs propres actions d’où la hausse initiale des actions US en 2018, la dégradation de la situation réelle US, en particulier budgétaire, du commerce extérieur et sécuritaire intérieure; mais, en butte à toutes sortes d’oppositions venant de l’establishment, de l’Etat profond et de la Federal Reserve, il n’a pas pu délivrer aux déclassés de la classe moyenne US qui l’ont élu ce qu’ils attendaient de lui. Il n’a ni construit le mur avec le Mexique, ni diminué les déficits commerciaux et l’endettement qui ont explosé sous Obama et Bush, ni réglé le problème de l’Obamacare en faillite, ni enrichi les plus démunis; sa politique ayant surtout continué de bénéficier au très petit nombre des plus riches. Même s’il a amélioré l’emploi de tous, les salaires de la classe moyenne (les travailleurs pauvres – Working Poors) restent médiocres.

Nous évoquerons dans un prochain commentaires quelques pistes possibles pour placer son argent à partir de la fin d’année 2018.

Mais, à court terme, nous avons couvert la plupart de nos positions short (mais pas toutes, par sécurité pour le cas où la chute actuelle se poursuivrait encore quelques temps en raison surtout de la faiblesse du prix du pétrole) et pris de légères positions longues sur les indices boursiers US (pas d’actions individuelles) seulement (pas de positions sur les autres marchés européens, asiatiques ou émergents déjà en Bear Market), que nous voyons remonter temporairement,

https://www.cnbc.com/2018/11/23/oil-prices-slump-to-their-lowest-level-of-2018-even-as-opec-considers-cuts.html

https://www.marketwatch.com/story/heres-how-much-plunging-oil-prices-will-hurt-yes-hurt-the-us-economy-2018-11-20?mod=newsviewer_click

D’autant que Trump, qui a écarté son conseiller Peter Navarro, le plus en pointe contre la Chine, va tout faire pour réaliser un accord commercial de façade avec Xi Jin Ping lors du sommet du G20 du 1er décembre à Buenos Aires pour calmer temporairement les marchés.

https://www.marketwatch.com/story/trade-hawk-navarro-excluded-from-trump-xi-summit-report-2018-11-21?mod=newsviewer_click

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-11-23/trump-xi-signal-readiness-for-trade-talks-ahead-of-g-20-meeting?srnd=premium-europe

https://www.cnbc.com/2018/11/23/us-china-trade-war-expect-temporary-market-relief-from-trump-xi-meet.html

Reprise qui permettrait à ceux qui en ont encore de liquider leurs actifs en actions et en obligations pour faire du cash et à nous mêmes d’établir des achats d’options puts pour l’année 2019. Nous sommes également ressorti des actions des sociétés minières, l’or ne semblant pas en mesure de performer à court terme et avons arbitré nos actifs liquides en euros et en francs suisses contre le dollar US qui a repris sa hausse. 

Risque de rechute progressive de l’euro/dollar US vers 1,0550 voire 1,0350. NE PAS RESTER LONG MONNAIES EUROPÉENNES CONTRE USD. 

https://www.cnbc.com/2018/11/23/gold-markets-the-fed-us-china-trade-war-brexit-in-focus.html

https://www.marketwatch.com/story/dollar-strengthens-as-brexit-economic-data-drags-sterling-euro-2018-11-23?mod=newsviewer_click

https://www.kitco.com/news/2018-11-23/FOREX-Euro-set-for-biggest-weekly-drop-in-a-month-on-PMI-data-oil-fall.html?sitetype=fullsite

https://www.newsmax.com/finance/peterreagan/rates-fed-hawkish-10-year-high/2018/11/21/id/891553/

https://www.marketwatch.com/story/german-gdp-data-confirms-contraction-in-3q-2018-11-23?mod=newsviewer_click

Scénario haussier US Dollar de Rambus:

Lire:

Late Friday Night Charts…The U S Dollar : Some Beautiful Symmetry

ou bien lire:  Scan0448

les années 2019 / 2020 se présentent très mal pour les actions:

https://www.cnbc.com/2018/11/21/trump-economy-expected-to-slow-down-in-2019-before-possible-recession-in-2020.html

https://www.cnbc.com/2018/11/20/goldman-sachs-2019-stock-market-outlook-raise-cash-and-get-defensive.html

https://www.marketwatch.com/story/as-the-stock-market-and-economy-are-set-to-skid-goldman-says-cash-will-be-king-2018-11-20?mod=article_inline

https://www.businessinsider.fr/us/stock-market-investing-strategies-for-rising-volatility-vix-baml-2018-11?utm_source=Sailthru&utm_medium=email&utm_content=biPrimeSelect&utm_campaign=BI%20Prime%202018-11-22&utm_term=BI%20Prime%20Select

De nombreux mécanismes fragiles de marchés exploseront nécessairement avec le Credit Crunch, surtout lorsque la Federal Reserve en arrivera à l’inversion de la courbe des taux d’intérêt (les taux courts passant au dessus des taux longs) qui s’approche, et que la BCE cessera son Quantitative Easing, ce qui ne fera qu’aggraver la chute des actions et des obligations en 2019 / 2020.

https://fr.investing.com/news/stock-market-news/la-bce-unanime-sur-la-fin-du-qe-lors-de-sa-reunion-doctobre-684969

https://www.scmp.com/economy/china-economy/article/2173461/china-underestimating-its-us3-trillion-dollar-debt-and-could

Credit Crunch déjà à l’œuvre avec l’effondrement du Bitcoin:

https://www.cnbc.com/2018/11/20/bitcoin-plunges-15percent-to-4200-a-new-low-for-the-year.html

https://www.cnbc.com/2018/11/23/cryptocurrencies-have-shed-almost-700-billion-since-january-peak.html

https://fr.investing.com/news/cryptocurrency-news/bitcoin-plusieurs-societes-de-mining-jettent-leponge-face-au-plongeon-actuel-685243

Les obligations US restent baissières parce que les taux d’intérêt US restent haussiers: