La situation actuelle des marchés financiers est...

La situation actuelle des marchés financiers est doublement compliquée par le krach obligataire...

Les États et les banques centrales, à coup de...

Les États et les banques centrales, à coup de plans dits « de relance » non financés basés...

Les banques centrales et les États vont encore...

Les banques centrales et les États vont encore plus loin dans l’inconnu, ce qui a conduit la...

Ludwig von Mises a écrit: « Les crises...

Ludwig von Mises a écrit: « Les crises économiques sont provoquées par les politiques...

Depuis mars 2020, les actions sont remontées non...

Depuis mars 2020, les actions sont remontées non pas parce que la supposée croissance économique...

« Nous sommes entrés dans un monde dans lequel...

« Nous sommes entrés dans un monde dans lequel seule l’inflation peut sauver les banques...

La pandémie entraine dans à peu prés tous les...

La pandémie entraine dans à peu prés tous les domaines des comportements de violence et de folie...

Cette semaine, les indices boursiers US ont...

Cette semaine, les indices boursiers US ont effacé leurs pertes de la dernière semaine de janvier...

La saisonalité actuellement baissière des indices boursiers -dont on peut bénéficier en achetant le VIX du S&P500 comme recommandé dans nos derniers commentaires- qui devrait s’accélérer en février (traditionnellement l’un des plus mauvais mois de l’année pour ces indices et les actions en général), les manipulations multiples des cours des actions (Tesla, Signal, GameStop, AMC, Etsy, etc) que les régulateurs US (Fed, SEC) ont laissé faire, la gestion calamiteuse de la pandémie par la plupart des États (alternant sans cesse confinements puis déconfinements ultra dommageables tant pour les économies que pour la santé mentale et psychologique des populations) et par la Commission de l’UE chargée en Europe du dossier des « vaccins », l’amateurisme des sociétés pharmaceutiques qui se révèlent incapables d’assurer l’approvisionnement desdits « vaccins » ARN Messager auquel elles s’étaient engagées et pour lequel elles ont été pré-payées des sommes astronomiques, les diverses oppositions politiques au plan de soutien de l’économie US de Biden qui serait de nature à faire exploser plus encore les déficits publics US, la politique monétaire ultra laxiste -désormais en bout de course à l’instar de celle de la Fed de Powell qui ne peut pas en faire plus (en particulier instaurer un taux court négatif ce à quoi il se refuse)- des banques centrales qui a faussé les prix des actifs en les déconnectant de l’économie réelle, tout cela montre qu’il importe de rester encore à l’écart des marchés boursiers surévalués jusqu’à la fin février (offrant alors des niveaux de prix d’achat plus raisonnables); mais d’acheter, via les ETF ad hoc, métaux précieux (argent surtout), métaux et « terres rares » (lithium, silicium, cuivre, nickel, uranium), produits utilisés dans la « transition écologique » comme l’hydrogène, certaines matières premières comme les céréales -dont la production a décroché par rapport à la consommation (l’impact de la pandémie sur diverses pénuries alimentaires ayant été négligé)-. Bref, privilégier certains actifs réels par rapport aux actifs boursiers.

La saisonalité actuellement baissière des indices boursiers -dont on peut bénéficier en achetant le VIX du S&P500 comme recommandé dans nos derniers commentaires- qui devrait s’accélérer en février (traditionnellement l’un des plus mauvais mois de l’année pour ces indices et les actions en général), les manipulations multiples des cours des actions (Tesla, Signal, GameStop, AMC, Etsy, etc) que les régulateurs US (Fed, SEC) ont laissé faire, la gestion calamiteuse de la pandémie par la plupart des États (alternant sans cesse confinements puis déconfinements ultra dommageables tant pour les économies que pour la santé mentale et psychologique des populations) et par la Commission de l’UE chargée en Europe du dossier des « vaccins », l’amateurisme des sociétés pharmaceutiques qui se révèlent incapables d’assurer l’approvisionnement desdits « vaccins » ARN Messager auquel elles s’étaient engagées et pour lequel elles ont été pré-payées des sommes astronomiques, les diverses oppositions politiques au plan de soutien de l’économie US de Biden qui serait de nature à faire exploser plus encore les déficits publics US, la politique monétaire ultra laxiste -désormais en bout de course à l’instar de celle de la Fed de Powell qui ne peut pas en faire plus (en particulier instaurer un taux court négatif ce à quoi il se refuse)- des banques centrales qui a faussé les prix des actifs en les déconnectant de l’économie réelle, tout cela montre qu’il importe de rester encore à l’écart des marchés boursiers surévalués jusqu’à la fin février (offrant alors des niveaux de prix d’achat plus raisonnables); mais d’acheter, via les ETF ad hoc, métaux précieux (argent surtout), métaux et « terres rares » (lithium, silicium, cuivre, nickel, uranium), produits utilisés dans la « transition écologique » comme l’hydrogène, certaines matières premières comme les céréales -dont la production a décroché par rapport à la consommation (l’impact de la pandémie sur diverses pénuries alimentaires ayant été négligé)-. Bref, privilégier certains actifs réels par rapport aux actifs boursiers.

Premier objectif sur le S&P500: 3.590

Dow tumbles 700 points amid retail trading frenzy

Un mois de février ultra baissier pour les indices boursiers et les actions:

Graphique non ajusté du cycle post présidentiel US:

Le marché mondial des actions est à bout de souffle:

https://www.capital.fr/entreprises-marches/bourse-le-marche-dactions-mondial-est-il-en-bout-de-course-1392017

Bond Rally Here Sends A Bearish Message To Stocks

Le VIX du S&P500 à l’allure d’un signal de pré-krach mondial des actions:

Graphique non ajusté du cycle post présidentiel US:

Les actions chinoises et européennes sont, elles aussi, « toppish »:

Is China Sending A Topping Message To S&P 500 Again?

L’administration Trump a laissé les marchés d’actions US dans un chaos complet, les plate-formes de trading US n’étant pas ou plus régulées et les britanniques non plus il ne faut pas les utiliser. mais ne traiter que sur les suisses:

SEC Chair Jay Clayton Left Markets in the Biggest Mess Since 1929

Important à lire: les actions dans la bulle actuelle sont surévaluées de près de 30%:

https://www.businessinsider.fr/us/stock-market-outlook-bubble-fueled-by-dc-policies-bofa-warns-2021-1

https://www.marketwatch.com/story/when-the-bull-market-breaks-its-likely-to-break-hard-warns-longtime-bear-who-suggests-investors-are-putting-too-much-faith-in-the-vaccine-11611534354?mod=newsviewer_click

https://www.cnbc.com/2021/01/24/stocks-will-fall-at-least-30percent-in-a-drawn-out-bear-market-david-tice.html

https://www.marketwatch.com/story/financial-markets-are-complacent-and-exuberant-a-formula-that-raises-risk-of-correction-imf-warns-11611754221?mod=home-page

Voir: Les marchés financiers redeviennent fous : pourquoi et jusqu’à quand ?


https://www.youtube.com/watch?v=4dmL-H4Tjdw

Elon Musk est un grand manipulateur, qui incite les petits porteurs à acheter tout et n’importe, en particulier certaines actions qui ne valent rien et le bitcoin, selon la méthode qu’il a employée pour obtenir une surévaluation exubérante de Tesla. Sa place est en prison.

https://www.businessinsider.fr/elon-musk-a-modifie-le-cours-de-bourse-de-ces-5-entreprises-par-de-simples-tweets-186461

https://www.capital.fr/entreprises-marches/elon-musk-fait-encore-exploser-le-cours-dune-action-en-bourse-1392108

https://www.marketwatch.com/articles/global-stocks-falling-as-gamestop-fueled-volatility-wont-stop-51611916238?mod=home-page

https://www.marketwatch.com/story/european-stocks-and-u-s-futures-drop-as-gamestop-fueled-volatility-and-covid-19-worries-drag-on-markets-11611913814?mod=home-page

https://www.marketwatch.com/articles/global-stocks-falling-as-gamestop-fueled-volatility-wont-stop-51611916238?mod=home-page

https://www.businessinsider.fr/le-cours-du-bitcoin-senvole-apres-quelon-musk-a-modifie-sa-bio-twitter-186472

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-29/bitcoin-investors-may-lose-everything-central-banker-warns?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

https://www.letemps.ch/economie/gamestop-labsurdite-boursiere-moment

https://www.marketwatch.com/story/how-gamestops-surge-recalls-ghosts-of-past-trading-catastrophes-11611790728?mod=home-page

Les actions des GAFAM et de Tesla n’ont plus à court terme de marge à la hausse, d’autant que la guerre a commencé entre elles:

https://fr.investing.com/analysis/voici-pourquoi-les-actions-des-megacap-technologique-ne-progressent-pas-malgre-de-solides-resultats-200436965

https://www.bluewin.ch/fr/infos/economie/facebook-envisage-des-poursuites-contre-apple-559910.html

https://www.marketwatch.com/articles/tesla-misses-estimates-and-stock-falls-in-after-hours-trading-51611785359?mod=newsviewer_click

https://www.zerohedge.com/markets/tesla-plunges-after-rare-earnings-miss

https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/joe-biden-le-laquais-des-big-techs-875043.html#xtor=AL-13

Au contraire des indices boursiers et des actions, un mois de février haussier pour certaines céréales et métaux, là où il faut investir:

Graphiques non ajustés du cycle présidentiel US:

Silver Will Be Stronger Than The S&P For Years To Come, Says Joe Friday

Le monde est gorgé de technologies alors que les gens ont et vont avoir encore plus faim. Ils n’ont pas besoin d’un nouvel i-phone d’Apple, mais de se nourrir. Les émeutes de la faim vont se propager partout et les États vont devoir constituer des stocks préalables pour y faire face, ainsi que le fait la Chine actuellement. Après la pandémie, la famine!

Les pénuries alimentaires causées par la crise de Covid-19 menacent les réfugiés en Afrique

Livres à lire:

Selon J. de Larosière, qui connait bien le sujet, « Les banques centrales fabriquent la décroissance de demain »

https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/les-banques-centrales-fabriquent-la-decroissance-de-demain-1283379

Voir: la croissance par la dette prépare un cataclysme

https://www.youtube.com/watch?v=C5igUaFVt7I

Voir: La BCE organise-t-elle la prochaine crise ?


https://www.youtube.com/watch?v=DDGb2Hurc3Y

Les politiques monétaires ultra laxistes qui se justifiaient pour stopper le krach de 2020 sont allées beaucoup trop loin et sont devenues contre-productives:

The Fed Has a Problem: Yields Have Doubled on the 10-Year Treasury in Six Months, Despite the Fed Buying $400 Billion in Treasury Securities

Voir: Quand la Fed ne rassure pas les marchés:

https://www.youtube.com/watch?v=A80u7iNBXqY

Voir: Covid : quand la fatigue monte…

https://www.youtube.com/watch?v=NmlNjStvyZ8

Le Covid « forever »? Devenu endémique avec ses multiples variants, nous devrons vivre avec pendant des années…

https://www.zerohedge.com/covid-19/bolsonaro-warns-covid-may-last-forever-isolation-leads-nowhere

https://information.tv5monde.com/info/covid-19-l-oms-previent-que-l-epidemie-pourrait-ne-pas-s-arreter-malgre-les-vaccinations-389632

Il n’y a pas de baisse de l’épidémie aux USA ni en Europe:

https://www.marketwatch.com/story/u-s-suffers-another-4-000-covid-deaths-in-a-single-day-as-fauci-warns-about-new-strains-11611849723?mod=home-page

https://www.24heures.ch/record-de-morts-en-24-heures-les-variants-se-propagent-893835572726

Nous vivons un effondrement civilisationnel:

Au chapitre des erreurs que commettent les banques centrales supposées « indépendantes », mis à part leur politique de surévaluation artificielle permanente des actifs financiers encourageant la spéculation au détriment des économies réelles qu’elles maintiennent sous-pression négative, parce que leur création massive artificielle de monnaie ex nihilo ne va pas s’investir dans la dite économie réelle et que leur fixation de taux d’intérêt à court terme voisins de zéro ou négatifs ne favorisent que les bulles boursières ou obligataires; il est temps de convenir que, ce faisant, elles aggravent la paupérisation des populations -« Main Street »- au seul bénéfice du tout petit groupe d’actionnaires super-riches ou des sociétés monopolistiques comme les GAFAM  -« Wall Street »- et des États dirigistes, impuissants à limiter leur endettement sans fin, qu’elles avantagent. Le dysfonctionnement de tout le système monétaire et financier est en train d’atteindre un paroxysme et la bourse devient un grand casino du fait même des politiques des banques centrales « indépendantes ». Ce qui ne peut pas bien finir à la longue si quelques « politiciens responsables » n’agissent pas pour le réformer comme pour démanteler les GAFAM. Trump, dont toute la politique ne consistait qu’à faire monter la bourse, ne l’a pas fait; Biden ne le fera probablement pas non plus étant donné qu’il a été soutenu et financé par la « haute finance new-yorkaise » comme par la Silicon Valley et de son choix de la marionnette Janet Yellen comme Secrétaire au Trésor! Ce qui enthousiasme pour le moment -à courte vue- les marchés boursiers. Sur lesquels nous attendons un creux saisonnier pour février commençant dès fin janvier d’autant que Biden va devoir gérer une situation US très compliquée sans en avoir les moyens politico-économiques (comme exposé en détail dans ce commentaire) et que rien n’est réglé au plan de la pandémie, vaccins ou pas, dont la gestion dictatoriale par la plupart des États reste incohérente. L’économie et la société de liberté se meurent! Rester sans position -en cash (moitié en USD et moitié en CHF et/ou euros)-.

Au chapitre des erreurs que commettent les banques centrales supposées « indépendantes », mis à part leur politique de surévaluation artificielle permanente des actifs financiers encourageant la spéculation au détriment des économies réelles qu’elles maintiennent sous-pression négative, parce que leur création massive artificielle de monnaie ex nihilo ne va pas s’investir dans la dite économie réelle et que leur fixation de taux d’intérêt à court terme voisins de zéro ou négatifs ne favorisent que les bulles boursières ou obligataires; il est temps de convenir que, ce faisant, elles aggravent la paupérisation des populations -« Main Street »- au seul bénéfice du tout petit groupe d’actionnaires super-riches ou des sociétés monopolistiques comme les GAFAM  -« Wall Street »- et des États dirigistes, impuissants à limiter leur endettement sans fin, qu’elles avantagent. Le dysfonctionnement de tout le système monétaire et financier est en train d’atteindre un paroxysme et la bourse devient un grand casino du fait même des politiques des banques centrales « indépendantes ». Ce qui ne peut pas bien finir à la longue si quelques « politiciens responsables » n’agissent pas pour le réformer comme pour démanteler les GAFAM. Trump, dont toute la politique ne consistait qu’à faire monter la bourse, ne l’a pas fait; Biden ne le fera probablement pas non plus étant donné qu’il a été soutenu et financé par la « haute finance new-yorkaise » comme par la Silicon Valley et de son choix de la marionnette Janet Yellen comme Secrétaire au Trésor! Ce qui enthousiasme pour le moment -à courte vue- les marchés boursiers. Sur lesquels nous attendons un creux saisonnier pour février commençant dès fin janvier d’autant que Biden va devoir gérer une situation US très compliquée sans en avoir les moyens politico-économiques (comme exposé en détail dans ce commentaire) et que rien n’est réglé au plan de la pandémie, vaccins ou pas, dont la gestion dictatoriale de la plupart des États reste incohérente. L’économie et la société de liberté se meurent! Rester sans position -en cash (moitié en USD et moitié en CHF et/ou euros)-.

Tous les indices de saisonalité des indices boursiers disent la même chose: Février est l’un de leurs plus mauvais mois de l’année (surtout après une élection présidentielle US): Conclusion: la semaine à venir est celle de la dernière chance pour sortir des indices boursiers et des actions partout. Mais, à partir de mars, ils remontent fortement. Donc refaire le plein des indices boursiers et des actions partout fin février.

 

Graphique de saisonnalité (non corrigé du cycle présidentiel):

Le CAC-40 est probablement à court terme le pire des indices:

https://fr.investing.com/news/stock-market-news/le-cac-40-accelere-sa-chute-alors-que-les-consequences-du-covid-continuent-dinquieter-1999121

https://www.latribune.fr/bourse/les-restrictions-sanitaires-jettent-un-froid-sur-la-bourse-de-paris-a-1-09-874003.html#xtor=AL-13

Le cercle vicieux de la pandémie est en place pour longtemps:

https://www.barrons.com/articles/new-covid-19-strains-may-make-vaccines-less-effective-fauci-warns-51611320775?mod=hp_DAY_Theme_2_1

https://www.bfmtv.com/international/amerique-nord/etats-unis/joe-biden-estime-que-le-covid-19-fera-plus-de-600-000-morts-aux-etats-unis_AD-202101220343.html#xtor=AL-68

https://www.capital.fr/economie-politique/etats-unis-inscriptions-au-chomage-massives-defi-pour-joe-biden-1391546

Economy sees job loss in December for the first time since April

Europe:

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/ca-va-etre-extremement-dur-karine-lacombe-pessimiste-sur-lavenir_461887

https://www.europe1.fr/sante/coronavirus-pourquoi-le-gouvernement-travaille-sur-un-troisieme-confinement-4019578

https://www.bloomberg.com/opinion/articles/2021-01-20/covid-vaccine-passports-are-a-ticket-to-nowhere?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

Danger: Les indices boursiers US sont actuellement à leur plus haut alors que les rendements réels des sociétés du S&P500 sont proches de leur plus bas…

Christophe Barraud

@C_Barraud

#SPX | Real earnings yield dipped below zero just before the bear-market declines of 1987, 2000 and 2008, providing a useful warning signal – Bloomberg *While the level is currently sitting a little under 2%, it’s near the lows of the post-Great Financial Crisis era.

Image

Le NAAIM étant proche de son plus haut historique,un massacre pourrait intervenir sur les actions et les indices boursiers US si une toute petite partie des acheteurs paniquaient et vendait:

D’autant que le VIX, l’indice de la peur, qui monte quand les indices boursiers US chutent, s’obstine à ne pas casser à la baisse:

Très important à lire: le récent rally des actions n’a qu’un caractère spéculatif, sans être basé sur une quelconque augmentation des profits des entreprises (à l’exception des GAFAM), raison pour laquelle il était si difficile à prévoir:

https://www.marketwatch.com/story/the-incredible-backdrop-to-the-global-stock-market-rally-profits-are-flat-since-2008-11611226707?mod=home-page

Qu’il s’agisse de la Fed ou de la BCE, leurs excès font de plus en plus peur:

Incroyable niveau de corruption des officiels de la Fed par les banques US:

https://www.irishtimes.com/business/janet-yellen-has-made-at-least-7m-from-speaking-fees-records-show-1.4448282

Voir: Le débat : La BCE organise-t-elle la prochaine crise ?

https://www.youtube.com/watch?v=DDGb2Hurc3Y

Lagarde Signals New Recession Even as ECB Holds Stimulus:

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-22/europe-s-bond-traders-grow-wary-of-ecb-desire-to-keep-powder-dry?sref=KYaM6IRe

Voir: Pourquoi ça va être très compliqué pour Joe Biden…

https://www.youtube.com/watch?v=czv6-urmm04

L’indice Wilshire 5000, le plus complet des actions US, et le S&P500 sont sur leur résistance qu’il ne devraient pas casser rapidement à la hausse sans correction préalable:

Le risque de correction sur les actions augmente, selon Goldman Sachs Par Investing.com

https://www.wsj.com/articles/stocks-could-plunge-even-if-the-economy-booms-11611145800?mod=newsviewer_click_seemore

https://www.marketwatch.com/story/why-tesla-is-not-a-safestock-for-long-term-investors-11611128923?mod=home-page

Le Bitcoin, qui est le prototype du produit financier « de casino », manipulé, hyper spéculatif et hyper volatile (dont nous restons systématiquement à l’écart), a souffert cette semaine. Recourbement durable à la baisse ou simple respiration?

https://fr.investing.com/news/cryptocurrency-news/le-bitcoin-seffondre-panique-face-a-des-soupcons-de-double-depense-1999052

https://www.bloomberg.com/news/articles/2021-01-21/bitcoin-drops-close-to-30-000-mark-as-head-turning-rally-stalls?srnd=premium-europe&sref=KYaM6IRe

Two-day bitcoin sell-off wipes out $100 billion from the entire crypto market

Les deux métaux, or et argent, restent baissier à court terme:

Rester actuellement sans position sur les deux métaux, mais les acheter à nouveau (dans la proportion 1/3 or, 2/3 argent) tout début février étant donné qu’ils remontent ce mois-là, surtout après une élection présidentielle US, et les garder jusqu’à fin mars:

Objet : BERGSON: CONCLUSION de « les deux sources de la morale et de la religion »
Avec la pandémie, nous vivons un effondrement civilisationnel politique, moral, sociétal, ainsi que Bergson l’avait présentit dont les conséquences économiques et financières sont sous estimées.

https://julesmonnerot.com/PHRASE_BERGSON.html

Voir: COVID : le nouveau stade de l’effondrement ? Alain Juillet (ex-DGSE)

https://www.youtube.com/watch?v=u5Zloo7hk0s&t=76s