Le krach des marchés d’actions est à...

– Le graphique ci-dessous du Wilshire 5000, l’indice boursier US le plus large, montre...

Le Rally du Chat Mort (Dead Cat Bounce) étant...

A deux semaines des élections de mid term aux USA qui pourraient voir les Démocrates gagner une...

Ce qui doit arriver arrive: c’est le signal...

La pratique du rodéo financier n’est pas à conseiller aux personnes n’ayant pas de...

Que se passe-t-il sur les marchés financiers...

Les indices d’actions US qui se trouvaient cette semaine proches de leurs meilleurs niveaux...

Il n’y a pas de corrélation automatique...

Il n’y a pas de corrélation automatique entre la hausse des taux d’intérêt par les...

Comment tenter d’expliquer que les marchés...

Comment tenter d’expliquer que les marchés financiers (actions surtout) fluctuent sans plus...

Cette semaine, les marchés financiers ont été...

Cette semaine, les marchés financiers ont été quasiment immobiles (le S&P 500 américain ne...

Le risque de contagion aux monnaies européennes,...

Le risque de contagion aux monnaies européennes, l’euro surtout, et au yen japonais de...

Alors qu’ils avaient baissé puis évolué de façon latérale depuis janvier 2018, le Nasdaq, et accessoirement le S+P 500, américains sont montés au dessus de leurs plus hauts de l’année pendant quatre jours ouvrables du 24 au 30 août pour s’inverser modérément ensuite. Leur hausse peut-elle reprendre rapidement ou bien vont-ils rechuter, alors même que tous les indices boursiers européens, asiatiques et émergents poursuivent leur baisse?

Alors qu’ils avaient baissé puis évolué de façon latérale depuis janvier 2018, le Nasdaq, et accessoirement le S+P 500, américains sont montés au dessus de leurs plus hauts de l’année pendant quatre jours ouvrables du 24 au 30 août pour s’inverser modérément ensuite.

https://www.marketwatch.com/story/stocks-look-to-dip-after-four-day-rally-major-indexes-still-near-records-2018-08-30

Une hausse de quatre jours seulement:

Ce mouvement que nous espérions a été tellement rapide avant son inversion modérée que nous avons tout de suite ressorti le 30 août la plupart de nos achats d’options calls effectués le 24 août et les jours suivants (ce qui a permis d’améliorer les soldes de nos comptes clients en gestion – voir la première ligne en haut des relevés de compte- mais pas encore leur rétablissement global pour lequel nous aurons encore besoin du mois de septembre) et restons dorénavant presque sans position en l’attente d’en reprendre comme expliqué ci-dessous.

La hausse des deux indices boursiers US peut-elle reprendre rapidement ou bien vont-ils rechuter, alors même que tous les indices boursiers européens, asiatiques et émergents poursuivent leur baisse?

La hausse des deux principaux indices US a tenu à 4 facteurs: le discours modéré de Powell du 24 août quant à politique monétaire US suite aux pressions de Trump pour qu’il cesse son caractère exagérément restrictif, la baisse du dollar US contre les monnaies européennes et le yen japonais, le rachat massif de leurs actions par les grandes sociétés US et, surtout, un grand « short covering » des vendeurs d’actions FAANGs et technologiques qui ont dû couvrir en panique une partie de leurs ventes à découvert suite à des achats des traders algorithmes dont les programmes de trading sont passés haussiers.

https://www.marketwatch.com/story/dows-270-point-rise-nasdaqs-8000-surge-shows-signs-of-panic-like-buying-2018-08-27

Comme le montant de ces ventes à découvert reste colossal (estimé à 37 milliards de dollars US), il est probable que sur toute correction court terme du Nasdaq et du S&P 500, les vendeurs poursuivront le dit « short covering » envoyant de ce fait les deux indices beaucoup plus haut, d’autant que les actions FAANGs et technologiques représentent plus de la moitie de la capitalisation du Nasdaq et du quart de celle du S&P 500.

Lire, important:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-29/short-bets-against-faang-stocks-have-surged-to-37-billion

__________

https://moneymaven.io/mishtalk/economics/new-ways-of-thinking-party-of-five-propels-s-p-500-higher-A_ftQDsRp0KDaWTJrrzKtQ/

L’objectif de hausse à relatif court terme (d’ici fin septembre 2018) est de 3.015 sur le S&P 500 selon Evercore, le spécialiste des algorithmes:

Lire:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-27/s-p-500-riding-perfect-wave-to-new-highs-evercore-s-ross-says

La tactique à suivre est donc la suivante: rester investi avec de petites positions arbitrées pendant la correction temporaire actuelle puis reprendre des achats d’options calls sur toute cassure à la hausse des plus hauts récents du Nasdaq Composite et du S&P 500 à respectivement 8.100 et à 2.916 ou bien sur toute correction à la baisse significative.

IL N’Y ACTUELLEMENT AUCUNE AUTRE ALTERNATIVE D?INVESTISSEMENT A L’ACHAT DES DEUX PRINCIPAUX INDICES BOURSIERS US.

Les monnaies, les obligations et les actions des pays émergents et de la Chine continuent de chuter:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-30/argentina-hikes-interest-rate-to-60-to-stem-peso-plunge?srnd=premium-europe

https://www.bloomberg.com/view/articles/2018-08-31/this-emerging-market-selloff-looks-contagious?srnd=premium-europe

Et les matières premières et métaux aussi:

Quant aux actions européennes, qu’il faut éviter, elles baissent également:

https://www.marketwatch.com/story/european-stocks-fall-as-trade-uncertainty-spikes-again-2018-08-31?mod=newsviewer_click

https://www.cnbc.com/2018/08/30/europe-markets-investors-monitor-global-trade-talks.html

https://www.cnbc.com/2018/08/29/europe-will-be-the-big-loser-in-us-trade-war-with-china-economist-warns.html

Tout cela à cause de l’offensive commerciale de Trump, qui a raison de vouloir diminuer drastiquement les déficits commerciaux US, lesquels ne peuvent plus durer, offensive qui affaiblira la Chine et l’Europe dont la chute des exportations aux USA cassera la croissance domestique de ces pays:

https://www.marketwatch.com/story/us-trade-deficit-widens-to-july-to-highest-in-five-months-2018-08-28?mod=newsviewer_click

https://www.thebalance.com/u-s-trade-deficit-causes-effects-trade-partners-3306276

Trump ne cessera pas son offensive:

https://www.capital.fr/entreprises-marches/trump-pret-a-taxer-200-milliards-de-dollars-dimportations-chinoises-dit-bloomberg-1304994

https://www.cnbc.com/2018/08/27/el-erian-60-percent-chance-trump-hard-line-with-china-yields-fairer-trade.html

https://www.cnbc.com/2018/08/21/trump-us-to-put-a-25percent-tariff-on-every-car-from-european-union.html

La gouvernance de l’Union européenne est à bout de souffle du fait du refus de plus en plus de pays européens de toute immigration supplémentaire et de la non résolution de multiples crises (Turquie, Brexit, etc.) de la part de Merkel, Macron, May et Juncker dont l’incompétence atteint des sommets.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/08/20/20002-20180820ARTFIG00013-la-crise-monetaire-turque-un-risque-pour-l-economie-allemande.php#xtor=AL-201

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-28/orban-and-salvini-seek-to-rally-europe-s-anti-immigrant-forces?cmpid=BBD082918_OEU&utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_term=180829&utm_campaign=openeurope

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-25/italy-says-it-won-t-adhere-to-eu-budget-as-migrants-leave-ship

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-27/poland-ready-to-defy-eu-and-ignore-bloc-s-court-deputy-pm-says?cmpid=BBD082818_OEU&utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_term=180828&utm_campaign=openeurope

https://fr.yahoo.com/news/su%C3%A8de-lextr%C3%AAme-droite-score-historique-l%C3%A9gislatives-062330187.html

https://fr.news.yahoo.com/zone-euro-apr%C3%A8s-cauchemar-grec-nouveaux-tourments-075106259–finance.html

https://www.cnbc.com/2018/08/27/germany-should-help-stabilize-euro-area-economic-growth—commentary.html

https://fr.express.live/2018/08/22/quimplique-lexcedent-commercial-colossal-de-lallemagne

https://fr.gatestoneinstitute.org/12923/macron-ascension-chute

Nos bureaux seront fermés comme les marchés US le 3 septembre 2018 pour le Labor Day aux USA

Trump ayant, à force de pressions, réussi à neutraliser les ardeurs restrictives de la Federal Reserve de Powell, il en est résulté un changement positif complet de la dynamique des marchés financiers avec le dollar US qui entame une baisse durable, les monnaies et les actions des pays émergents qui se reprennent et les indices boursiers US qui cassent à la hausse leurs résistances annuelles, étant donné que le risque d’inversion des taux US s’éloigne

