La défaite de Trump et des Républicains aux...

La défaite de Trump et des Républicains aux élections de midterm ayant été limitée, et non...

Le krach mondial rampant des marchés...

Le marché baissier actuel devrait se poursuivre jusqu’aux élections US de mid-term du 6...

Le krach des marchés d’actions est à...

– Le graphique ci-dessous du Wilshire 5000, l’indice boursier US le plus large, qui...

Le Rally du Chat Mort (Dead Cat Bounce) étant...

A deux semaines des élections de mid term aux USA qui pourraient voir les Démocrates gagner une...

Ce qui doit arriver arrive: c’est le signal...

La pratique du rodéo financier n’est pas à conseiller aux personnes n’ayant pas de...

Que se passe-t-il sur les marchés financiers...

Les indices d’actions US qui se trouvaient cette semaine proches de leurs meilleurs niveaux...

Il n’y a pas de corrélation automatique...

Il n’y a pas de corrélation automatique entre la hausse des taux d’intérêt par les...

Comment tenter d’expliquer que les marchés...

Comment tenter d’expliquer que les marchés financiers (actions surtout) fluctuent sans plus...

Cette semaine, les marchés financiers ont été quasiment immobiles parce que les investisseurs sont psychologiquement paralysés par la crainte de se positionner; ce qui laisse présager de prochains mouvements qui permettraient enfin de réaliser des gains

Cette semaine, les marchés financiers ont été quasiment immobiles (le S&P 500 américain ne montant que de 1% soit de quasi rien, pas suffisamment pour faire bouger les options calls ou puts qui perdent de la valeur du fait de l’effet temps si le marché reste immobile, et l’euro/dollar US ne montant de 1,1520 à 1,1720 pour rechuter ensuite à 1,1620) parce que les investisseurs sont psychologiquement paralysés par la crainte de se positionner significativement en plein effondrement des marchés émergents et en raison du conflit commercial international; ce qui laisse présager de prochains mouvements qui permettraient enfin de réaliser des gains étant donné qu’il faudra bien que les dits marchés prennent une direction.

La semaine dernière le S&P500 a baissé de 1%, cette semaine il est monté de 1%; résultat depuis le début septembre: zéro:

Cette direction à venir, à l’issue de la période sans direction en cours, étant à notre avis la hausse sur les indices boursiers US et la baisse sur l’euro/dollar US (mais le support vers 1,15 doit d’abord casser par une clôture avant de se positionner dans ce sens), lorsque l’on y verra plus clair sur les intentions de Trump en matière de conflit commercial entre les USA et le reste du monde et sur la direction des taux d’intérêt US décidés par la Federal Reserve de Powell qui, s’ils poursuivaient leur hausse au dessus de 3% sur le 10 ans atteints cette semaine, provoqueraient le krach final des obligations US et donc un afflux de capitaux sur les actions US en provenance de la liquidation desdites obligations.

The Equity/Bond relationship is still very much in favor of Equities / Forte chute imminente des bonds:

A noter que lorsque les actions US montent ou baissent de 1% seulement par semaine, cela signifie qu’elles ont été purgées de leurs excès spéculatifs et que le risque de krach -que certains redoutent- est devenu inexistant, d’autant que le VIX reste bas.

Nous restons donc long achats de calls sur le S&P500 et le Nasdaq (deux tiers de nos engagements) et long achats de puts sur le S&P500 et le Nasdaq (un tiers de nos engagements) à titre de protection dans le cadre de notre positionnement global peu risqué, achats de puts que nous abandonnerons en tout ou partie lorsque la hausse du S&P500 s’emballera pour ne garder que les achats de calls.

L’objectif de hausse à moyen terme sur le S&P500 reste vers 3150 / 3209 selon Rambus Chartology:

Le professeur Shiller pense que les actions US devraient aller beaucoup plus haut:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-14/shiller-says-u-s-stocks-could-go-a-lot-higher-before-dropping

___________

Rien ne permet de penser que les actions US devraient baisser significativement d’ici fin 2018:

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/atlanta-fed-gdp-forecast/2018/09/14/id/881833/

https://www.cnbc.com/2018/09/07/how-trump-has-set-economic-growth-on-fire.html

https://www.bloomberg.com/news/videos/2018-09-13/economist-schmieding-says-trade-won-t-bring-u-s-bear-market-video

https://www.cnbc.com/2018/09/12/heres-how-one-analyst-sees-the-sp-500-doubling-in-the-next-decade.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/exorbitant-privilege-fiscal-americain-profits-rente-petrole-monopole-nouvelles-technologies-sans-impot-jean-paul-betbeze-3503814.html?yahoo=1

https://www.marketwatch.com/story/sp-500-bears-have-once-again-lost-their-chance-2018-09-13?siteid=nwhmot

https://bfmbusiness.bfmtv.com/monde/les-electeurs-de-trump-se-moquent-des-tribunes-du-nyt-1518667.html

https://www.strategic-culture.org/news/2018/09/14/mueller-investigation-sending-people-jail-but-not-for-collusion.html

Les USA n’ont pas d’autre choix que de réduire drastiquement leur déficit commercial, ce n’est pas qu’une question économique mais aussi une nécessité politique liée à leur sécurité nationale; en revanche ce que l’on peut regretter c’est la méthode Trump consistant à agresser ses adversaires commerciaux (Chine, Russie, Canada, Allemagne et Union européenne, etc.) plutôt que de négocier avec eux (comme il vient de le faire avec le Mexique):

https://www.cnbc.com/2018/09/10/us-foreign-trade-balances-are-absolutely-national-security-problems.html

https://www.zerohedge.com/news/2018-09-14/trump-proceed-200bn-more-china-tariffs-despite-talks-stocks-tumble

Intéressant:

https://www.marketwatch.com/story/5-things-about-a-us-china-trade-war-that-might-surprise-investors-2018-09-11

Quant aux indices boursiers européens, émergents et asiatiques; ils devraient rester sous pression baissière étant donné que ce sont ces pays qui paieront -dans un premier temps- les pots cassés dans leur conflit commercial avec les USA, même si ces derniers seront -ensuite- affectés eux-aussi à un moindre degré.

https://www.marketwatch.com/story/china-factory-investment-slowest-in-25-years-2018-09-14?mod=newsviewer_click

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-13/china-won-t-take-on-debt-to-shield-against-a-trade-war?srnd=premium-europe

http://www.atlantico.fr/decryptage/choc-demographique-en-vue-pourquoi-idee-chine-premiere-puissance-economique-mondiale-pourrait-bien-etre-qu-fantasme-michel-ruimy-3499533.html

https://www.marketwatch.com/story/asian-markets-extend-slump-as-hong-kong-stocks-sink-toward-new-14-month-low-2018-09-11?mod=newsviewer_click

Il y a en Europe une bombe à retardement prête à éclater c’est la Deutsche Bank:

https://www.capital.fr/entreprises-marches/deutsche-bank-un-lehman-brothers-en-pire-au-coeur-de-leurope-1306977

____________________

A Lire:

https://www.capital.fr/economie-politique/la-bce-voit-les-nuages-saccumuler-sur-leconomie-1306390

https://www.latribune.fr/economie/france/croissance-la-banque-de-france-baisse-encore-ses-previsions-790479.html#xtor=AL-13

La projection économique de la BCE, même exagérément optimiste, reste faible et en baisse régulière (moitié moins forte que la croissance US) avec un taux d’inflation plutôt élevé:

https://www.latribune.fr/economie/france/politique-economique-deux-tiers-des-francais-desapprouvent-macron-790468.html#xtor=AL-13

http://www.atlantico.fr/decryptage/dangereuse-erreur-strategie-europeenne-face-viktor-orban-christophe-bouillaud-3503700.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-15/italy-s-unlikely-populist-coalition-winning-over-public-opinion?srnd=premium-europe

http://www.atlantico.fr/decryptage/allemagne-france-grande-bretagne-crise-leadership-edouard-husson-disraeli-scanner-3500710.html

Selon Patrick Artus de la Banque Natixis: « Pour l’instant la zone euro est un échec… »

https://www.upr.fr/actualite/france/selon-la-banque-francaise-natixis-pour-linstant-la-zone-euro-est-un-echec-vincent-brousseau-commente-cette-note-qui-fait-sensation/

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201809081038014837-zone-euro-echec-monnaie/

https://www.capital.fr/economie-politique/politiciens-mediocres-manque-de-democratie-echec-politique-de-leuro-ce-livre-qui-dezingue-lunion-europeenne-1306899

Ne pas toucher aux cryptomonnaies:

http://www.atlantico.fr/decryptage/effondrement-cryptomonnaies-c-est-maintenant-bitcoin-ico-sec-tic-michel-ruimy-3504896.html

L’administration Trump s’apprête à sanctionner l’Allemagne et l’UE et, à nouveau, la Russie pour obtenir la fin de l’approvisionnement de l’Allemagne et de l’UE en gaz et en pétrole exportés par la Russie qu’elle veut faire assurer par les USA:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-13/u-s-warns-russia-it-may-sanction-new-gas-pipeline-to-germany?srnd=premium-europe

L’or, l’argent et autres métaux restent baissiers; nous les traitons en faisant des allers-retours rapides à la baisse:

Le risque de contagion aux monnaies européennes, l’euro surtout, et au yen japonais de l’effondrement des monnaies des pays émergents, via une forte hausse supplémentaire du dollar US, s’accroit

Le risque de contagion aux monnaies européennes, l’euro surtout, et au yen japonais de l’effondrement des monnaies des pays émergents, via une forte hausse supplémentaire du dollar US, s’accroit.

D’une part, parce que les toutes dernières statistiques concernant l’économie US confirment que le boom économique dans ce pays ne faiblit pas. Alors que l’Europe se trouve dans une faiblesse chronique. Merkel et Macron, les deux dirigeants européistes et pro-immigration sont devenus minoritaires dans leurs pays alors que les citoyens de plus en plus d’États européens mettent au pouvoir des dirigeants nationaux anti -immigration, cette fracture devenant ingérable.

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/kudlow-trump-economic-boom/2018/09/07/id/880686/

https://www.marketwatch.com/story/dollar-hovers-with-weekly-loss-ahead-of-jobs-report-2018-09-07?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/us-adds-201000-jobs-as-wage-growth-accelerates-to-nine-year-high-2018-09-07?mod=bnbh

https://www.marketwatch.com/story/american-manufacturers-growing-at-fastest-pace-in-14-years-ism-finds-2018-09-04?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/construction-spending-ticks-up-in-july-led-by-public-sector-2018-09-04?mod=newsviewer_click

______________

http://www.atlantico.fr/decryptage/cet-etrange-silence-aveuglement-emmanuel-macron-tempete-europeenne-qui-vient-remi-bourgeot-3499443.html

https://fr.yahoo.com/news/record-dimpopularit%C3%A9-pour-macron-et-philippe-060812815.html

https://fr.news.yahoo.com/immigration-chemnitz-relance-conflit-au-sein-gouvernement-merkel-092355442.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-allemagne-joue-avec-feu-cherchant-faire-venir-immigres-hors-ue-pour-satisfaire-besoins-economie-laurent-chalard-3491407.html

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-06/europe-risks-opening-a-pandora-s-box?srnd=premium-europe

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/les-graves-erreurs-de-pilotage-budge-taire-de-macron-789218.html#xtor=AL-13

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-05/it-s-not-just-italy-these-are-europe-s-other-smaller-budget-headaches?srnd=premium-europe

May, enlisée dans le Brexit, est incompétente:

https://www.marketwatch.com/story/ex-bank-of-england-chief-king-blasts-incompetence-of-uk-brexit-preparations-2018-09-05?mod=newsviewer_click

https://fr.news.yahoo.com/brexit-la-strat%C3%A9gie-may-en-%C3%A9chec-au-sein-095450790.html

D’autre part, parce que la Federal Reserve de Powell n’a pas renoncé à augmenter encore les taux d’intérêt US à court terme, dont le différentiel avec les taux européens et japonais devient béant en l’absence de relèvement de ces derniers.

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/fed-loretta-mester-economy-rate/2018/09/07/id/880763/

https://www.investing.com/news/economy-news/jobs-report-increases-odds-for-fed-rate-hikes-on-higher-inflation-strong-economy-1602182

Enfin, parce que la crise des pays émergents s’aggrave et que Powell n’a aucun sens de ses responsabilités internationales en tant que banquier central des USA mais du reste de monde aussi :

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-04/emerging-markets-maintain-losses-after-argentina-turkey-moves?cmpid=BBD090418_CEU&utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_term=180904&utm_campaign=closeeurope

https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-09-04/emerging-markets-maintain-losses-after-argentina-turkey-moves

https://www.cnbc.com/2018/09/04/emerging-market-crisis-.html

Une baisse de l’euro/dollar US en dessous de 1,15 pourrait le faire progressivement chuter vers son plus bas de 2001, d’où la nécessité dans ce cas d’arbitrer les monnaies européennes que l’on détient au moyen des instruments ad hoc vis-à-vis du dollar US.

Évidemment, l’or, l’argent-métal et autres matières premières plongeraient alors, étant donné la corrélation inversée entrer le dollar US et l’or, d’où la nécessité de les vendre sur toute cassure à la baisse des 1.15 sur l’euro/dollar US.

Objectif de hausse possible à moyen terme du US Dollar Index vers 105 voire même 120 en extrême.

A lire:

How The Federal Reserve And Central Banks Killed Gold Prices (Or At Least Wounded Them Through Distorting Prices And Mispricing Of Risk)

Le pétrole semble avoir atteint son sommet pour assez longtemps et se retourner à la baisse.

Baisse de l’indice des prix des matières premières:

Nous nous apprêtons à arbitrer partiellement nos comptes clients en gestion détenus en euros et en francs suisses pour le cas où l’euro/dollar US casserait les 1,15 à la baisse et nous n’avons d’ores et déjà plus aucune position nette à la hausse sur les métaux ou les matières premières.

Quant aux actions des pays émergents, de la Chine et de l’Europe, que nous n’avons pas et que nous ne comptons pas acheter, elles poursuivent leur baisse:

Baisse des bourses d’actions mondiales sauf USA, les actions US constituant le refuge quand tout va mal ailleurs, d’où le flux de capitaux qui s’accélère en direction du dollar US:

Deux commentaires à lire:

https://www.marketwatch.com/story/the-emerging-markets-crisis-might-just-be-getting-started-2018-09-07?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/5-reasons-to-dial-back-on-eurozone-stocks-for-the-rest-of-the-year-2018-09-07

Les indices boursiers US ont été ces jours derniers chahutés en raison des annonces de Trump de poursuite et d’accélération de ses mesures de rétorsion commerciale contre le reste du monde; mais, comme le S&P500, ils ont consolidé cette semaine au dessus de leur niveau de cassure à la hausse récent:

https://www.marketwatch.com/story/dow-skitters-120-points-lower-as-tepid-stock-market-rebound-comes-to-a-screeching-halt-2018-09-07?mod=newsviewer_click

L’objectif technique de hausse du S&P500 à moyen terme selon Rambus est de 3150 / 3209:

Nous avons ces jours derniers engagé entre et 15 et 20% du montant de nos portefeuilles clients en gestion à la hausse des indices boursiers US via l’achat d’options calls sur ces indices, mais en prenant des protections partielles à la baisse via l’achat d’options puts pour minimiser le risque en cas de correction supplémentaire desdits indices. Il faut attendre tranquillement sans paniquer que l’on puisse prendre des gains d’ici fin septembre.