Les marchés d’actions US depuis février 2018 ont évolué en dents de scie sans tendance, chaque tentative de reprise étant rapidement suivie d’une baisse quasi immédiate, pendant que la situation des marchés internationaux se dégradait, d’où l’impossibilité de réaliser des profits, en grande partie en raison de la politique restrictive de la Federal Reserve de Powell, ce qui a conduit ces jours derniers encore de plus en plus d’analystes et de banques à pronostiquer l’imminence d’un quasi krach et à prendre des positions shorts.

https://www.cnbc.com/2018/08/23/the-us-stock-market-will-be-the-next-to-give-in-strategist-warns.html

https://www.marketwatch.com/story/this-dangerous-trade-is-making-a-comeback-and-that-is-a-worry-for-stocks-saxo-bank-2018-08-23

https://www.marketwatch.com/story/the-bears-get-a-chance-to-control-the-stock-market-2018-08-16?mod=newsviewer_click

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-22/jpmorgan-sees-global-risk-on-rally-shutting-gap-to-u-s-stocks

https://www.marketwatch.com/story/markets-are-on-collision-course-for-disaster-says-guggenheims-minerd-2018-03-27

https://www.marketwatch.com/story/fund-managers-cut-fang-exposure-biggest-move-is-away-from-amazon-2018-08-23

Il faut dire que la plupart des statistiques US faisaient état d’un ralentissement de l’économie US et que l’inversion de la courbe des taux US menaçait, d’où les pressions de Trump sur la Fed de Powell pour qu’elle cesse de détruire ce qu’il avait construit en baissant fortement les impôts et en dé-régularisant des secteurs entiers de cette économie.

Statistiques US:

https://www.marketwatch.com/story/durable-goods-orders-fall-in-july-due-to-fewer-boeing-contracts-but-businesses-boost-investment-in-show-of-strength-2018-08-24?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/existing-home-sales-tumble-to-a-two-year-low-as-buyers-give-up-2018-08-22

https://www.marketwatch.com/story/new-home-sales-sink-to-a-9-month-low-as-housing-market-wobbles-2018-08-23

https://www.marketwatch.com/story/is-the-economy-slowing-ihs-markit-indexes-signal-softer-growth-in-august-in-potential-hint-2018-08-23

https://www.challenges.fr/monde/etats-unis/le-moral-des-menages-americains-ne-cesse-de-se-degrader_607471#xtor=CS3-89-[Le%20moral%20des%20m%C3%A9nages%20am%C3%A9ricains%20ne%20cesse%20de%20se%20d%C3%A9grader]

____________________

Pressions de Trump:

https://moneymaven.io/mishtalk/economics/trump-complains-about-fed-rate-hikes-expected-powell-to-be-cheap-money-chair-id7b1YvBpUmvfQLVGUXrhg/

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/trump-n-est-pas-satisfait-du-patron-de-la-fed-qu-il-a-nomme-1509449.html#xtor=AL-68

https://www.marketwatch.com/story/trump-ramps-up-criticism-of-powell-reports-2018-08-20?mod=newsviewer_click

Le pire a été évité, merci Donald Trump:

https://www.bloomberg.com/view/articles/2018-08-22/the-fed-may-be-making-a-mistake-with-rates

https://www.marketwatch.com/story/fed-is-making-huge-error-in-thinking-us-labor-market-is-tight-2018-08-20?mod=newsviewer_click

Finalement, le 24 août 2018 à la réunion de Jackson Hole, plusieurs membre du FOMC de la Fed s’étant aussi opposés comme Trump à ses pratiques restrictives, Jay Powell a accepté de conditionner toute nouvelle hausse graduelle des taux (après vraisemblablement celle de septembre déjà intégrée par les marchés) à un éventuel emballement inflationniste et de la croissance économique (dont il affirme d’ailleurs ne pas voir pas le danger). Autrement dit il a « capitulé », sans l’admettre officiellement pour ne pas perdre la face… D’une politique pré-amptive « hawkish », Powell va passer à une politique suiviste « dovish ».

https://www.cnbc.com/2018/08/24/feds-james-bullard-says-economy-will-slow-next-year-2020.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-20/atlanta-fed-chief-pledges-to-oppose-hike-inverting-yield-curve

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/fed-powell-rate-hikes/2018/08/24/id/878570/

https://www.marketwatch.com/story/feds-powell-downplays-risk-of-economy-overheating-2018-08-24

Trump ayant, à force de pressions, réussi à neutraliser les ardeurs restrictives irresponsables de la Federal Reserve de Powell, il en est résulté un changement positif complet de la dynamique des marchés financiers avec le dollar US qui entame une baisse durable, les monnaies et les actions des pays émergents qui se reprennent et les indices boursiers US qui cassent à la hausse leurs résistances annuelles, étant donné que le risque d’inversion des taux US s’éloigne.

https://www.marketwatch.com/story/us-dollar-extends-losses-following-powells-statement-at-jackson-hole-2018-08-24?mod=newsviewer_click

https://www.cnbc.com/2018/08/24/high-probability-were-in-the-end-game-for-dollar-strength.html

On a échappé de peu à l’inversion de la courbe des taux US, dont le différentiel entre les taux courts et longs s’est effondré, qui aurait conduit à une catastrophe (comme le krach boursier de 2007 / 2008 que cette inversion avait provoqué):

Lire:

On The QT: US Treasury 10Y-2Y Slope Flattens To 21 BPS With Probability of Recession Equaling 13.60% Over Next 12 Months (2Y Yield Rising Faster Than 10Y Yield)

https://institutdeslibertes.org/dans-la-serie-outils-utiles-la-courbe-des-taux/

La plupart des monnaies et des marchés d’actions des pays émergents, qui venaient d’atteindre leurs plus bas annuels, se sont repris aussitôt en un seul jour:

Évidemment, les matières premières, les métaux et les actions des sociètes minières, sur lesquels il ne faut pas garder de positions shorts, devraient échapper à leur spirale baissière du seul fait de la rechute du dollar US. Trop tôt toutefois pour les acheter long.

Dans un premier temps, l’euro/dollar US pourrait  remonter rapidement vers 1,19 / 1,20 et le US Dollar Index chuter vers 92,50 (haussier pour les actions US et émergentes mais pas pour les actions européennes, qui souffriront de la hausse de leurs propres monnaies, dont on restera encore à l’écart):

Dans tous les cas de figures, les actions européennes continueront de sous-performer les actions US:

Ce sont les indices boursiers US qui, ayant cassé à la hausse leurs résistances annuelles, sont les plus prometteurs et nous avons acheté une bonne quantité d’options calls sur le S&P500 et le Nasdaq, d’autant que tous les shorts vont devoir se couvrir le plus vite possible pour limiter leurs pertes. A noter que presque tous les fonds US et étrangers perdant des fortunes, à cause des algorithmes du High Frequency Trading qui cassent les tendances, vont devoir acheter en panique pour tenter de rétablir leurs situations:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-08-24/hedge-funds-in-pain-watching-record-s-p-500-rally-they-ve-missed

https://www.marketwatch.com/story/bill-grosss-fund-has-lost-more-than-40-of-its-assets-over-the-past-year-morningstar-data-show-2018-08-21-

Le Q Ratio ayant atteint son meilleur niveau de l’année vers 1,16 pourrait progressivement remonter vers son sommet précédent de 1,60 atteint en 2000, ce qui conduirait à une hausse puissante des actions US en général et donc de leurs indices boursiers:

L’indice des actions FAANGs, après avoir trouvé un support vers 60, est reparti à la hausse:

Bref, tous les heureux changements précités que nous espérions devraient pouvoir nous permettre rapidement de ramener nos comptes clients en gestion en situation très positive.

Dernière remarque, Trump étant partisan d’un dollar US faible dispose de beaucoup de moyens pour obtenir satisfaction étant donné que le Trésor US sous ses ordres est chargé de la gestion du dollar US, la Fed étant elle chargée de la fixation des taux d’intérêt:

Lire:

https://www.marketwatch.com/story/5-ways-trump-could-upend-the-strong-dollar-trend-say-ing-strategists-2018-08-21?mod=newsviewer_click

Beaucoup d’économistes le soutiennent estimant qu’il est irrationnel d’abandonner la fixation des taux d’intérêt à quelques individus sans compétence particulière n’ayant de comptes à rendre à personne qui peuvent occasionner des dégâts illimités:

Important:

https://www.cnbc.com/2018/08/21/dick-bove-it-is-not-unusual-for-a-president-to-fight-the-fed.html

Trump ayant encore plusieurs sièges au FOMC de la Fed à pourvoir, nul doute qu’il nommera des partisans de sa politique, ce qui cassera les ailes de Powell:

https://www.bloomberg.com/view/articles/2018-08-21/trump-has-the-power-to-influence-fed-but-not-by-attacking-it

Quant au conflit commercial entre les USA et la Chine, Trump est en train de gagner la partie et ne reprendra vraisemblablement pas de négociations avant les élections de début novembre 2018:

http://www.businessinsider.fr/donald-trump-guerre-commerciale-chine-pas-delai-pour-fin

https://www.cnbc.com/2018/08/20/us-china-trade-war-talks-dont-expect-a-grand-bargain-expert-says.html

.