https://www.marketwatch.com/story/stay-bullish-on-the-sp-500-despite-septembers-difficult-reputation-2018-09-06?siteid=nwhmot

https://www.marketwatch.com/story/veteran-strategist-yardeni-urges-investors-to-stay-the-course-as-us-stocks-are-still-in-meltup-mode-2018-09-07?mod=newsviewer_click

https://www.marketwatch.com/story/stock-market-has-room-to-rally-more-than-10-by-year-end-says-famed-bull-2018-09-05

Credit Suisse haussier actions US:

https://www.cnbc.com/2018/09/04/credit-suisse-releases-bullish-2019-stock-market-target.html

Tant qu’il n’y a pas d’inversion de la courbe des taux US et que la croissance US reste forte, le relévement modéré graduel de son taux directeur par la Federal Reserve ne pose pas de problème pour les actions US, contrairement à ce que pensent les baissiers comme Morgan Stanley qui ont probablement eu tort de les vendre en juillet et août.

https://www.marketwatch.com/story/the-surprising-reasons-why-trumps-trade-wars-will-boost-us-jobs-and-stocks-2018-09-04?mod=newsviewer_click

Trump pose un certain nombre de problèmes mais il est efficace et constitue un progrès par rapport au chaos qu’aurait été une présidence Clinton.

http://www.atlantico.fr/decryptage/trump-instable-dangereux-et-surveille-propre-administration-et-pourtant-efficace-comment-comprendre-qui-se-passe-vraiment-3498464.html?utm_campaign=quotidienne&utm_medium=email&utm_source=newsletter

https://www.cnbc.com/2018/09/06/economic-historian-niall-ferguson.html

A l’heure actuelle, tout est fait pour contrer Trump par les moyens les plus bas, mais il en sort renforcé vis-vis de ses partisans:

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/presidentielle/donald-trump/une-volonte-dacculer-trump-de-le-faire-disjoncter-les-raisons-de-la-tribune-anti-trump-selon-un-specialiste-de-la-politique-americaine_2928027.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

Trump va poursuivre ses  confrontations commerciales pour réduire au maximum les déficits commerciaux et de comptes courants US, ce qui in fine sera positif pour les USA mais négatif pour le reste du monde:

https://www.newsmax.com/finance/economy/trump-tariffs-china-ready/2018/09/07/id/880715/

https://www.cnbc.com/2018/09/07/trump-says-tariffs-on-another-267-billion-in-china-goods-ready-to-go.html

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/larry-kudlow-china-us-trade/2018/09/07/id/880689/

https://www.cnbc.com/2018/09/06/trump-tariff-threats-affect-germany-as-july-factory-orders-slow.html

https://www.newsmax.com/finance/streettalk/kudlow-dairy-nafta-milk/2018/09/07/id/880691/

https://www.project-syndicate.org/commentary/current-account-imbalances-precursor-to-crisis-by-stephen-s–roach-2018-08

Intolérable:

https://www.zerohedge.com/sites/default/files/inline-images/China%20trade%20US%20aug.jpg?itok=1Kae-6y7

Lire:

https://www.zerohedge.com/news/2018-09-08/chinas-trade-surplus-us-hits-record-high-worst-possible-time

Trump devrait gagner la « guerre commerciale » contre le reste du monde parce les USA n’étant qu’un pays faiblement exportateur, autosuffisant, n’ont pas grand chose à perdre mais tout à gagner alors que la Chine, l’Europe, etc., ne peuvent pas se passer d’exporter sur le marché US le plus riche et le plus grand :

https://www.realclearpolitics.com/video/2018/07/26/trade_policy_director_peter_navarro_how_trump_will_win_trade_war_with_china.html

https://www.marketwatch.com/story/veteran-strategist-yardeni-urges-investors-to-stay-the-course-as-us-stocks-are-still-in-meltup-mode-2018-09-07

https://www.realclearmarkets.com/2018/09/05/what_if_trump039s_trade_wars_lead_to_lower_tariffs_and_more_jobs_217164.html